Edition du 25-05-2018

Les députés adoptent le projet de loi « Hôpital, patients, santé et territoires »

Publié le jeudi 19 mars 2009

Les députés adoptent le projet de loi « Hôpital, patients, santé et territoires »Le projet de loi « Hôpital, patients, territoire, santé »  a finalement été adopté par les députés par 292 voix contre 199. Après plusieurs semaines de débats houleux à l’Assemblée, c’est au tour des sénateurs d’examiner à partir du mois de mai ce texte qui entend moderniser l’hôpital et réorganiser le système de santé.

Vendredi dernier, le chef de l’Etat Nicolas Sarkozy défendait une réforme « juste et nécessaire ». Pour autant, le texte défendu par Roselyne Bachelot et adopté par les députés ne fait pas l’unanimité au sein de la communauté médicale. Entre autres sous le feu des critiques : la mise en place des agences régionales de santé (ARS) qui coordonneront dès 2010 à l’échelon régional l’ensemble des politiques de santé : hôpital, médecine de ville, santé publique et prévention.

Les Agences régionales de santé 
 Les ARS, avec à leur tête des directeurs nommés en Conseil des ministres, se substitueront notamment aux agences régionales de l’hospitalisation, aux pôles “santé” et “médico-social” des DRASS et des DDASS, ainsi qu’à la partie “sanitaire” des CRAM. Les détracteurs de la réforme y voient une étatisation du système de santé et craignent la mise en place d’une logique purement comptable. Selon les termes de Roselyne Bahelot-Narquin, elles sont « un outil de simplification, de territorialisation, de responsabilité du pilotage régional des politiques de santé ».

Un patron pour l’hôpital

Les députés ont donné un patron à l’hôpital. Le directeur aux pouvoirs renforcés prend la tête d’un « directoire ». Au sein de ce dernier, le  personnel médical sera représenté majoritairement. Le conseil d’administration devient un « conseil de surveillance ».  Les établissements devront également mettre à disposition du public « les résultats des indicateurs de qualité et de sécurité des soins ». Néanmoins, cette réorganisation est très contestée dans le monde hospitalier. Les médecins présidents des commissions médicales d’établissements (CME) ont ainsi menacé mardi de démissionner si cette réforme devait entrer en vigueur.

Désertification médicale
Concernant l’installation des médecins, les députés ont adopté le 3 mars dernier un amendement qui maintient le principe de la liberté d’installation des médecins, mais donne aux directeurs des futures ARS la possibilité d’intervenir. En effet, le texte prévoit une période d’observation de trois ans après l’entrée en vigueur de la loi. Ainsi à l’horizon 2012, après identification des besoins, les directeurs des ARS auront la possibilité de proposer aux médecins des zones sur dotées un « contrat santé solidarité » les engageant à exercer partiellement dans ces dernières. En cas de refus, les patriciens s’acquitteront  d’une taxe annuelle dont le montant, calculé sur les bases du plafond mensuel de la Sécurité sociale en 2009,  pourrait aller jusqu’à 2 859 € par médecin.
Autre mesures relatives à la démographie, la régulation régionale du numerus clausus ou encore l’attribution de bourses aux étudiants en médecine volontaires pour exercer d’abord en zone sous-dotée pendant deux ans.

Lutte contre l’alcoolisme
Le volet santé publique et notamment la politque de lutte contre l’alcoolisme a fait passer au second plan les aspects plus techniques du projet de loi. Le texte interdit la vente d’alcool et de tabac aux moins de 18 ans (contre moins de 16 ans actuellement), tout comme la vente d’alcool contre une contribution forfaitaire (« open bar »). Du fait de la mobilisation du lobby viticole, elle autorise en revanche pour la première fois, dans certaines limites, la pub pour l’alcool sur internet.

Les sénateurs examineront à leur tour le texte à partir du mois de mai.








MyPharma Editions

Pierre Fabre : le service digital FeelCaps s’enrichit d’un contenu « oncologie »

Publié le 24 mai 2018
Pierre Fabre : le service digital FeelCaps s'enrichit d'un contenu « oncologie »

Lancé en 2016 par les Laboratoires Pierre Fabre, avec deux contenus disponibles « Diabète et problèmes urologiques », le premier service digital ludique et évolutif « FeelCaps »*, s’enrichit d’un 3ème contenu « oncologie » destiné aux personnes atteintes d’un cancer.

Biogen lance Cleo, une appli personnalisée pour mieux vivre avec la sclérose en plaques

Publié le 24 mai 2018
Biogen lance Cleo, une appli personnalisée pour mieux vivre avec la sclérose en plaques

À l’occasion de la journée mondiale de la sclérose en plaques, qui aura lieu le 30 mai prochain, Biogen lance Cleo, une application mobile personnalisée qui propose de l’information, du soutien et des outils pour surmonter les difficultés de la vie quotidienne et mieux vivre avec la sclérose en plaques (SEP).

Oncologie : l’Institut Curie et Intel partenaires afin d’accélérer le séquençage du génome et son interprétation

Publié le 24 mai 2018
Oncologie : l'Institut Curie et Intel partenaires afin d’accélérer le séquençage du génome et son interprétation

L’Institut Curie et Intel lancent une collaboration pionnière pour développer, et utiliser des outils, des pipelines et des techniques innovantes en bioinformatique et améliorer l’utilisation du profilage moléculaire dans les contextes de recherche et d’oncologie clinique.

Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Publié le 23 mai 2018
Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Le ministère des Solidarités et de la Santé, suite à la publication au Journal officiel de deux arrêtés modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux, vient de confirmer la prise en charge par l’Assurance maladie de deux traitements de substitution nicotinique.

ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

Publié le 23 mai 2018
ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

GamaMabs Pharma, société française d’immuno-oncologie, a annoncé la présentation de données cliniques de l’étude C101 de phase Ia/Ib de son anticorps GM102 à l’occasion du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), le 4 juin à Chicago, aux États-Unis.

Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Publié le 23 mai 2018
Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Cellectis, société spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé l’approbation d’un amendement au protocole de l’essai clinique de Phase I pour UCART123, un produit candidat exclusivement détenu par Cellectis, évalué chez des patients atteints de leucémie aiguë myéloblastique (LAM).

Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Publié le 22 mai 2018
Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Sanofi vient d’annoncer que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats détaillés de deux essais cliniques de phase III consacrés à l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’asthme modéré à sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions