Edition du 22-08-2018

Accueil » A la Une » Industrie » Stratégie

Leem : pour Christian Lajoux, l’industrie pharmaceutique subit « une mutation totale »

Publié le mercredi 14 janvier 2009

Leem : pour Christian Lajoux, l’industrie pharmaceutique subit « une mutation totale » Stagnation du marché du médicament remboursable en ville, prévisions sur 2009 en berne… Le modèle économique des blockbusters s’essoufle. Lors de la présentation de ses vœux, le président du Leem a estimé que le secteur traversait une crise « bien plus structurelle que conjoncturelle ».

« L’année qui vient de s’achever est sans précédent pour l’industrie pharmaceutique » a lancé  Christian Lajoux en ouverture de ses vœux. En effet, après avoir progressé de 4,1% en 2007, le marché du médicament remboursable en ville a stagné en 2008, avec une croissance attendue entre 0,6% et 0,9% (les chiffres de décembre n’étant pas encore consolidés). Un taux inférieur au seuil de 1,4% (Objectif national des dépenses d’assurance maladie, Ondam), fixé par la loi de financement de la Sécurité sociale. « Cette quasi-stagnation du marché se trouve d’ailleurs partagée sur les autres grands marchés des pays développés (Etats Unis et Europe) », précise le président du Leem.

Impact de la maîtrise des dépenses de santé
En cause, selon les Entreprises du médicament, les actions de maîtrise des dépenses de santé, la promotion des génériques, la sévérité accrue de l’accès au marché et une médecine de plus en plus individualisée… Mais surtout le fruit d’un tassement des unités, notamment dans des grandes pathologies (antibiotiques, antihypertenseurs, antidiabétiques, psychoanaleptiques…). « Les actions de maîtrise médicalisée promues par la CNAMTS et probablement la franchise de 0,50 € par boite commencent à peser structurellement sur le marché », constate ainsi le Leem.

Vers 1% de croissance en 2009
Aussi, pour Chrisitian Lajoux,  les prévisions de croissance pour 2009 ne laissent guère présager une amélioration rapide de cette situation. Les prévisions tablent sur une croissance du marché remboursable en ville de 1 % en 2009, pour une croissance globale du marché de 2 %. « Chiffres dont nous n’avons aucun motif de nous réjouir », précise le Leem.

Un secteur en « mutation totale »
Pour le Leem,  la crise que traverse aujourd’hui l’industrie « est bien plus structurelle que conjoncturelle ». Essoufflement du modèle économique des blockbusters d’origine chimique fortement soutenu par une visite médicale auprès des généralistes, croissance du marché des génériques, essor des produits issus des biotechnologies (souvent d’administration hospitalière) et des produits d’automédication… »L’industrie n’est pas dans une crise, avec un début et une fin, mais dans une phase de mutation totale », souligne Christian Lajoux.

Faire face aux nouveaux besoins du marché
Par ailleurs le Leem constate que « les nouveaux produits ont des cibles thérapeutiques plus étroites, voire de niches tout en ayant souvent des coûts de développement aussi élevés que les anciens blockbusters ».
Aussi, selon les Entreprises du médicament, l’industrie doit opérer une mutation profonde pour faire face aux nouveaux besoins du marché. « En matière de production, la France, premier producteur européen de produits d’origine chimique (produits qui se trouvent être aujourd’hui en voie de générification) est trop peu présente dans les productions biotechnologiques. », regrette Christian Lajoux.








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions