Edition du 26-01-2021

OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de phase 2 évaluant OSE-127/S95011 dans la rectocolite hémorragique

Publié le mardi 22 décembre 2020

OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de phase 2 évaluant OSE-127/S95011 dans la rectocolite hémorragiqueOSE Immunotherapeutics a annoncé l’inclusion du premier patient dans l’essai clinique de phase 2 évaluant OSE-127/S95011, antagoniste du récepteur à l’IL-7, chez des patients souffrant de rectocolite hémorragique active modérée à sévère.

“L’inclusion du premier patient dans cette phase 2 est une étape clé dans le développement clinique d’OSE-127/S95011. Cette étude est fondée sur une base solide avec des résultats de phase 1 encourageants et un mécanisme d’action innovant et différentié d’OSE-127/S95011, seul anticorps monoclonal doté de propriétés purement antagonistes de l’IL-7R. Nous sommes impatients de confirmer l’efficacité du produit dans la large population de patients souffrant de rectocolite hémorragique, une maladie inflammatoire de l’intestin, chronique et invalidante, qui touche chaque année 12,2 personnes sur 100 000* », commente Alexis Peyroles, Directeur général d’OSE Immunotherapeutics.

L’étude de phase 2 randomisée, en double aveugle versus placebo vise à évaluer l’efficacité et la tolérance d’OSE-127/S95011 chez des patients atteints de rectocolite hémorragique active modérée à sévère après échec, perte de réponse ou intolérance à un ou plusieurs traitements antérieurs.

La population à l’étude (en échec ou intolérants aux immunosuppresseurs, aux anti-TNFα ou anti-intégrines, à l’ustekinumab et/ou corticostéroïdes) a été sélectionnée en raison du besoin chez ces patients d’alternatives thérapeutiques qui pourraient leur éviter le plus longtemps possible les complications liées à la maladie, et chez lesquels le profil de tolérance d’OSE-127/S95011 peut être évalué de manière fiable.

Patricia Belissa-Mathiot, Directrice du développement clinique et R&D Chief Medical Officer de Servier, conclut : « Nous sommes très heureux des avancées réalisées sur OSE-127/S95011, maintenant en phase 2 clinique dans la rectocolite hémorragique sous la promotion d’OSE. De son côté, Servier a reçu l’autorisation d’essai clinique des agences de santé en France, Espagne, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Hongrie, Allemagne et Australie pour démarrer en parallèle une phase 2 d’OSE-127/S95011 dans le syndrome de Sjögren. Nos équipes de R&D préparent activement cette étape qui devrait démarrer prochainement ».

OSE-127/S95011 est développé en partenariat avec Servier dans le cadre d’un accord d’option de licence jusqu’à la finalisation de deux études cliniques de phase 2, avec exercice de l’option à la finalisation positive de l’une des deux études. La phase 2 en cours dans la rectocolite hémorragique est menée sous la promotion d’OSE Immunotherapeutics et en parallèle, une autre phase 2 dans le syndrome de Sjögren va démarrer prochainement sous la promotion de Servier.

* Loftus EV, Jr., Shivashankar R, Tremaine WJ, Harmsen WS, Zinsmeiseter AR. Updated Incidence and Prevalence of Crohn’s Disease and Ulcerative Colitis in Olmsted County, Minnesota (1970-2011). ACG 2014 Annual Scientific Meeting. October 2014

Source : OSE Immunotherapeutics








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents