Edition du 20-02-2020

La France se prépare face à la pandémie grippale

Publié le jeudi 23 juillet 2009

La France se prépare face à la pandémie grippaleLors du conseil des ministres du 22 juillet, le ministre de l’intérieur et la ministre de la santé ont fait état de la préparation face à la pandémie grippale. A partir du 23 juillet, les patients présentant les symptômes de la grippe devront « de façon privilégiée » appeler leur médecin traitant. 94 millions de doses de vaccins ont été commandées afin de pouvoir proposer à « l’ensemble de la population française qui le souhaite » une vaccination contre le virus A/H1N1.

Au vu des dernières données épidémiologiques, l’Organisation mondiale de la santé considère que la virulence du virus reste modérée, cependant supérieure à celle de la grippe saisonnière. Mais la progression rapide de l’épidémie confirme que le virus a une forte capacité de transmission interhumaine.

L’institut de veille sanitaire dénombre en France 494 cas confirmés et 180 cas probables depuis l’apparition de cette forme de grippe. Toutefois, l’émergence de groupes de cas touchant des malades n’ayant pas eu de contact avec une personne revenant d’un pays à forte circulation virale indique le début d’une phase de circulation active au sein de la population.

Selon les ministres, le dispositif de prise en charge des patients doit s’adapter à cette évolution de la situation épidémiologique. Après une première étape ayant consisté à augmenter le nombre d’établissements hospitaliers prenant en charge les patients, à réserver l’hospitalisation aux seuls cas graves et à ne plus mettre sous traitement antiviral systématique les patients, il s’agit maintenant d’élargir le dispositif de prise en charge à la médecine ambulatoire. Les professionnels de santé libéraux et en particulier les médecins généralistes vont ainsi être, dès le 23 juillet, au coeur du dispositif.

Les stocks de produit de santé seront distribués sur l’ensemble du territoire afin qu’ils soient accessibles aux professionnels de santé et aux patients concernés. Un document exposant les nouvelles modalités de prise en charge a été envoyé à plus de 80 000 praticiens de ville, des réunions d’échanges ont eu lieu avec leurs représentants et un site internet dédié aux professionnels de santé ouvrira le 23 juillet.

A partir du 23 juillet, les patients présentant les symptômes de la grippe (fièvre supérieure à 38°C, toux, courbatures,…) devront donc, de façon privilégiée, appeler leur médecin traitant. Le recours au centre 15 est réservé aux urgences médicales. De même, la prescription de médicaments antiviraux ne doit pas être systématique.

L’objectif du Gouvernement est de pouvoir proposer à l’ensemble de la population française qui le souhaite une vaccination contre le virus A/H1N1. Trois contrats portant sur l’acquisition de 94 millions de doses de vaccins auprès de GSK, Sanofi-Pasteur et Novartis ont été signés.

Des instructions ont été adressées aux préfets afin de réussir la prise en charge des malades par le secteur ambulatoire ; préparer la logistique d’appui à la campagne de vaccination collective, qui devrait durer dans le courant du mois d’octobre et accélérer la planification de la continuité de fonctionnement des services tant de l’Etat que des collectivités territoriales.

Par ailleurs, le ministre de l’intérieur a adressé une lettre à l’ensemble des maires et présidents de conseils généraux pour leur rappeler la nécessité de mettre en place des plans de continuité d’activité pour les services publics locaux. Le Gouvernement entend ainsi parachever cet été la préparation du pays afin de limiter l’impact sanitaire et social d’une éventuelle épidémie de grande ampleur.

Source : Conseil des ministres du 22 juillet 2009








MyPharma Editions

Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Publié le 20 février 2020
Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Sanofi Pasteur, l’entité mondiale Vaccins de Sanofi, va mettre à profit ses recherches antérieures sur le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) pour tenter d’accélérer le développement d’un vaccin contre le COVID-19. Pour ce faire, Sanofi collaborera avec la BARDA (Biomedical Advanced Research and Development Authority), qui relève de l’Office chargé des préparatifs et réponses aux situations d’urgence en santé publique (ASPR) du ministère américain de la Santé, étoffant ainsi le partenariat de longue date qui lie Sanofi à cette autorité.

Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Publié le 19 février 2020
Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Cellectis, société biopharmaceutique qui développe des immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques génétiquement modifiées (UCART), et le laboratoire pharmaceutique Servier ont annoncé la signature d’une lettre d’intention engageant les parties à signer un avenant à l’accord initialement signé par les deux entités en 2014.

Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Publié le 19 février 2020
Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé la nomination du Dr Géraldine Honnet, experte en thérapie génique, au poste de Directrice Médicale.

Novartis : approbation européenne pour Beovu®, un nouvel anti-VEGF* pour le traitement de la DMLA humide

Publié le 18 février 2020
Novartis : approbation européenne pour Beovu®, un nouvel anti-VEGF* pour le traitement de la DMLA humide

Le groupe pharmaceutique Novartis vient d’annoncer dans un communiqué que la Commission Européenne (CE) a approuvé Beovu® (brolucizumab) en seringue pré-remplie pour le traitement chez l’adulte de la forme néovasculaire (humide) de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Maladie de Parkinson : Oncodesign et Servier franchissent une 1ère étape majeure dans le développement de leur programme LRRK2

Publié le 18 février 2020
Maladie de Parkinson : Oncodesign et Servier franchissent une 1ère étape majeure dans le développement de leur programme LRRK2

Servier et Oncodesign, société biopharmaceutique française, ont annoncé le franchissement d’une étape majeure dans le cadre de leur partenariat stratégique concernant la recherche et le développement de candidats-médicaments potentiels pour le traitement de la maladie de Parkinson.

Gustave Roussy : le Pr André nommé directeur de la recherche

Publié le 14 février 2020
Gustave Roussy : le Pr André nommé directeur de la recherche

Le Pr Fabrice André a été nommé Directeur de la Recherche de Gustave Roussy par la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, et par la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal. Il a pris ses fonctions le 11 février, pour un mandat de cinq ans. Il succède au Pr Eric Solary qui a assuré cette mission depuis 2011.

AstraZeneca France : Carole Manducher nommée Directeur des Affaires Corporate et Heiner Haug nommé Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies

Publié le 13 février 2020
AstraZeneca France : Carole Manducher nommée Directeur des Affaires Corporate et Heiner Haug nommé Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies

AstraZeneca France a annoncé la nomination de Carole Manducher au titre de Directeur des Affaires Corporate et de Heiner Haug en tant que Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies territoriales. Ils rejoignent ainsi le Comité de Direction France et reporteront directement à Olivier Nataf, Président d’AstraZeneca France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents