Edition du 23-05-2018

L’orientation après la 3ème et le Bac

Publié le lundi 10 février 2014

Période scolaire décisive, les élèves de 3ème et de terminale doivent choisir leur orientation professionnelle. Si vous êtes attiré par le secteur de la santé, plusieurs options s’offrent à vous : études courtes ou études longues, à vous de choisir !

Travailler dans le secteur de l’industrie pharmaceutique

Pour commencer une carrière dans les industries de santé, mieux vaut un cursus scientifique. Vous pouvez opter pour des métiers liés à la production et à la qualité (ingénieur et technicien chimiste, biochimiste, biologiste…) comme liés à la recherche (attaché de recherche clinique, galéniste, data-manager, biostatisticien…). Les titulaires de thèses et de doctorats seront bien entendus très appréciés (pharmacien, médecin, chercheur…) tant pour les métiers du marketing que de la recherche clinique. De nombreuses reconversions sont possibles : l’expérience est très valorisée. Ainsi, si vous possédez une expérience professionnelle d’infirmière, de médecin, de pharmacien, de clinicien…, vous pourrez occuper de nouvelles fonctions dans le commercial, la recherche, la logistique, la communication…

Travailler dans le secteur hospitalier

Les métiers au sein d’un hôpital sont différents. En fonction de la durée de vos études, vous pourrez occuper les fonctions d’aide-soignant, ambulancier, infirmier, sage-femme, médecin, pharmacien, chercheur… Ceux qui auront débuté leurs carrières à partir d’une formation courte pourront évoluer en passant des concours et des formations internes. Attention tout de même : pour devenir salarié d’un hôpital, vous devez obtenir un diplôme reconnu par l’Etat, peu importe votre niveau d’étude ou de formation ! C’est le cas aussi pour les fonctions administratives, comme par exemple avec un BTS SP3S (BTS Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social) qui permet de devenir aussi bien assistant médical dans un centre de lutte contre le cancer que gestionnaire dans un organisme de sécurité sociale.

Travailler au contact des enfants

Si vous souhaitez être éducateur de jeunes enfants, les hôpitaux, les cliniques, les crèches, les mairies (pour les écoles) et les centres de loisirs seront vos principaux recruteurs. Vous aurez besoin d’obtenir le diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE). Cette formation dure 3 ans. Pour candidater, plusieurs chemins sont possibles. Il vous faut d’abord préparer un cap petite enfance, ou bien être titulaire du Bac (ou équivalent), d’un diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture, d’un diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique, ou encore d’un diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale (à condition de justifier de 3 ans d’expérience professionnelle en petite enfance).








MyPharma Editions

Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Publié le 23 mai 2018
Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Le ministère des Solidarités et de la Santé, suite à la publication au Journal officiel de deux arrêtés modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux, vient de confirmer la prise en charge par l’Assurance maladie de deux traitements de substitution nicotinique.

ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

Publié le 23 mai 2018
ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

GamaMabs Pharma, société française d’immuno-oncologie, a annoncé la présentation de données cliniques de l’étude C101 de phase Ia/Ib de son anticorps GM102 à l’occasion du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), le 4 juin à Chicago, aux États-Unis.

Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Publié le 23 mai 2018
Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Cellectis, société spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé l’approbation d’un amendement au protocole de l’essai clinique de Phase I pour UCART123, un produit candidat exclusivement détenu par Cellectis, évalué chez des patients atteints de leucémie aiguë myéloblastique (LAM).

Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Publié le 22 mai 2018
Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Sanofi vient d’annoncer que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats détaillés de deux essais cliniques de phase III consacrés à l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’asthme modéré à sévère.

TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

Publié le 22 mai 2018
TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, a annoncé qu’elle présentera à plusieurs reprises au premier Treg Directed Therapies Summit, qui se tiendra à Boston, aux États-Unis, du 22 au 24 mai 2018.

Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Publié le 22 mai 2018
Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Sensorion, la société de biotechnologie basée à Montpellier et spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la nomination du Professeur Christine Petit, docteur en médecine et docteur es-sciences en tant que Présidente de son Conseil Scientifique.

Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Publié le 22 mai 2018
Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la publication d’un abstract présentant des résultats intermédiaires sur 12 patients pour son étude clinique utilisant son premier radiotraceur, à l’occasion du 54ème congrès mondial de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) à Chicago, aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions