Edition du 21-02-2019

Jacques de Tournemire rejoint l’équipe de direction du cabinet de conseil Nextep

Publié le mardi 16 novembre 2010

A 39 ans, Jacques de Tournemire vient renforcer l’équipe de direction du cabinet de conseil Nextep, en qualité d’associé. Outre la réflexion sur la stratégie du cabinet et son développement, il apportera son expertise dans les domaines d’activités actuels du cabinet qu’il connait bien tels que l’accès au marché et affaires économiques, les affaires publiques et réglementaires dans le domaine de la santé.
Jacques de Tournemire réunit une triple expérience au sein de l’industrie pharmaceutique, de l’administration et du conseil. Son expérience industrielle s’appuie sur trois ans passé au service du premier laboratoire mondial, Pfizer tant en France qu’au niveau européen. Vice-président de Pfizer France, il avait la responsabilité des affaires publiques, de la communication et de l’ensemble des questions relatives à l’accès et au prix des médicaments sur le marché remboursable au sein de la filiale française. Auparavant, il dirigeait le Bureau Européen des Affaires Publiques & Politiques de Pfizer à Bruxelles. Chargé de faire l’interface entre le groupe à New York et les problématiques européennes, il a été amené à travailler avec les instances communautaires, les filiales européennes du groupe, les associations de patients et les associations professionnelles du secteur.
Il a acquis son expérience du conseil en stratégie en collaborant 2 ans au sein du cabinet Mercer Management consulting sur des problématiques mêlant nouvelles technologies et organisation.

Une expérience de 10 ans dans la fonction publique
Enfin, Jacques de Tournemire a travaillé dix ans dans la fonction publique où il s’est spécialisé dans les questions de protection sociale. Il a été successivement responsable du secteur automobile et équipement au ministère de l’Industrie (1996-99), Conseiller technique pour les industries de santé au cabinet du ministre de la Santé et de la Famille et des Personnes Handicapées, Jean-François Mattei (2002-04), Directeur général adjoint de l’Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale (2004-05). De 2005 à 2007, il a été conseiller technique en charge des comptes sociaux, des retraites et de la fonction publique au cabinet du Premier Ministre, Dominique de Villepin.

Il est diplômé de l’IEP de Paris et ancien élève de l’ENA (promotion Victor Schoelcher, 1996). Ses dix années dans la fonction publique lui ont permis de participer à la préparation de plusieurs PLFSS. Outre l’ensemble des autres sujets santé sur lesquels il a travaillé, Jacques de Tournemire a également participé dans le domaine du médicament à la mise en place de l’Accord cadre (Etat/industrie) encore en vigueur aujourd’hui, porté la mesure sur le « dépôt de prix » des médicaments, et proposer les transformations concernant l’évaluation du médicament pour la Commission de la transparence (HAS).

Source : Nextep








MyPharma Editions

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions