Edition du 27-10-2021

Le ministre du budget met la Haute Autorité de Santé sous pression

Publié le mardi 21 octobre 2008

Dans une interview accordée aux Echos, Laurent Degos président de la Haute Autorité de Santé (HAS) répond aux attaques du ministre du Budget, Eric Woerth, qui reproche à l’institution de ne pas publier assez vite ses avis sur le bon usage des médicaments. Le quotidien rappelle l’objectif du gouvernement inscrit au PLFSS 2009 : 130 millions d’euros d’économies l’an prochain sur la base des recommandations de la HAS.

 

Crée en 2004, la Haute Autorité de Santé a pour mission d’évaluer l’intérêt thérapeutique des médicaments et des actes des professionnels de santé. Depuis l’année dernière, l’institution s’est vue attribuer un nouveau rôle de régulateur et doit se  prononcer  sur leur impact économique sur l’Assurance maladie. Le quotidien rappelle que la polémique concerne particulièrement « les produits contre l’hypertension, le mauvais cholestérol et les ulcères ». Objectif du gouvernement : réduire les prescriptions « injustifiées » coûteuses pour l’assurance- maladie.

 

En avril dernier, le gouvernement a ainsi demandé à la Haute Autorité de santé  la publication de recommandations sur ces molécules. La HAS qui vient de publier sa première recommandation sur le traitement de l’hypertension, repousse à l’année prochaine ses avis sur les autres médicaments. « Beaucoup trop lent » pour Eric Woerth, ministre du Budget, qui n’hésite pas à s’en plaindre publiquement.

 

Laurent Degos rappelle dans Les Echos que la responsabilité de la HAS est de « rationaliser l’offre de soins, pas de la rationner, même si le gouvernement aimerait parfois que nous allions plus loin ».  Il souligne également le temps nécessaire à « une approche scientifique, concertée et transparente »  qui permet d’évaluer « les expertises, confronter notre analyse à celle du laboratoire pharmaceutique qui commercialise le médicament ». Par ailleurs il revoit la balle à l’exécutif quant à l’application des recommandations afin qu’elles « se  traduisent par des économies, tout en préservant la qualité des soins ».

Pour plus d’informations, consulter l’article des Echos , l’interview de Laurent Degos et le rapport de la HAS sur le traitement de l’hypertension








MyPharma Editions

PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

Publié le 26 octobre 2021
PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

PathoQuest, entreprise pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé le soutien d’0.85M € du 4e Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 4) dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Nouvelles biothérapies et outils de production ». Ce financement permettra à PathoQuest d’étendre sa gamme en offrant des tests de contrôle qualité (CQ) par NGS au niveau BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pour la caractérisation génique des biomédicaments.

Bruno de Miribel rejoint le LFB en tant que Directeur Financier Groupe

Publié le 26 octobre 2021
Bruno de Miribel rejoint le LFB en tant que Directeur Financier Groupe

Bruno de Miribel a rejoint le LFB au poste de Directeur Financier, depuis le 20 septembre 2021. Dans l’exercice de ses fonctions il reporte directement à Denis Delval, Président-Directeur Général du LFB et est membre du Comité Exécutif de l’entreprise. Il est responsable du Contrôle de Gestion, de la Trésorerie, des Opérations Financières, de la Comptabilité, des Achats, et des Systèmes d’Information du LFB

Oncodesign : Karine Lignel nommée Directrice Générale Développement Groupe

Publié le 26 octobre 2021
Oncodesign : Karine Lignel nommée Directrice Générale Développement Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la nomination de Karine Lignel au poste de Directrice Générale Développement Groupe.

Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Publié le 25 octobre 2021
Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Spécialiste de l’influence des dirigeants sur les réseaux sociaux et premier référentiel data du marché sur le sujet, AmazingContent réalise chaque trimestre un classement sectoriel des Directions les plus remarquables. Aujourd’hui, alors que la santé est naturellement devenue la priorité des Français, AmazingContent a choisi d’y consacrer son nouveau Cahier d’Influence.

Minafin se réorganise pour accroitre sa compétitivité sur le marché de la chimie fine

Publié le 25 octobre 2021

Le groupe Minafin, leader dans le développement et la production en chimie fine destinée aux sciences de la vie et aux industries de haute technologie, vient d’annoncer une réorganisation interne, effective depuis le 1er octobre, en trois divisions principales : chimie santé, chimie verte et chimie d’exception. Cette réorganisation fait partie de la stratégie du groupe pour répondre à l’évolution de la demande des clients en matière de chimie fine et de services associés.

Signia Therapeutics annonce une levée de de 1,3 million d’euros et l’entrée de Néovacs dans son capital

Publié le 25 octobre 2021
Signia Therapeutics annonce une levée de de 1,3 million d'euros et l'entrée de Néovacs dans son capital

Signia Therapeutics, société dont la mission est d’accélérer la découverte de médicaments contre les infections et les pathologies respiratoires, a annoncé que la société Néovacs entre au capital de la société via la souscription d’un BSAAIR d’un montant de 1,3 million d’euros.

Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

Publié le 21 octobre 2021
Gustave Roussy et LXRepair annoncent un partenariat pour la radiothérapie personnalisée du cancer

LXRepair, pionnière dans la radiothérapie personnalisée du cancer basée sur ses tests de réparation de l’ADN, avec une preuve de concept clinique dans la prédiction de la radiotoxicité pour les cancers de la prostate et du sein, et, Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, ont annoncé la mise en place du laboratoire commun RADIO CARE pour améliorer la personnalisation de la radiothérapie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents