Edition du 24-09-2020

L’orientation après la 3ème et le Bac

Publié le lundi 10 février 2014

Période scolaire décisive, les élèves de 3ème et de terminale doivent choisir leur orientation professionnelle. Si vous êtes attiré par le secteur de la santé, plusieurs options s’offrent à vous : études courtes ou études longues, à vous de choisir !

Travailler dans le secteur de l’industrie pharmaceutique

Pour commencer une carrière dans les industries de santé, mieux vaut un cursus scientifique. Vous pouvez opter pour des métiers liés à la production et à la qualité (ingénieur et technicien chimiste, biochimiste, biologiste…) comme liés à la recherche (attaché de recherche clinique, galéniste, data-manager, biostatisticien…). Les titulaires de thèses et de doctorats seront bien entendus très appréciés (pharmacien, médecin, chercheur…) tant pour les métiers du marketing que de la recherche clinique. De nombreuses reconversions sont possibles : l’expérience est très valorisée. Ainsi, si vous possédez une expérience professionnelle d’infirmière, de médecin, de pharmacien, de clinicien…, vous pourrez occuper de nouvelles fonctions dans le commercial, la recherche, la logistique, la communication…

Travailler dans le secteur hospitalier

Les métiers au sein d’un hôpital sont différents. En fonction de la durée de vos études, vous pourrez occuper les fonctions d’aide-soignant, ambulancier, infirmier, sage-femme, médecin, pharmacien, chercheur… Ceux qui auront débuté leurs carrières à partir d’une formation courte pourront évoluer en passant des concours et des formations internes. Attention tout de même : pour devenir salarié d’un hôpital, vous devez obtenir un diplôme reconnu par l’Etat, peu importe votre niveau d’étude ou de formation ! C’est le cas aussi pour les fonctions administratives, comme par exemple avec un BTS SP3S (BTS Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social) qui permet de devenir aussi bien assistant médical dans un centre de lutte contre le cancer que gestionnaire dans un organisme de sécurité sociale.

Travailler au contact des enfants

Si vous souhaitez être éducateur de jeunes enfants, les hôpitaux, les cliniques, les crèches, les mairies (pour les écoles) et les centres de loisirs seront vos principaux recruteurs. Vous aurez besoin d’obtenir le diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE). Cette formation dure 3 ans. Pour candidater, plusieurs chemins sont possibles. Il vous faut d’abord préparer un cap petite enfance, ou bien être titulaire du Bac (ou équivalent), d’un diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture, d’un diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique, ou encore d’un diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale (à condition de justifier de 3 ans d’expérience professionnelle en petite enfance).








MyPharma Editions

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Publié le 23 septembre 2020
BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Stephan Jenn vient d’être élu à la présidence de BioValley France, le pôle de compétitivité santé du Grand Est, lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 22 septembre 2020 à Strasbourg.

Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Publié le 23 septembre 2020
Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Le groupe Celltrion a annoncé aujourd’hui que le ministère coréen de la Sécurité des aliments et des médicaments (MFDS) a approuvé la demande IND de nouveau médicament expérimental, déposée par la société en vue d’un essai clinique pivot de phase II/III sur le CT-P59, le candidat-traitement de la COVID-19 sous la forme d’un anticorps monoclonal. Cet essai international évaluera l’innocuité et l’efficacité du CT-P59 chez les patients présentant des symptômes légers à modérés d’une infection au SARS-CoV-2.

Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Publié le 23 septembre 2020
Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Valbiotis, entreprise de Recherche & Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce la sélection de 3 études sur TOTUM-63 par l’European Association for the Study of Diabetes (EASD), qui seront présentées lors du congrès annuel de l’association en septembre 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents