Edition du 22-06-2021

“Je veux un stage de Médecine Générale”

Publié le lundi 5 mars 2012

communiqué de presse ANEMF – L’Association Nationale des Etudiants en Médecine de France, membre de la FAGE, célébrait, hier, un triste anniversaire. Voilà désormais 15 ans que nos ministères de tutelle affichaient officiellement une volonté commune : promouvoir la médecine générale auprès des étudiants en médecine en leur permettant de réaliser un stage chez le praticien pendant leur second cycle. A ce jour, seuls 49% des étudiants y ont accès1.

A l’heure où tous les partis politiques semblent vouloir faire de la démographie médicale une priorité, se rendront-ils enfin compte qu’un levier majeur existe au sein de notre formation initiale ?

Le 4 mars 1997 était publié au journal officiel l’arrêté relatif à la deuxième partie du deuxième cycle des études médicales, communément appelé “externat”, venant instaurer l’obligation pour tout étudiant de réaliser un stage de médecine générale. Cette obligation a depuis été réaffirmée à deux reprises : en 2006 et en 2009 (loi HPST).

Paris 6, Rouen, Nice, Paris 7, Paris Créteil, Caen, Nantes… Autant de villes dans lesquelles la majorité des étudiants ne pourront pas connaître la médecine générale avant leur prise de poste d’interne2. Sur les 36 UFR de France, 25 ne permettent à l’ensemble de leurs étudiants de réaliser ce stage. Et, parmi elles, la moitié propose un stage d’une durée inférieure à celle d’un stage hospitalier habituel.

La méconnaissance de la spécialité de médecine générale a un impact direct sur son attractivité auprès des étudiants en médecine. Une étude de l’ISNAR-IMG3 a permis de montrer que 80% des internes en médecine générale étaient finalement contents de leur choix de spécialité. Preuve en est que la médecine générale est une spécialité qui plait à la nouvelle génération.

Ainsi, 80% des étudiants considèrent que la découverte des différentes spécialités et modes d’exercice est indispensable au cours des études4. La sensibilisation précoce à la médecine générale et à l’exercice ambulatoire est un élément essentiel pour remédier aux problèmes de déserts médicaux en France et à la crise des vocations.

Une demande d’entretien auprès de nos ministères de tutelle pour dénouer la situation ? Non, l’ANEMF a préféré mobiliser hier les étudiants en médecine autour d’une volonté commune: “Je veux un stage de Médecine Générale”5. Aux politiques de méditer sur l’intérêt pour la France d’investir sur la jeunesse pour l’avenir du système de soins … Nous, futurs soignants, nous en sommes convaincus.

Pour l’ANEMF, Pierre HAMANN, son Président.
Sources : 1 : Rapport de la Cour des Comptes, « La sécurité sociale », septembre 2011. 2 : Enquête ANEMF, janvier 2012. 3 : Etude de l’ISNAR-IMG, janvier 2011. 4 : Sondage ANEMF “Quel futur externat pour nos étudiants”, décembre 2011. 5 : Evènement facebook “Je veux un stage de Médecine Générale








MyPharma Editions

COVID‑19 : 150 millions de doses supplémentaires du vaccin Moderna pour 2022 dans l’UE

Publié le 22 juin 2021
COVID‑19 : 150 millions de doses supplémentaires du vaccin Moderna pour 2022 dans l'UE

La Commission européenne a annoncé le 22 juin dans un communiqué avoir approuvé la modification apportée au deuxième contrat conclu avec l’entreprise pharmaceutique Moderna, ouvrant ainsi la voie à l’acquisition, au nom de tous les États membres de l’Union, de 150 millions de doses supplémentaires en 2022. Le contrat révisé offre la possibilité de commander des vaccins adaptés aux variants, des vaccins à usage pédiatrique et des vaccins de rappel.

Bristol Myers Squibb France : Grégory Delattre nommé Directeur de la Business Unit Oncologie

Publié le 22 juin 2021

Depuis le 31 mai, Grégory Delattre est nommé Directeur de la Business Unit Oncologie de Bristol Myers Squibb France. Il rejoint ainsi le Comité exécutif et reporte à Christophe Durand, General Manager de Bristol Myers Squibb France.

Gilead – Kite : nouvelles données de l’essai ZUMA-3 dans la leucémie aigüe lymphoblastique

Publié le 22 juin 2021
Gilead - Kite : nouvelles données de l’essai ZUMA-3 dans la leucémie aigüe lymphoblastique

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que les résultats de l’analyse principale de ZUMA-3, essai de phase 1/2 international, multicentrique, à bras unique, en ouvert, évaluant la thérapie par cellules autologues CD3+ transduites anti-CD19 (anciennement KTE-X19, Tecartus®) chez des adultes atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) B, réfractaire ou en rechute, ont été présentés lors du 26e Congrès Annuel virtuel de l’Association Européenne d’Hématologie (European Hematology Association, EHA2021)

GSK et Vir Biotechnology : résultats définitifs et confirmés de l’essai de phase 3 COMET-ICE pour l’anticorps monoclonal sotrovimab

Publié le 21 juin 2021
GSK et Vir Biotechnology : résultats définitifs et confirmés de l'essai de phase 3 COMET-ICE pour l'anticorps monoclonal sotrovimab

GlaxoSmithKline et Vir Biotechnology ont annoncé les résultats finaux et confirmés de l’essai de phase 3 COMET-ICE (COVID-19 Monoclonal antibody Efficacy Trial – Intent to Care Early) démontrant que le sotrovimab, un anticorps monoclonal expérimental contre le SARS-CoV-2, a réduit de manière significative le risque d’hospitalisation ou décès chez les patients adultes à haut risque souffrant de la COVID-19 légère à modérée.

Covid-19 : les équipes toulousaines de Siemens accompagnent BioNTech pour accélérer le lancement de la production du vaccin

Publié le 21 juin 2021
Covid-19 : les équipes toulousaines de Siemens accompagnent BioNTech pour accélérer le lancement de la production du vaccin

Siemens accompagne l’entreprise de biotechnologie BioNTech afin de convertir son site de Marbourg en usine de production de vaccins contre la Covid-19. La mobilisation des équipes sur place ainsi que celles du centre d’expertise mondiale Siemens pour l’industrie pharmaceutique, basées à Toulouse, ont permis une transformation du site de production en seulement cinq mois.

Sanofi : la Commission européenne approuve Aubagio® pour le traitement de la SEP-RR de l’enfant et de l’adolescent

Publié le 21 juin 2021
Sanofi : la Commission européenne approuve Aubagio® pour le traitement de la SEP-RR de l’enfant et de l’adolescent

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Aubagio® (tériflunomide) pour le traitement de la sclérose en plaques récurrente-rémittente (SEP-RR) des patients pédiatriques âgés de 10 à 17 ans. L’approbation de la CE repose sur les données de l’étude TERIKIDS de phase III et fait d’Aubagio le premier médicament par voie orale indiqué dans le traitement de première ligne de la sclérose en plaques de l’enfant et de l’adolescent dans l’Union européenne.

Ethypharm annonce l’acquisition d’Altan Pharma

Publié le 18 juin 2021
Ethypharm annonce l'acquisition d'Altan Pharma

Ethypharm a annoncé aujourd’hui qu’elle a conclu un accord définitif pour acquérir Altan Pharma, une société pharmaceutique de spécialités qui développe, fabrique et commercialise des médicaments injectables à usage hospitalier.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents