Edition du 04-03-2021

Nouveau master en santé publique créé par l’Ecole Pasteur/Cnam de santé publique et l’EHESP

Publié le vendredi 24 juin 2011

L’Ecole Pasteur/Cnam de santé publique et L’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) s’associent pour créer un mastère spécialisé en santé publique co-accrédité par la Conférence des grandes écoles (CGE). Ce mastère est comparable aux masters of public health des grandes universités anglo-saxonnes puisque ce cursus réunira pour la première fois en France des élèves en formation initiale, mais également des élèves ayant déjà exercé une activité professionnelle de médecin, pharmacien mais aussi de vétérinaire, chimiste, ou agronome.

Ainsi, les spécificités de l’Ecole Pasteur/Cnam et de l’EHESP sont réunies au sein d’un même diplôme. Ce positionnement nous hisse désormais au niveau des plus grandes universités mondiales dans le domaine de la santé publique.

Les élèves se spécialiseront, après un semestre d’enseignement du tronc commun, dans l’une des cinq matières définissant le champ de la santé publique : « risques infectieux », « risques non infectieux » (toxicologie, nutrition, santé au travail, addictologie,…), « biostatistique et bioinformatique », « santé et territoire », « sciences sociales appliquées à la santé » (économie, droit, sciences politiques…).

Les futurs diplômés pourront alors s’orienter vers des carrières de chercheurs, ou exercer une activité professionnelle dans toutes les entreprises concernées par la santé publique : industrie du médicament, de l’alimentation, de la cosmétique, de l’environnement, mais aussi instances d’organisation et de production des soins, agences de régulation, ou encore organisations internationales et grandes ONG.

L’ambition de ce nouveau cursus, qui durera quinze mois avec stage et mémoire, est de préparer des cadres dotés aussi bien d’une solide formation scientifique que de compétences managériales renforcées. Ils disposeront alors de toutes les compétences requises pour gérer les risques de santé publique.

Cinquante élèves sont attendus pour la première année de ce Mastère. La préparation de la première promotion commune débutera fin septembre 2011. Pour cette année, et à titre exceptionnel, les candidatures sont dès à présent ouvertes, et le resteront jusqu’en septembre, date de début des cours. A partir de l’année scolaire 2012-2013, les candidatures seront à déposer entre janvier et le 15 juin 2012.

> Le Cnam est le seul établissement d’enseignement supérieur français entièrement dédié à la formation des adultes. L’Ecole Pasteur/Cnam de Santé publique a été fondée par une convention signée le 6 septembre 2006 entre les représentants du Cnam et de l’Institut Pasteur. Pour aller plus loin: www.cnam.fr et http://ecole-pasteur.cnam.fr/
> L’Institut Pasteur est une fondation privée à but non lucratif dont la mission est de contribuer à la prévention et au traitement des maladies, en priorité infectieuses, par la recherche, l’enseignement, et des actions de santé publique. Pour aller plus loin: www.pasteur.fr
> L’École des hautes études en santé publique assure la formation des personnes ayant à exercer des fonctions de direction, s’organise en réseau, contribue à la recherche en santé publique et développe ses relations internationales. Pour aller plus loin: www.ehesp.fr

Source : Conservatoire national des arts et métiers








MyPharma Editions

MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Publié le 3 mars 2021
MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Entreprise mondiale consacrée à la recherche indépendante en cancérologie, MEDSIR a lancé l’essai clinique phase II PECATI, qui vise à explorer une nouvelle option de traitement pour les patients atteints de tumeurs thymiques avancées, un cancer peu fréquent. L’étude évaluera l’efficacité et la sécurité de l’association de pembrolizumab et de lenvatinib chez des patients atteints de carcinome thymique ou de thymome B3 métastatique.

CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

Publié le 3 mars 2021
CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

CVasThera, société biopharmaceutique spécialisée dans la R&D de médicaments innovants pour les pathologies cardiovasculaires et intestinales, vient d’annoncer une levée de fonds de 1,3 million d’euros lors d’un tour de table d’amorçage. Cette levée vient tripler l’apport en fonds propres et le capital de la société, sécurisant ainsi le financement nécessaire à la réalisation des études précliniques pour le composé CVT120165, un candidat médicament dans le traitement de la maladie de Crohn.

VIH : les chercheurs d’Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Publié le 3 mars 2021
VIH : les chercheurs d'Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Abbott a annoncé le 2 mars qu’une équipe de scientifiques a découvert en République démocratique du Congo (RDC) un nombre inhabituellement élevé de personnes testées positives en anticorps VIH, mais dont la charge virale est faible ou non détectable et ce, sans aucun traitement antirétroviral. Ces personnes sont appelées contrôleurs d’élite du VIH.

LFB : l’EMA valide le dépôt de la demande d’AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Publié le 2 mars 2021
LFB : l'EMA valide le dépôt de la demande d'AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Le LFB, le groupe biopharmaceutique qui développe, fabrique et commercialise des médicaments dérivés du sang et des protéines recombinantes pour la prise en charge des patients atteints de pathologies graves et souvent rares, vient d’annoncer que l’Agence européenne des médicaments (EMA), l’autorité réglementaire européenne, a validé le dépôt de la demande d’autorisation de mise sur le marché d’eptacog beta, un facteur de coagulation VIIa recombinant (rFVIIa).

Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Publié le 2 mars 2021
Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Abionyx Pharma vient d’annoncer les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare qui sont publiés en exclusivité dans la revue scientifique « Annals of Internal Medicine », la revue de médecine interne la plus citée et la mieux classée dans la catégorie Médecine.

Industrie pharmaceutique : accord sur les salaires minima pour l’année 2021

Publié le 2 mars 2021

A l’issue de deux réunions de négociations les 7 janvier et 18 février dernier, le Leem a proposé à la signature un accord collectif revalorisant l’ensemble des salaires minima conventionnels de 0,8 % au 1er janvier 2021.

Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Publié le 2 mars 2021
Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui vise à moduler le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé la nomination du Dr Sophie Biguenet en tant que Directrice Médicale à compter du 1er mars 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents