Edition du 21-05-2022

MaaT Pharma : traitement d’un 1er patient dans l’étude « ARES » de Phase 3 évaluant MaaT013 dans le traitement de la maladie aiguë du greffon contre l’hôte

Publié le mardi 29 mars 2022

MaaT Pharma : traitement d’un 1er patient dans l’étude « ARES » de Phase 3 évaluant MaaT013 dans le traitement de la maladie aiguë du greffon contre l’hôteMaaT Pharma, société française de biotechnologies, pionnière dans le développement de médicaments visant la restauration du microbiote intestinal pour améliorer la survie des patients atteints de cancers, a annoncé qu’un premier patient a été inclus dans le cadre de l’étude clinique pivotale de Phase 3 « ARES » évaluant MaaT013 chez des patients atteints de la maladie aiguë du greffon contre l’hôte à composante gastro-intestinale (GI-aGvH) et résistants à la fois aux stéroïdes, le traitement standard de première ligne, et au ruxolitinib2, utilisé comme traitement de deuxième ligne. L’essai de Phase 3 ouvert, à un seul bras (NCT04769895), évalue la sécurité et l’efficacité de MaaT013, la Microbiome Ecosystem Therapy (MET) à haute richesse et haute diversité de la Société, en tant que traitement de troisième ligne chez les patients souffrant de GI-aGvH3. L’aGvH est une complication sévère qui survient à la suite d’une greffe de moëlle osseuse allogénique et touche, chaque année, environ 10 000 patients dans le monde.

« Le lancement de l’essai pivot de Phase 3 avec MaaT013, notre candidat-médicament le plus avancé, est une étape déterminante pour notre entreprise et pour l’industrie mondiale des thérapies issues du microbiote. Si ARES se révèle être un succès, nous pensons que cette étude pourrait soutenir l’approbation du traitement MaaT013 dans cette indication sévère avec des besoins médicaux non satisfaits importants. » déclare Hervé Affagard, co-fondateur et directeur général de MaaT Pharma.

ARES est un essai clinique de Phase 3, multicentrique, international, en ouvert, à un seul bras, évaluant la sécurité et l’efficacité de MaaT013 chez 75 patients âgés de 18 ans et plus, atteints de GI-aGvH de grade II-IV, non-répondeurs aux traitements par stéroïdes et résistants ou intolérants au ruxolitinib. L’essai clinique sera mené dans 40 centres hospitaliers dans l’Union Européenne. A ce jour, la Société a reçu les autorisations réglementaires de la France, l’Allemagne et l’Espagne et l’étude pourrait également être étendue aux États-Unis sous réserve d’approbation réglementaire. Les patients éligibles recevront au total 3 doses de MaaT013, sous forme de lavement, sur une période de 10 jours. Le critère d’évaluation principal de l’étude est le taux de réponse globale GI (GI-ORR) au traitement par MaaT013 au 28ème jour. Les critères d’évaluation secondaires comprennent la sécurité et la tolérance de MaaT013 jusqu’à 12 mois, ainsi que le taux de survie globale après 12 mois. Une première revue des données, après le recrutement de la moitié des patients, est attendue en Q1 2023.

Pr Mohamad Mohty, Professeur d’hématologie à Sorbonne Université, Chef du service d’Hématologie Clinique et Thérapie Cellulaire à l’Hôpital Saint-Antoine et ancien président de l’European Society for Blood and Marrow Transplantation (EBMT), ajoute « Avec un taux de mortalité de 80% dans les premiers mois, le besoin de nouvelles solutions thérapeutiques est critique pour les patients atteints de GI-aGVH non-répondeurs aux stéroïdes et au ruxolitinib4. En restaurant l’écosystème du microbiote intestinal, MaaT013 ouvre une avenue thérapeutique complètement nouvelle et permet une approche profondément différenciée basée sur la reconstruction du système immunitaire, qui contraste avec les traitements immunosuppresseurs de référence et pourrait leur être complémentaire. MaaT013 pourrait ainsi représenter une avancée décisive pour les patients qui n’ont aujourd’hui pas d’autres options thérapeutiques. »

Cet essai de Phase 3 s’appuie sur les résultats positifs, précédemment communiqués, issus de l’étude clinique HERACLES de Phase 2 de MaaT013 (n=24) et des données de 52 patients ayant bénéficié du programme d’accès compassionnel à MaaT013 en France. L’ensemble de ces résultats ont montré que MaaT013 était globalement bien toléré par cette population de patients fortement immunodéprimée et présentait un bénéfice clinique prometteur avec un impact positif sur les taux de survie globale chez les patients répondant au traitement. A ce jour, plus de 100 patients atteints d’aGvH ont été traités, en toute sécurité, avec MaaT013.

__________________

1 Microbiome Ecosystem Therapy = microbiothérapie à écosystème complet ou MET
2 Le ruxolitinib (Jakafi/Jakavi®) a été approuvé en traitement de deuxième ligne de l’aGvH aux États-Unis en 2019 et a reçu un avis favorable du CHMP en Europe le 25 mars 2022 (https://www.novartis.com/news/media-releases/novartis-receives-positive-chmp-opinion-jakavi-treat-acute-and-chronic-graft-versus-host-disease). En l’absence de traitement de référence après la première ligne, les données issues des centres participant au programme d’accès compassionnel à MaaT013 en France montrent que jusqu’à 70-80% des patients atteints de SR GI-aGVH GI participant à ce programme ont reçu du ruxolitinib.
3 Une médiane de 3 lignes de traitement antérieures dont 77% pour lesquels les traitements par stéroïdes et ruxolitinib ont échoué.
4 Source : Essai REACH1

Source et visuel :  MaaT Pharma








MyPharma Editions

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Publié le 20 mai 2022
Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Professeur en hématologie à Aix-Marseille Université (AMu) et praticien hospitalier (PU-PH), le Pr Norbert VEY a pris ses nouvelles fonctions de Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), le 13 mai 2022. Il succède au Pr Patrice VIENS qui a dirigé l’Institut Paoli-Calmettes depuis 2007.

MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

Publié le 20 mai 2022
MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

A l’issue de la 7ème édition de MEET2WIN, sa Convention Partnering Européenne dédiée à la lutte contre les cancers, qui s’est tenue les 12 & 13 mai derniers à Bordeaux, la plateforme MATWIN (filiale d’Unicancer) a annoncé les différents lauréats des sessions de présentation de projets qui ont eu lieu pendant ces deux jours.

OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

Publié le 19 mai 2022
OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

OSE Immunotherapeutics a annoncé qu’un premier participant a reçu sa première dose du produit dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 [NCT05238493], un essai promu et mené par son partenaire dans la transplantation, Veloxis Pharmaceuticals, Inc., une société de Asahi Kasei. VEL-101/FR104 est un immunosuppresseur de maintenance innovant développé dans la prévention du rejet aigu chez les patients transplantés rénaux.

Valneva : l’EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Publié le 19 mai 2022
Valneva : l'EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé que l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a accepté la soumission du dossier d’autorisation de mise sur le marché de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001. L’acceptation du dossier signifie que VLA2001 sort du processus de revue progressive des données pour rentrer dans le processus formel d’évaluation par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA.

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents