Edition du 21-08-2018

Novo Nordisk cède les droits de l’anticorps anti-NKG2 à Innate Pharma

Publié le jeudi 6 février 2014

Innate Pharma vient d’acquérir auprès du laboratoire danois Novo Nordisk les droits de développement et de commercialisation du candidat anti-NKG2A, un anticorps immunomodulateur « first-in-class » prêt à entrer en essai clinique de Phase II en oncologie. Novo Nordisk recevra 2 millions d’euros et 600 000 actions Innate Pharma. Le démarrage des nouveaux essais est attendu en 2014.

Novo Nordisk a conduit un essai clinique de Phase I chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde qui a démontré une bonne tolérance de l’anti-NKG2A en voies intraveineuse et sous-cutanée, en injection unique ou multiple. Novo Nordisk a décidé d’avancer d’autres projets en inflammation, dont l’anti-NKG2D, actuellement en Phase II d’essais cliniques et généré au cours de la collaboration entre Innate Pharma et Novo Nordisk.

En contrepartie de la licence de l’anti-NKG2A à Innate Pharma, Novo Nordisk recevra 2 millions d’euros et 600 000 actions Innate Pharma. Novo Nordisk sera éligible à un total de 20 millions d’euros à l’enregistrement du produit et à des redevances assises sur les ventes futures. Ces redevances seront inférieures à 10% et augmenteront avec les ventes. L’acquisition des actions Innate Pharma est soumise à l’approbation des actionnaires d’Innate Pharma. Une assemblée générale extraordinaire sera convoquée le 27 mars 2014.

« C’est une opportunité magnifique pour Innate Pharma. En plus de lirilumab, licencié à Bristol-Myers Squibb et actuellement en Phase II, nous avons maintenant un anticorps immunomodulateur first-in-class propriétaire, prêt à entrer en Phase II, ayant de surcroit démontré un profil de tolérance favorable en Phase I avec un potentiel de développement large. Nous visons initialement des indications d’oncologie et nous préparons à démarrer le programme clinique avant la fin de l’année. Cette licence consolide notre position dans les anticorps immunomodulateurs ciblant l’immunité innée », , commente Herve Brailly, président du directoire d’Innate Pharma.

« L’anti-NKG2A est un inhibiteur de point de contrôle de l’immunité extrêmement intéressant : il cible à la fois les cellules NK et T. Il avait été sélectionné au cours de l’alliance de recherche entre Novo Nordisk et Innate Pharma pour un développement dans le cancer et les maladies inflammatoires. Nous sommes très satisfaits des progrès de ce candidat-médicament et sommes impatients de continuer son développement dans le cancer, où les besoins de meilleurs traitements sont élevés et où les produits de cette classe ont montré des bénéfices importants ces dernières années », , déclare Nicolaï Wagtmann, Directeur scientifique d’IPH.

Per Falk, senior vice president Biopharmaceutical Research, Novo Nordisk A/S, ajoute : « Le champs de la pharmacologie de l’immunité innée ouvert par Innate Pharma s’est montré très productif, ainsi que le montrent l’anti-KIR et l’anti-NKG2D, tous deux en essais cliniques de Phase II. Au vu des récents succès de ce types de candidat-médicaments dans le cancer, nous pensons que l’anti-NKG2A a le plus grand potentiel en oncologie et qu’Innate Pharma est dans la position la plus favorable pour le développer ».

Source : Innate Pharma / Novo Nordisk








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions