Edition du 13-12-2019

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le mardi 19 février 2019

Pénuries de médicaments : Le Leem présente son plan d’actions Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Comme l’ensemble des parties prenantes (associations de patients, professionnels de santé, autorités de santé), le Leem, organisation professionnelle représentative des entreprises du médicament, est vivement préoccupé par les tensions d’approvisionnement pouvant conduire à des ruptures. Le phénomène a pris plus d’ampleur ces dernières années en raison de la complexification de la chaîne de production, des technologies, des contrôles et des obligations réglementaires. Mais aussi de facteurs externes : capacité de production insuffisante face à l’augmentation de la demande mondiale, problèmes d’approvisionnement de principes actifs… Ainsi, le nombre de signalements à l’ANSM de ruptures ou risques de ruptures de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur (MITM) est passé de 400 par an entre 2014 et 2016 à 538 en 2017. Phénomène mondial aux causes multiples, les ruptures d’approvisionnement sont un enjeu de santé publique qui concerne tous les acteurs de la chaîne du médicament, du producteur – l’industriel – au dispensateur – le pharmacien d’officine -, en passant par le distributeur. Mais le premier impacté reste d’abord le patient.

Une mobilisation de longue date

Les entreprises du médicament sont mobilisées depuis des années pour réduire les ruptures. Elles ont mis en place des mesures de suivi renforcé de leurs stocks pour anticiper les risques de rupture. Elles collaborent activement avec l’ANSM pour informer les professionnels de santé sur les situations de tensions et proposer des solutions alternatives aux patients. Elles établissent des plans de gestion des pénuries pour les médicaments d’intérêt thérapeutique majeur (MITM) et mettent à disposition des professionnels des centres d’appel d’urgence.

Dans le cas spécifique des pénuries de vaccins, les industriels ont pris comme engagements de communiquer tous les mois l’état des stocks de vaccins contenant des valences obligatoires en temps réel en cas de difficulté d’approvisionnement et de communiquer aux autorités sanitaires des plans de gestion des pénuries pour l’ensemble des vaccins du calendrier vaccinal, comme le prévoit la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé. Les industriels du vaccin s’engagent à investir en Europe pour réduire les délais de production et augmenter les capacités de production des vaccins.

Un plan d’actions partagé

Le Leem souhaite aujourd’hui s’engager aux côtés des pouvoirs publics pour mettre en place un plan d’actions partagé avec l’ensemble des parties prenantes, destiné à réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables, au bénéfice du patient. Ces propositions ont été menées en lien avec les travaux préparatoires de la mesure du CSIS portant sur les ruptures des médicaments anticancéreux.
Par ailleurs, ces travaux ont contribué à faire valoir la position des entreprises dans le cadre de la mission sénatoriale sur la prévention des pénuries, dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018.

Ce plan d’action s’articule autour des piliers suivants :

. Définir les médicaments d’intérêt sanitaire et stratégique (MISS) pour lesquels des obligations de sécurisation sont renforcées ;
. Revoir les mécanismes d’appels d’offres hospitaliers pour les médicaments d’intérêt sanitaire et stratégique (MISS) et les conditions économiques d’exploitation en ville ;
. Favoriser la localisation en Europe des sites de production de matières premières actives et des médicaments d’intérêt sanitaire et stratégique ;
. Optimiser le partage d’informations entre les acteurs de la chaîne du médicament et avec les patients ;
. Adapter l’encadrement de la distribution en cas de tension ou rupture d’approvisionnement ;
. Renforcer le pilotage stratégique au niveau national et favoriser l’harmonisation des pratiques réglementaires au niveau européen.

« La question de la prévention des ruptures d’approvisionnement est un sujet absolument prioritaire qui relève de la responsabilité de nos entreprises mais également de l’ensemble des acteurs de la chaîne. Ce plan d’action a vocation à impliquer tous les acteurs de la chaîne du médicament, analyse Philippe Lamoureux, directeur général du Leem. Nous avons le devoir de rassurer les patients et de tout mettre en œuvre pour que les médicaments soient accessibles dans les meilleurs délais. »

Source : Leem








MyPharma Editions

PSE : Sanofi rejoint l’Alliance pharmaceutique basée sur les systèmes

Publié le 12 décembre 2019
PSE : Sanofi rejoint l'Alliance pharmaceutique basée sur les systèmes

L’Alliance pharmaceutique basée sur les systèmes vient d’accueillir Sanofi S.A. à titre de nouveau membre. L’Alliance comprend en outre les principales sociétés pharmaceutiques Eli Lilly and Company, GlaxoSmithKline Research & Development Limited, Pfizer Inc. et F. Hoffmann-La Roche Ltd., ainsi que le fournisseur de logiciels de modélisation mécanique, Process Systems Enterprise Ltd.

Quantum Genomics et Biolab Sanus Pharmaceutical concluent un accord exclusif de licence et de collaboration pour firibastat en Amérique latine

Publié le 12 décembre 2019
Quantum Genomics et Biolab Sanus Pharmaceutical concluent un accord exclusif de licence et de collaboration pour firibastat en Amérique latine

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique qui développe une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, et Biolab Sanus Pharmaceutical, un des cinq plus grands laboratoires pharmaceutiques au Brésil, ont signé un accord exclusif de licence et de collaboration pour développer et commercialiser le firibastat en Amérique latine. Il s’agit du premier partenariat régional pour Quantum Genomics

Theradiag renforce sa présence à l’international avec la signature de trois nouveaux distributeurs stratégiques en Asie

Publié le 12 décembre 2019
Theradiag renforce sa présence à l’international avec la signature de trois nouveaux distributeurs stratégiques en Asie

Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro des maladies auto-immunes et le Théranostic vient d’annoncer le renforcement de sa présence à l’international grâce à la signature de trois nouveaux distributeurs stratégiques en Chine, à Hong-Kong-Macao et à Taïwan, pour la distribution de ses principaux tests de monitoring des biothérapies de la gamme TRACKER.

Amylgen et Neuron-Experts annoncent leur partenariat stratégique

Publié le 12 décembre 2019
Amylgen et Neuron-Experts annoncent leur partenariat stratégique

Amylgen et Neuron-Experts, deux CRO précliniques spécialisées dans les pathologies du CNS (Central Nervous System), ont annoncé leur partenariat stratégique et exclusif, visant à associer leurs expertises respectives in-vivo et in-vitro pour fournir une nouvelle offre pour l’évaluation rapide de l’efficacité de composés médicaments ou nutraceutiques sur les maladies neurodégénératives.

Biocorp et Sanofi s’engagent pour équiper les stylos à insuline SoloStar avec Mallya à l’échelle mondiale

Publié le 12 décembre 2019
Biocorp et Sanofi s’engagent pour équiper les stylos à insuline SoloStar avec Mallya à l’échelle mondiale

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, a annoncé la signature d’un contrat de partenariat avec Sanofi portant sur la technologie Mallya, dispositif connecté pour stylos injecteurs d’insuline.

LNC Therapeutics et l’INRA partenaires pour étudier les propriétés anti-inflammatoires des bactéries du microbiome intestinal

Publié le 11 décembre 2019
LNC Therapeutics et l’INRA partenaires pour étudier les propriétés anti-inflammatoires des bactéries du microbiome intestinal

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants utilisant le potentiel du microbiome intestinal, a annoncé la mise en place d’un partenariat de recherche avec l’INRA, pour l’étude des relations entre le microbiome intestinal et les maladies inflammatoires.

Transgene et BioInvent : des données précliniques positives pour BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 11 décembre 2019
Transgene et BioInvent : des données précliniques positives pour BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et BioInvent, société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d’anticorps immunomodulateurs innovants contre le cancer, ont annoncé des résultats précliniques in vitro et in vivo particulièrement convaincants pour BT-001, un virus oncolytique (VO) exprimant un anticorps anti-CTLA4 et la cytokine GM-CSF.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents