Edition du 14-04-2021

L’Igas épingle la rémunération des médecins selon une enquête exclusive parue dans Les Echos

Publié le lundi 2 février 2009

Les négociations entre médecins et Sécu avancent enfin Loi HPST, permanence des soins, dépassements d‘honoraires… Alors que le gouvernement et les syndicats de médecins campent sur leurs positions, Les Echos dévoilent dans une enquête exclusive un rapport de  l’Igas sur les rémunérations des praticiens. « Un pavé dans la mare » qui selon le quotidien « met le doigt sur des aberrations et des injustices criantes. »

Le quotidien Les Echos, dans une enquête exclusive, dévoile un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) sur « la rémunération des médecins et chirurgiens hospitaliers » qui appelle à une réforme des modes de rémunérations. Parmi les révélations de ce rapport : «  des écarts de rémunération allant de un à dix dans les hôpitaux publics » , « les médecins les plus revendicatifs (anesthésistes, urgentistes) » qui  « apparaissent parmi les mieux payés »… Des différences qui seraient dues d’après le quotidien « aux gardes et astreintes, à des activités annexes (consultant, expertise, etc.) et aux dépassements d’honoraires pratiqués par les praticiens exerçant une activité libérale à l’intérieur de l’hôpital. » Le rapport souligne également de fortes inégalités dans les cliniques privées entre les spécialités dîtes techniques comme la radiologie et celles cliniques telles que la psychiatrie ou la pédiatrie.

Une rémunération déconnectée des objectifs de santé publique
Le quotidien  évoque « une échelle de revenus totalement déconnectée des grands objectifs assignés au système de santé », qui ne prend pas ainsi en compte « la croissance des pathologies chroniques demandant une prise en charge globale, l’évolution préoccupante de la démographie médicale et le cloisonnement important entre établissements hospitaliers et médecine de ville ». Les Echos précisent que « le rapport ne critique pas le niveau moyen des honoraires des spécialistes. La France se situant « dans une situation intermédiaire parmi 13 pays de l’OCDE étudiés ».

L’Igas pour plus de transparence
Parmi les pistes de l’Igas pour remédier à ces dysfonctionnements : « une refonte totale de la tarification des 7.200 actes médicaux afin de rééquilibrer les rémunérations entre spécialités », le renfort de la transparence sur les tarifs, la régulation des dépassements d’honoraires et le contrôle des activités libérales à l’hôpital public via des « chartes de déontologie » dans chaque établissement.
Concernant  l’hôpital , l’Igas appelle à « resserrer les liens entre activités, résultats et rémunérations » via des contrats individuels qui conditionne la part variable des revenus des praticiens à l’atteinte d’objectifs fixés avec la direction.
Pour consulter l’enquête du quotidien Les Echos








MyPharma Editions

Industrie pharmaceutique : l’Apec et le Leem se mobilisent pour l’emploi des cadres

Publié le 14 avril 2021
Industrie pharmaceutique : l’Apec et le Leem se mobilisent pour l’emploi des cadres

L’Apec et le Leem viennent de signer une convention de partenariat avec deux objectifs principaux : promouvoir les opportunités d’emplois cadres dans l’industrie pharmaceutique et favoriser les recrutements en compétences cadres des entreprises adhérentes du Leem.

Trisomie 21 : financement de 6M€ pour le projet ICOD pour le développement d’un traitement des déficits cognitifs

Publié le 13 avril 2021
Trisomie 21 : financement de 6M€ pour le projet ICOD pour le développement d'un traitement des déficits cognitifs

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, annonce aujourd’hui que le projet ICOD (Improving Cognition in Down Syndrome) a reçu un financement de 6 M€ de la Commission Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020. Le projet ICOD financera le développement clinique de l’AEF0217 d’Aelis Farma pour le traitement des déficiences cognitives des sujets souffrant du syndrome de Down.

Vaccins : Sanofi va investir dans un site de production de pointe à Singapour

Publié le 13 avril 2021
Vaccins : Sanofi va investir dans un site de production de pointe à Singapour

Sanofi vient d’annoncer un investissement de 400 millions d’euros sur cinq ans pour la création, à Singapour, d’un centre spécialisé dans la production de vaccins unique en son genre, bouleversant la production traditionnelle en faisant appel à des technologies de fabrication digitales de pointe.

Kurma Partners : Jean-François Rivassou nommé en qualité de Directeur Associé

Publié le 13 avril 2021
Kurma Partners : Jean-François Rivassou nommé en qualité de Directeur Associé

Kurma Partners, acteur de référence du capital-risque européen dans le domaine des Sciences de la Vie basé à Paris et à Munich avec près de 500M€ sous gestion, vient d’annoncer la nomination de Jean-François Rivassou en qualité de Directeur Associé.

Valneva finalise le recrutement pour l’étude pivot de Phase 3 de son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 13 avril 2021
Valneva finalise le recrutement pour l’étude pivot de Phase 3 de son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir finalisé le recrutement pour l’étude pivot de Phase 3, VLA1553-301, de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553.

AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Publié le 12 avril 2021
AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Fondée en 2018 pour inventer les traitements topiques de douleurs complexes, AlgoTherapeutix développe ATX01 dans les Neuropathies Périphériques Induites par la Chimiothérapie. Après la récente levée de fonds de Série A, et au moment où ATX01 entre en phase clinique de développement, AlgoTherapeutix renforce son Conseil d’Administration avec l’arrivée de deux éminents spécialistes du secteur.

Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Publié le 12 avril 2021
Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Tollys, une société biopharmaceutique qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé la nomination du Dr Amina Zinaï en tant que directrice du développement clinique. Le Dr Nasser Azli conserve son poste de directeur médical.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents