Edition du 27-01-2022

Néovacs® : nouveaux résultats prometteurs dans l’étude de phase I/II dans le Lupus

Publié le mercredi 27 juillet 2011

Néovacs® , la société de biotechnologie spécialisée dans le domaine de l’immunothérapie active des maladies auto‐immunes et inflammatoires, présente les résultats du dernier groupe de 8 patients lupiques recrutés dans l’étude de phase I/II avec l’IFNα‐kinoïde et recevant la dose de 240 mcg, soit la dose la plus élevée. Ces résultats préliminaires complètent ceux qui ont été communiqués et présentés à Porto au « 8th European Lupus Meeting », le 8 avril dernier.

Selon Néovacs® , ces résultats additionnels confirment les bons résultats constates sur les trois premiers groupes de patients et permettent d’établir que :

‐ L’IFNα-Kinoide est bien toléré,
‐ l’IFNα-Kinoide, à la dose de 240 mcg par injection, induit chez tous les patients la production d’anticorps dirigés contre l’interféron α. Il convient de souligner que ces anticorps anti-IFNα apparaissent très rapidement, dès le jour 28, c’est-à-dire après les deux premières injections, chez certains patients,
‐ l’IFNα- kinoïde a une action significative dans la réduction de la surexpression des gènes liés a l’interféron α et au lupus.

Autre nouvelle très positive issue des données additionnelles collectées sur les 20 premiers patients : les études mettent en évidence la production d’anticorps anti interféron chez la totalité des patients ayant reçu l’IFNα- Kinoide, quelque soit la dose, soit un taux de réponse immunitaire de 100 % à comparer au taux de 80 % qui avait été observé précédemment.

« L’ensemble de ces informations renforce la confiance de Neovacs dans le potentiel de son second candidat médicament, l’IFNα-kinoïde dans le traitement du Lupus », indique la société dans un communiqué.

Pour rappel, l’étude de phase I/II, IFN‐K‐001, menée avec l’IFNα‐kinoïde, a été effectuée selon un schéma d’escalade progressive comprenant quatre niveaux de dose, avec une randomisation en aveugle entre IFNα‐kinoïde et placebo dans un ratio 3 : 1. Le produit était injecté aux jours 0, 7, 28 plus une quatrième injection au jour 84 pour la moitié des patients. Tous les patients inclus souffraient d’un Lupus léger à modéré (indice SLEDAI1 compris entre 4 et 10).

Neovacs a communiqué le 8 avril 2011 les résultats préliminaires observés sur les 20 premiers patients, qui avaient reçu les trois premières doses de produit (30, 60 ou 120 mcg) ou bien du placebo. Les résultats présentés aujourd’hui ont été obtenus avec le dernier groupe de 8 patients, parmi lesquels 6 ont teste la plus forte dose d’IFN‐kinoïde (240mcg) et 2 ont reçu un placebo.

Points marquants des résultats obtenus sur le 4eme groupe de patients :
La quatrième dose testée a été bien tolérée chez les patients. Il est à noter cependant que deux cas d’effet secondaire majeur (poussée lupique) ont été rapportés dont les causes ont été rapidement déterminées : l’un des deux patients était dans le groupe placebo et l’autre patient avait arrêté spontanément son traitement de fond (a base de corticostéroïdes) deux jours après sa première injection de kinoïde.
Parmi les 8 patients, 6 avaient reçu de l’IFN-kinoïde et les deux autres du placebo. Chez les 6 patients sous IFN kinoïde la production d’anticorps anti interféron a été significative et rapide. Une régulation des gènes surexprimés dans la maladie lupique est également observée dans ce dernier groupe de patients, confirmant ainsi l’activité des anticorps anti‐IFN induits par l’administration du produit INF‐ kinoïde.

« Les résultats définitifs de l’étude de phase I/II avec l’IFNα-kinoïde seront, comme attendus, publiés à la fin de ce 3ème trimestre », indique la société. L’analyse approfondie de l’ensemble des résultats obtenus sur les 28 patients recrutés pour cette étude de phase I/II est en cours ; elle permettra a la société de présenter ses résultats devant la communauté scientifique à l’occasion de prochains congrès.

Source : Néovacs®

1 Systemic Lupus Erythematosus Disease Activity Index








MyPharma Editions

Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Publié le 27 janvier 2022
Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Nanobiotix, société française de biotechnologie en phase de développement clinique avancé, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé la publication, dans l’International Journal of Nanobiotechnology, de nouvelles données précliniques du radioenhancer NBTXR3 en immunothérapie. NBTXR3 est un traitement potentiel de toutes les tumeurs solides, seul ou en combinaison avec différents agents anti-cancéreux.

Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Publié le 26 janvier 2022
Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle famille de thérapies ciblées en oncologie, a annoncé avoir reçu un avis favorable de la part de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) et du CPP (Comité de Protection des Personnes) pour le démarrage de sa première phase d’essai clinique pour son candidat médicament ABD-3001 (formulation clinique du DIMATE), dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM) et chez les patients atteints du syndrome myélodysplasique (SMD).

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administration

Publié le 26 janvier 2022
Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d'administration

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administrationLe Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a coopté, le 18 janvier 2022, deux nouvelles administratrices : Emmanuelle Valentin, Directrice Générale de Sanofi Genzyme France, dans la famille des Grands Laboratoires Français, en remplacement de Nathalie Le Meur et Marina Vasiliou, Présidente Directrice Générale de Biogen France, dans la famille des Laboratoires Américains, en remplacement de Martin Dubuc.

COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Publié le 26 janvier 2022
COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début des vaccinations de rappel chez les participants adultes de son essai pivot de Phase 3, Cov-Compare. Cette phase de rappel a pour but de fournir des données supplémentaires sur les rappels homologues ainsi que des premières données sur les rappels hétérologues, afin de compléter les précédentes données positives sur les rappels générées lors de la Phase 1/2.

Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Publié le 26 janvier 2022
Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Néovacs a annoncé la signature de deux contrats de licence exclusive mondiale négociés avec la filiale privée de l’Inserm (Inserm Transfert), au nom de ses partenaires académiques historiques, l’Inserm et l’Institut Pasteur, sur des familles de brevets stratégiques.

OSE Immunotherapeutics : accord de délivrance d’un brevet portant sur l’utilisation de Tedopi® au Japon

Publié le 26 janvier 2022
OSE Immunotherapeutics : accord de délivrance d’un brevet portant sur l’utilisation de Tedopi® au Japon

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’Office Japonais des Brevets a émis un accord de délivrance d’un nouveau brevet protégeant l’utilisation de Tedopi®, une combinaison de néo-épitopes, après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer. Ce brevet renforcera la propriété intellectuelle internationale de Tedopi® et assurera une nouvelle protection du produit jusqu’en 2037.

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents