Edition du 25-05-2020

Néovacs® : nouveaux résultats prometteurs dans l’étude de phase I/II dans le Lupus

Publié le mercredi 27 juillet 2011

Néovacs® , la société de biotechnologie spécialisée dans le domaine de l’immunothérapie active des maladies auto‐immunes et inflammatoires, présente les résultats du dernier groupe de 8 patients lupiques recrutés dans l’étude de phase I/II avec l’IFNα‐kinoïde et recevant la dose de 240 mcg, soit la dose la plus élevée. Ces résultats préliminaires complètent ceux qui ont été communiqués et présentés à Porto au « 8th European Lupus Meeting », le 8 avril dernier.

Selon Néovacs® , ces résultats additionnels confirment les bons résultats constates sur les trois premiers groupes de patients et permettent d’établir que :

‐ L’IFNα-Kinoide est bien toléré,
‐ l’IFNα-Kinoide, à la dose de 240 mcg par injection, induit chez tous les patients la production d’anticorps dirigés contre l’interféron α. Il convient de souligner que ces anticorps anti-IFNα apparaissent très rapidement, dès le jour 28, c’est-à-dire après les deux premières injections, chez certains patients,
‐ l’IFNα- kinoïde a une action significative dans la réduction de la surexpression des gènes liés a l’interféron α et au lupus.

Autre nouvelle très positive issue des données additionnelles collectées sur les 20 premiers patients : les études mettent en évidence la production d’anticorps anti interféron chez la totalité des patients ayant reçu l’IFNα- Kinoide, quelque soit la dose, soit un taux de réponse immunitaire de 100 % à comparer au taux de 80 % qui avait été observé précédemment.

« L’ensemble de ces informations renforce la confiance de Neovacs dans le potentiel de son second candidat médicament, l’IFNα-kinoïde dans le traitement du Lupus », indique la société dans un communiqué.

Pour rappel, l’étude de phase I/II, IFN‐K‐001, menée avec l’IFNα‐kinoïde, a été effectuée selon un schéma d’escalade progressive comprenant quatre niveaux de dose, avec une randomisation en aveugle entre IFNα‐kinoïde et placebo dans un ratio 3 : 1. Le produit était injecté aux jours 0, 7, 28 plus une quatrième injection au jour 84 pour la moitié des patients. Tous les patients inclus souffraient d’un Lupus léger à modéré (indice SLEDAI1 compris entre 4 et 10).

Neovacs a communiqué le 8 avril 2011 les résultats préliminaires observés sur les 20 premiers patients, qui avaient reçu les trois premières doses de produit (30, 60 ou 120 mcg) ou bien du placebo. Les résultats présentés aujourd’hui ont été obtenus avec le dernier groupe de 8 patients, parmi lesquels 6 ont teste la plus forte dose d’IFN‐kinoïde (240mcg) et 2 ont reçu un placebo.

Points marquants des résultats obtenus sur le 4eme groupe de patients :
La quatrième dose testée a été bien tolérée chez les patients. Il est à noter cependant que deux cas d’effet secondaire majeur (poussée lupique) ont été rapportés dont les causes ont été rapidement déterminées : l’un des deux patients était dans le groupe placebo et l’autre patient avait arrêté spontanément son traitement de fond (a base de corticostéroïdes) deux jours après sa première injection de kinoïde.
Parmi les 8 patients, 6 avaient reçu de l’IFN-kinoïde et les deux autres du placebo. Chez les 6 patients sous IFN kinoïde la production d’anticorps anti interféron a été significative et rapide. Une régulation des gènes surexprimés dans la maladie lupique est également observée dans ce dernier groupe de patients, confirmant ainsi l’activité des anticorps anti‐IFN induits par l’administration du produit INF‐ kinoïde.

« Les résultats définitifs de l’étude de phase I/II avec l’IFNα-kinoïde seront, comme attendus, publiés à la fin de ce 3ème trimestre », indique la société. L’analyse approfondie de l’ensemble des résultats obtenus sur les 28 patients recrutés pour cette étude de phase I/II est en cours ; elle permettra a la société de présenter ses résultats devant la communauté scientifique à l’occasion de prochains congrès.

Source : Néovacs®

1 Systemic Lupus Erythematosus Disease Activity Index








MyPharma Editions

Sanofi : l’essai de Dupixent® dans l’œsophagite à éosinophile atteint les deux critères d’évaluation co-principaux

Publié le 25 mai 2020
Sanofi : l'essai de Dupixent® dans l'œsophagite à éosinophile atteint les deux critères d'évaluation co-principaux

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals ont annoncé les résultats positifs de la partie A de l’essai pivot de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’œsophagite à éosinophiles chez des patients âgées de 12 ans et plus. L’essai a atteint ses deux principaux critères d’évaluation composites, de même que l’ensemble de ses critères d’évaluation secondaires.

Abivax : feu vert allemand pour l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le Covid-19

Publié le 25 mai 2020
Abivax : feu vert allemand pour l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le Covid-19

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que les autorités réglementaires allemandes, BfArM (Bundesinstitut für Arnzeimittel und Medizinprodukte), ont autorisé l’étude de Phase 2b/3 d’ABX464 chez les patients COVID-19.

Bristol Myers Squibb France : Jehan-Michel Béhier nommé Directeur Médical

Publié le 22 mai 2020
Bristol Myers Squibb France : Jehan-Michel Béhier nommé Directeur Médical

Jehan-Michel Béhier est le nouveau Directeur Médical de Bristol Myers Squibb France depuis le 15 avril 2020. Il succède et rapporte au Pr Pascal Piedbois, qui occupe désormais les fonctions de Vice President Major Markets Medical Head.

bioMérieux : marquage CE des tests sérologiques VIDAS® pour le SARS-CoV-2

Publié le 22 mai 2020
bioMérieux : marquage CE des tests sérologiques VIDAS® pour le SARS-CoV-2

bioMérieux, acteur majeur dans le domaine du diagnostic in vitro, a annoncé le marquage CE des tests sérologiques VIDAS® anti-SARS-CoV-2 pour la détection des anticorps chez les personnes qui ont été exposées au virus SARS-CoV-2 responsable de la maladie COVID-19.

Transgene et NEC publient des données sur la précision de l’IA utilisée pour la personnalisation du vaccin thérapeutique TG4050

Publié le 20 mai 2020
Transgene et NEC publient des données sur la précision de l’IA utilisée pour la personnalisation du vaccin thérapeutique TG4050

Transgene, une société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux et NEC Corporation, un leader des technologies de l’information et de la biométrie, ont présenté des données supportant la pertinence de la sélection par IA des mutations visée par le vaccin TG4050, même parmi un grand nombre de cibles potentielles.

Bristol Myers Squibb France : Romain Lescœur nommé Directeur des Ressources Humaines

Publié le 19 mai 2020
Bristol Myers Squibb France : Romain Lescœur nommé Directeur des Ressources Humaines

Romain Lescœur est le nouveau Directeur des Ressources Humaines de Bristol Myers Squibb France depuis le 2 avril 2020. Il rapporte à Jonelle Parker, Vice President, Human Resources, Major Markets.

Horama : Benedikt Timmerman nommé à la tête de son Conseil d’Administration

Publié le 19 mai 2020
Horama : Benedikt Timmerman nommé à la tête de son Conseil d'Administration

Horama, société française de biotechnologie spécialisée dans la thérapie génique pour le traitement de maladies génétiques rares en ophtalmologie, a annoncé la nomination du Dr. Benedikt Timmerman, un dirigeant d’entreprise reconnu pour ses succès dans les sciences de la vie, en tant que Président de son Conseil d’Administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents