Edition du 23-04-2018

La Journée mondiale contre l’hépatite se déroule le 28 juillet 2016

Publié le jeudi 28 juillet 2016

La Journée mondiale contre l’hépatite se déroule le 28 juillet 2016A l’occasion de la Journée mondiale contre l’hépatite qui se déroule  le 28 juillet 2016, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) invite les pays à prendre rapidement des mesures développer l’accès aux services de dépistage et aux traitements. Aujourd’hui, seule une personne sur 20 sait qu’elle a une hépatite et seulement une sur 100 est traitée.

Selon l’OMS, 400 millions de personnes sont infectées par les virus de l’hépatite B ou C dans le monde, soit 10 fois plus que le nombre de celles qui vivent avec le VIH. On estime que 1,45 million en sont mortes en 2013, contre moins d’un million en 1990.

En mai 2016, lors de l’Assemblée mondiale de la Santé, 194 gouvernements ont adopté la première Stratégie mondiale du secteur de la santé contre l’hépatite virale et ont convenu des premières cibles mondiales, parmi lesquelles parvenir à traiter 8 millions de personnes contre l’hépatite B ou C d’ici à 2020. À plus long terme, la stratégie vise à diminuer de 90% le nombre des nouvelles infections et de 65% le nombre des décès dus à l’hépatite virale d’ici à 2030 par rapport aux chiffres de 2016.

Des progrès spectaculaires dans le traitement de la maladie

« La stratégie est ambitieuse, mais nous disposons déjà des outils pour atteindre les cibles », souligne l’OMS. En effet, il existe un vaccin et un traitement efficaces pour l’hépatite B. Pour l’hépatite C, il n’existe pas de vaccin, mais ces dernières années, des progrès spectaculaires ont été accomplis dans le traitement de la maladie.

« L’introduction de médicaments pris par voie orale, appelés antiviraux à action directe, a donné la possibilité de guérir potentiellement plus de 90% des patients en 2 à 3 mois. Mais, dans de nombreux pays, les politiques et réglementations actuelles, de même que les prix de ces médicaments, mettent la guérison hors de la portée du commun des mortels », estime l’organisation.

«Nous devons agir tout de suite pour mettre un terme aux décès évitables dus à l’hépatite», a relevé le Dr Gottfried Hirnschall, Directeur à l’OMS du Département VIH/sida et du Programme mondial de lutte contre l’hépatite. «Pour cela, il faut développer rapidement l’accès aux services et aux médicaments pour ceux qui en ont besoin.»

Prévenir l’hépatite
En 2014, 184 pays avaient intégré l’administration du vaccin contre l’hépatite B aux nourrissons dans leur calendrier de vaccination et 82% des enfants dans ces pays avaient reçu ce vaccin. C’est là une augmentation majeure par rapport aux 31 pays en 1992, année où l’Assemblée mondiale de la Santé a adopté une résolution pour préconiser la vaccination mondiale contre l’hépatite B.

De plus, l’application des stratégies pour la sécurité transfusionnelle, comme un dépistage de qualité pour tous les dons de sang et produits dérivés utilisés pour les transfusions, peut contribuer à la prévention de la transmission des hépatites B et C. La sécurité des injections, avec l’élimination des injections superflues et dangereuses, peut être également une stratégie efficace.

Les services de réduction des effets nocifs à l’intention de ceux qui s’injectent des drogues sont essentiels pour réduire la fréquence de l’hépatite dans cette population. Les pratiques sexuelles à moindre risque, consistant notamment à limiter le plus possible le nombre des partenaires et à utiliser des mesures de protection mécanique (préservatifs), protègent aussi de la transmission.

Selon l’OMS, en intensifiant le traitement, 7 millions de vies pourraient être sauvées entre 2015 et 2030, avec des retombées économiques pour les communautés.

Lors de la Journée mondiale contre l’hépatite de 2016, l’OMS, la World Hepatitis Alliance et le gouvernement du Brésil annonceront l’organisation du second sommet mondial sur l’hépatite qui se tiendra à Sao Paulo (Brésil) du 29 au 31 mars 2017.








MyPharma Editions

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

P&G acquiert l’activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d’euros

Publié le 19 avril 2018
P&G acquiert l'activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d'euros

Le géant américain Procter & Gamble a annoncé jeudi la signature d’un accord d’acquisition de l’activité Consumer Health du groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA pour un montant d’environ 3,4 milliards d’euros.

Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Publié le 19 avril 2018
Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Le 5 avril dernier, le Leem a signé avec la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la CFE-CGC un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail, dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions