Edition du 13-06-2021

Accueil » Cancer » Santé publique

Les tests génétiques du cancer du sein bloqués pour cause de brevet

Publié le samedi 22 novembre 2008

Après de nombreux rebondissements, l’Office européen des brevets (OEB) vient  d’accorder à Myriad Genetics le brevet sur le gène BRCA1, un des principaux gènes de prédisposition aux cancers du sein et de l’ovaire. L’Institut Curie, l’AP-HP et l’Institut Gustave-Roussy, soutenus par l’INCa s’inquiètent des conséquences sur la faisabilité des tests. En effet, les laboratoires qui les pratiquent peuvent être désormais poursuivis pour contrefaçon.

Depuis 2001, de nombreux opposants, l’Institut Curie, l’IGR, l’AP-HP notamment, et diverses sociétés de génétique européennes contestent le monopole imposé par les revendications de Myriad Genetics, licencié exclusif de ces brevets. Bien que les deux brevets réexaminés soient réduits, les institutions restent inquiètes quant aux conséquences que peut avoir une telle décision sur la faisabilité des tests génétiques de recherche de prédisposition aux cancers du sein et de l’ovaire. En effet, dans l’optique où Myriad Genetics saisirait la justice française pour revendiquer ces droits sur ces deux brevets, comment cette dernière interpréterait-t-elle ces brevets ?

 

« Une épée de Damoclès sur la santé publique »
Le brevet porte sur un certain type de mutations de ce gène de prédisposition aux cancers du sein et de l’ovaire et les méthodes permettant leur détection. Le Pr Dominique Stoppa- Lyonnet, chef du service de Génétique de l’Institut Curie et professeur à l’Université Paris Descartes, précise que bien que « sous une forme plus restreinte, ce brevet reste une menace pour notre conception de la santé publique ».
En effet, cette décision de l’OEB peut avoir diverses suites. Myriad Genetics peut attaquer les laboratoires pratiquant les tests pour contrefaçon. « L’interprétation de ce brevet complexe sera alors dans les mains de la justice française » conclue Jacques Warcoin, Conseil en propriété industrielle au Cabinet Regimbeau. L’université de l’Utah et Myriad Genetics peuvent aussi décider de négocier avec les différents laboratoires, voire abandonner le brevet compte tenu des difficultés liées à sa mise en oeuvre. « Le brevet tel que validé représente donc une épée de Damoclès, selon le Pr Gilbert Lenoir, directeur de la recherche à l’Institut Gustave-Roussy, et les institutions opposantes doivent rester en alerte. ».  Les brevets accordés par l’OEB à l’Université de l’Utah, ont une portée restreinte par rapport à celle originellement demandée par Myriad Genetics. Mais une menace demeure en raison du flou lié à leur interprétation.

 

L’intérêt de santé publique prédominera-t-il ?
Si ces brevets étaient jugés valables par la justice française, le système des licences d’office pourrait alors servir de rempart.  En effet, la législation française contient une disposition permettant de soumettre un médicament à une licence d’office si les exigences financières du breveté apparaissent contraires à l’intérêt de la santé publique.
Depuis 2004, grâce à la mobilisation des institutions françaises, cette disposition a été élargie à tous les brevets liés à la santé publique, et notamment aux méthodes de dépistage génétique. En France, cette disposition pourrait inciter Myriad Genetics à négocier plutôt qu’à se lancer dans une confrontation.

 

A ce jour, plus de 15 000 consultations de génétique sont pratiquées en France chez des femmes appartenant à des familles identifiées comme à risque. 4 000 tests de recherche de première mutation dans les gènes BRCA1 et BRCA2 sont effectués et 15 % des mutations identifiées deviennent la base de tests génétiques.








MyPharma Editions

Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 11 juin 2021
Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les résultats positifs de la deuxième cohorte de son étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec une radiothérapie chez des patients atteints de cancer du cerveau (Glioblastome Multiforme). Les données montrent que le NOX-A12, à la dose de 400 mg/semaine, continue d’être sûr et bien toléré, avec des signes apparents de réduction de la taille des tumeurs.

Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Publié le 11 juin 2021
Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour le développement et la commercialisation d’un candidat médicament de thérapie génique dans le traitement du syndrome de l’X Fragile.

DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

Publié le 10 juin 2021
DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

DNA Script a annoncé la nomination de Kim Ferguson en tant que Vice‐Présidente en charge des ventes, et de Randy Dyer au poste de Vice‐Président en charge du marketing. Ces deux exécutifs rejoignent DNA Script afin de préparer le lancement commercial du
système SYNTAX, la première imprimante à ADN de laboratoire mettant en oeuvre la technologie EDS de synthèse enzymatique d’ADN développée par la société.

L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »

Publié le 10 juin 2021
L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »

L’Ascenseur et AstraZeneca lancent l’opération « En Stage ! »Afin de répondre à la crise qui touche de plein fouet l’insertion professionnelle des jeunes, AstraZeneca et le collectif de L’Ascenseur lancent un programme inédit de stages dès juillet 2021. L’initiative « En Stage ! » propose vingt-cinq postes pour des jeunes dans 11 associations membres de L’Ascenseur réparties sur le territoire français.

Valneva finalise le recrutement l’étude de Phase 3 sur l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 10 juin 2021
Valneva finalise le recrutement l’étude de Phase 3 sur l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins prophylactiques contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir finalisé le recrutement de l’étude de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. VLA1553 est le seul candidat vaccin contre le chikungunya actuellement en Phase 3 dans le monde.

Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifique

Publié le 10 juin 2021
Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifique

Sensorion : Nora Yang, spécialiste en thérapie génique et maladies rares, nommée au poste de Directrice scientifiqueSensorion, société de biotechnologie qui développe des thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé la nomination de Nora Yang, Ph.D., spécialiste en thérapie génique et maladies rares, dotée d’une grande expérience en management dans les secteurs industriel, académique et public, au poste de Directrice scientifique.

Inotrem : succès de l’analyse de futilité pour l’étude ASTONISH visant à démontrer l’efficacité de nangibotide dans le choc septique

Publié le 10 juin 2021
Inotrem : succès de l’analyse de futilité pour l’étude ASTONISH visant à démontrer l’efficacité de nangibotide dans le choc septique

Inotrem, une société de biotechnologie en phase clinique avancée spécialisée dans l’immunothérapie pour les maladies inflammatoires chroniques et aigües, a annoncé que le Comité Indépendant de Revue des Données de l’étude clinique ASTONISH a statué favorablement sur l’analyse de futilité portant sur l’efficacité de nangibotide dans le choc septique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents