Edition du 09-05-2021

Le ministre du budget met la Haute Autorité de Santé sous pression

Publié le mardi 21 octobre 2008

Dans une interview accordée aux Echos, Laurent Degos président de la Haute Autorité de Santé (HAS) répond aux attaques du ministre du Budget, Eric Woerth, qui reproche à l’institution de ne pas publier assez vite ses avis sur le bon usage des médicaments. Le quotidien rappelle l’objectif du gouvernement inscrit au PLFSS 2009 : 130 millions d’euros d’économies l’an prochain sur la base des recommandations de la HAS.

 

Crée en 2004, la Haute Autorité de Santé a pour mission d’évaluer l’intérêt thérapeutique des médicaments et des actes des professionnels de santé. Depuis l’année dernière, l’institution s’est vue attribuer un nouveau rôle de régulateur et doit se  prononcer  sur leur impact économique sur l’Assurance maladie. Le quotidien rappelle que la polémique concerne particulièrement « les produits contre l’hypertension, le mauvais cholestérol et les ulcères ». Objectif du gouvernement : réduire les prescriptions « injustifiées » coûteuses pour l’assurance- maladie.

 

En avril dernier, le gouvernement a ainsi demandé à la Haute Autorité de santé  la publication de recommandations sur ces molécules. La HAS qui vient de publier sa première recommandation sur le traitement de l’hypertension, repousse à l’année prochaine ses avis sur les autres médicaments. « Beaucoup trop lent » pour Eric Woerth, ministre du Budget, qui n’hésite pas à s’en plaindre publiquement.

 

Laurent Degos rappelle dans Les Echos que la responsabilité de la HAS est de « rationaliser l’offre de soins, pas de la rationner, même si le gouvernement aimerait parfois que nous allions plus loin ».  Il souligne également le temps nécessaire à « une approche scientifique, concertée et transparente »  qui permet d’évaluer « les expertises, confronter notre analyse à celle du laboratoire pharmaceutique qui commercialise le médicament ». Par ailleurs il revoit la balle à l’exécutif quant à l’application des recommandations afin qu’elles « se  traduisent par des économies, tout en préservant la qualité des soins ».

Pour plus d’informations, consulter l’article des Echos , l’interview de Laurent Degos et le rapport de la HAS sur le traitement de l’hypertension








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents