Edition du 08-08-2022

Maladie d’Alzheimer: Merck Serono annonce la création de la société spin-off Asceneuron

Publié le jeudi 4 octobre 2012

Merck Serono vient d’annoncer la création d’Asceneuron, la troisième société créée dans le cadre de son Programme d’Aide à la Création d’Entreprises. Asceneuron développera des programmes de recherche Merck Serono dans la maladie d’Alzheimer. Le groupe investira 5 millions d’euros pour financer le lancement de la société spin-off.

Asceneuron se consacrera au développement de molécules thérapeutiques destinées au traitement de la maladie d’Alzheimer et aux pathologies associées à la protéine Tau, en faisant évoluer le plus rapidement possible vers le stade de l’évaluation clinique les programmes pré-cliniques de Merck Serono concernant ces situations pathologiques. Merck Serono investira 5 millions d’euros pour financer le lancement de la société Asceneuron. Merck Serono Ventures gèrera cet investissement et sera représenté au Conseil d’Administration de la société.

Les fondateurs d’Asceneuron sont Dirk Beher (Directeur Scientifique), Christoph Wiessner (Directeur de Recherche), et Frank Armstrong (Président Exécutif du Conseil). Constituée autour de cette équipe dirigeante très expérimentée, associant expertise scientifique et en matière de recherche de substances actives, et forte d’une solide expérience dans ce domaine d’activité et dans la levée de fonds, Asceneuron a pour objectif de contribuer de manière significative au développement des approches pharmaceutiques destinées au traitement des maladies neurodégénératives.

Cette entreprise nouvellement créée emploiera dans un premier temps huit personnes, actuellement salariées de Merck Serono, pour développer les programmes de Merck Serono consacrés à la maladie d’Alzheimer, depuis l’optimisation des molécules jusqu’à la mise en oeuvre des études cliniques de Phase I, ainsi que pour rechercher des partenariats et des opportunités d’acquisition de licences pour son développement futur.

« Asceneuron commencera par aborder la problématique posée par la maladie d’Alzheimer avec trois programmes de recherche complémentaires passant par la modulation de certaines voies moléculaires connues pour jouer un rôle dans la perte de mémoire et dans la neuropathologie. Asceneuron possède de petites molécules très prometteuses pour améliorer les fonctions cognitives et pour cibler la protéine Tau ainsi que les peptides bêta-amyloïdes toxiques. Il existe un bon espoir que soient réalisés des progrès majeurs pour améliorer le contrôle des symptômes et de la progression de cette maladie dévastatrice », a déclaré Dirk Beher, Directeur Scientifique d’Asceneuron.

Après l’annonce de la création de Prexton Therapeutics et de Quartz Bio, Asceneuron est la troisième société à bénéficier du programme EPP de Merck Serono. Annoncé en avril 2012, dans le cadre des mesures d’amélioration de l’efficacité prises par Merck Serono, le Programme d’Aide à la Création d’Entreprise s’inscrit dans l’engagement du groupe de consacrer 30 millions d’euros pour soutenir la création de spin-off et de start-up axées sur la poursuite des activités de Merck Serono et de l’exploitation des molécules de son portefeuille. Ce programme entend atténuer les répercussions sur l’emploi de la fermeture du siège de Genève liée au plan de restructuration, et a déjà conduit à la création de plusieurs entreprises depuis son lancement.

Source : Merck Serono








MyPharma Editions

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d’achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Publié le 2 août 2022
COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d'achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé lundi 1er août l’avenant à son accord d’achat anticipé avec la Commission européenne, comme annoncé par la société le 20 juillet 2022, la période pendant laquelle les Etats membres pouvaient exercer leur droit de retrait ayant expiré.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents