Edition du 22-10-2020

Le déficit de la sécurité sociale s’élève à 11,6 milliards d’euros en 2008 selon la Cour des comptes

Publié le mercredi 16 septembre 2009

Le déficit de la sécurité sociale s’élève à 11,6 milliards d’euros en 2008 selon la Cour des comptesLa Cour des comptes publie aujourd’hui son rapport annuel sur la sécurité sociale. En 2008, année pourtant encore peu touchée par les effets de la crise, le déficit de la sécurité sociale s’élève à 11,6 Md €, pour l’ensemble des régimes de base et des fonds de financement. Alors qu’en 2009 le déficit va sans doute dépasser les 20 milliards, la Cour émet 52 recommandations afin de réaliser des économies.

Philippe Séguin, Premier président, de la Cour des comptes a présenté le rapport sur l’application des lois de financement de la sécurité sociale devant la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale. Le déficit d’ensemble des régimes de sécurité sociale et des fonds atteint 11,6 Md€ pour l’année 2008, hors le produit exceptionnel constitué par la reprise de la dette du FFIPSA par l’Etat pour 7,9 Md€.

Des évolutions contrastées par branche
Le déficit de la branche maladie en 2008 (-4,4 Md€) s’est réduit de 0,2 Md€ par rapport à 2007, grâce à la forte progression des produits, bien que les prestations aient augmenté de 3,5%. Le déficit de la branche retraite continue de se creuser en 2008 (-5,6 Md€ contre -4,6 Md€ en 2007 et -1,9 Md€ en 2006), sous l’effet de la progression des charges (+ 5,6% de 2007 à 2008), qui résulte de l’effet combiné de l’arrivée à l’âge de la retraite des générations du baby-boom et de la croissance des demandes de départ anticipé, dont le coût atteint 2,4 Md€ en 2007. La branche famille devient déficitaire (de 0,3 Md€), en raison d’une progression plus forte qu’attendu des prestations et d’une contraction des produits, par rapport aux prévisions.

ONDAM : un dépassement de presque un milliard d’euros
En 2008, l’ONDAM a été fixé à 152 Md€ (+2,8% par rapport à une base de 147,9 Md€). Il a connu un dépassement de 0,9 Md€, concentré sur les soins de ville. Ce dépassement s’explique principalement par la non réalisation de certaines des économies arrêtées durant l’été 2007. Ce plan prévoyait 2,9 Md€ d’économies mais les réalisations ont été nettement inférieures (2,1 Md€) notamment en matière de maîtrise médicalisée et d’indemnités journalières.

Une dégradation « sans précédent » en 2009

Pour Philippe Seguin, « il est en effet évident que la crise et les réponses qui lui ont été apportées ont désormais, en 2009, et auront encore en 2010 un impact majeur sur les comptes sociaux. »  Le déficit allant sans doute dépasser les 20 milliards. La Cour émet ainsi 52 recommandations allant de la gestion des hôpitaux au calcul des droits à la retraite des  femmes ayant eu des enfants, en passant par le renfort du contrôle des ALD (Affections de longue durée).

Consulter le rapport de la Cour des comptes








MyPharma Editions

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents