Edition du 21-09-2021

Accueil » Industrie » Produits

Plavix® : une étude souligne l’intérêt d’une plus forte dose de charge chez les patients coronariens aigus traités par angioplastie

Publié le lundi 31 août 2009

Plavix® : une nouvelle étude souligne l’intérêt d’une plus forte dose de charge chez les patients coronariens aigus traités par angioplastieSanofi-aventis  et Bristol-Myers-Squibb diffusent les résultats préliminaires de l’essai CURRENT-OASIS 7 présentés au congrès de la Société Européenne de Cardiologie à Barcelone. Cette étude sponsorisée par les deux laboratoires partenaires pour le co-développement et la co-commercialisation de Plavix® (clopidogrel) fournit des informations additionnelles sur l’intérêt d’une plus forte dose de charge chez les patients coronariens aigus traités par angioplastie.

CURRENT-OASIS 7 est la plus grande étude clinique (25 087 patients) jamais entreprise pour évaluer différents régimes posologiques de Plavix® (clopidogrel) plus aspirine chez un grand nombre de patients présentant un syndrome coronarien aigu (SCA) (angor instable/infarctus du myocarde avec ou sans sus-décalage du segment ST). L’étude a été conçue dans le but d’évaluer l’efficacité et la sureté d’un traitement à doses plus fortes par clopidogrel (dose de charge de 600mg à J1/150mg les jours 2 à 7/75 mg jours 8-30) par rapport à la dose standard recommandée (dose de charge 300 mg à J1/ 75 mg les jours 2-30) chez les patients nécessitant une angioplastie coronaire (ICP).

Le critère d’évaluation primaire à 30 jours (composite de mortalité cardiovasculaire, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral) évalué dans l’ensemble de la population de l’étude (incluant les sous-populations ayant subi une angioplastie (70%) ou pas (30%)), n’objective pas de différence statistiquement significative entre les doses forte et standard (4,4% vs. 4,2%, HR 0,95, p=0,37).

Les analyses préliminaires de certains sous-groupes pré-spécifiés, tels que le sous groupe traité par angioplastie (70% de la population de l’étude, 17 232 patients) retrouvent des différences médicalement importantes pour le pronostic des patients entre les deux doses. Dans ce sous-groupe, les analyses ont démontré un meilleur pronostic des patients avec la dose de charge plus élevée (600 mg à J1, 150 mg pendant 7 jours, 75 mg J8 à 30) de clopidogrel par rapport à ceux traités par la dose de charge standard de 300 mg à J1, puis 75 mg J2 à 30, avec une réduction significative de 15% (3,9 % vs. 4,5 %, p=0,037) du même critère composite de mortalité cardiovasculaire, infarctus du myocarde et accident vasculaire cérébral par rapport au groupe standard. De plus, ces analyses ont également démontré une réduction importante de 42 % du risque relatif de thrombose sur stent (1,2 % vs. 0,7 %, p=0,001) avec la forte dose.

« L’angioplastie coronaire avec mise en place d’un stent expose les patients à un risque majoré d’occlusion du stent et donc d’infarctus », précise le docteur Jean-Pierre Lehner, Chief Medical Officer, sanofi-aventis. « Les résultats de l’étude CURRENT-OASIS 7 fournissent des informations importantes sur l’intérêt d’une dose forte de Plavix chez les patients traités par angioplastie pour leur syndrome coronarien aigu. Nous sommes heureux de contribuer à la meilleure compréhension de la prise en charge des patients à la phase aigue de l’infarctus du myocarde ».

L’évaluation du risque hémorragique a été effectuée selon les critères très stricts d’OASIS et même si une augmentation significative des saignements majeurs (critère d’évaluation principal de la sécurité) a été observée avec la dose élevée de PLAVIX par rapport à la dose standard dans la population générale de l’étude (2,5 % vs. 2,0 %, HR 1,25, p=0,01) et dans la population ICP (1,6% vs 1,1%, HR 1,44, p=0,006), aucune différence statistiquement significative concernant les hémorragies intracrâniennes ou mortelles n’a cependant été constatée entre les deux groupes.

Sanofi-aventis et Bristol-Myers Squibb estiment que l’étude CURRENT enrichit le corpus de données sur l’expérience clinique de Plavix qui a été administré à plus de 90 millions de patients depuis sa mise sur le marché il y a 11 ans.

Source : Sanofi aventis








MyPharma Editions

Grippe : Naobios collabore avec FluGen pour produire les lots cliniques de leur candidat vaccin M2SR

Publié le 21 septembre 2021
Grippe : Naobios collabore avec FluGen pour produire les lots cliniques de leur candidat vaccin M2SR

Naobios, une CDMO (Contract Development and Manufacturing Organisation) qui offre des services pour le développement de procédés et la production BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) de lots cliniques de vaccins viraux BSL2/ BSL3, de virus oncolytiques et de vecteurs viraux, a annoncé une nouvelle étape de son partenariat avec FluGen, Inc., une société au stade clinique qui optimise l’efficacité des vaccins contre les maladies respiratoires infectieuses.

Industrie du médicament : signature d’un accord sur le télétravail

Publié le 21 septembre 2021
Industrie du médicament : signature d’un accord sur le télétravail

Le Leem et cinq organisations syndicales de salariés représentatives de l’industrie pharmaceutique (CFDT, CFE-CGC, CFTC, UNSA et FO) sont parvenus le 9 septembre 2021 à la signature d’un accord majoritaire de branche portant sur le télétravail. Cet accord s’articule autour de deux grands volets, le premier visant à encadrer la mise en place du télétravail régulier dans les entreprises et le second sur le télétravail pour circonstances exceptionnelles ou cas de force majeure.

Bone Therapeutics : Lieve Creten nommée Directeur financier par intérim

Publié le 21 septembre 2021
Bone Therapeutics : Lieve Creten nommée Directeur financier par intérim

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, a annoncé la nomination de Lieve Creten en qualité de Directeur financier par intérim, en remplacement de Jean-Luc Vandebroek.

Néovacs poursuit le renforcement de sa plateforme technologique Kinoïde®

Publié le 21 septembre 2021
Néovacs poursuit le renforcement de sa plateforme technologique Kinoïde®

Néovacs a annoncé la poursuite de ses travaux pré-cliniques autour de sa plateforme technologique Kinoïde®. Dans ce cadre, Néovacs initie des expériences in vivo dans deux plateformes d’études fonctionnelles, afin, d’une part, de tester les optimisations des procédés de fabrication des Kinoïde® IL-4 et Kinoïde™ IL-13 et, d’autre part, d’explorer les possibilités d’utilisation de nouvelles technologies pour générer ses produits dans des programmes scientifiques en stade précliniques.

Poxel : recrutement finalisé des patients dans l’étude de Phase II du PXL065 dans le traitement de la NASH

Publié le 21 septembre 2021
Poxel : recrutement finalisé des patients dans l'étude de Phase II du PXL065 dans le traitement de la NASH

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre les maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies rares, a annoncé la finalisation du recrutement de DESTINY-1 (étude d’efficacité et de sécurité de la pioglitazone R (PXL065) stabilisée par substitution au deutérium dans le […]

Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Publié le 20 septembre 2021
Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Le Pr Fabrice Barlesi, directeur général de Gustave Roussy a nommé Sylvain Ducroz directeur général adjoint de l’Institut, après avis favorable du Conseil d’Administration. Il prend ses fonctions le 20 septembre et appuiera le Pr Barlesi aux côtés du directeur de la recherche et de la directrice médicale.

Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Publié le 20 septembre 2021
Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Sanofi, Capgemini, Ypso-Facto, GPC Bio, le CEA et CentraleSupélec ont annoncé le lancement du projet CALIPSO (Capteurs en Ligne de Procédés et Solutions Innovantes en Bioproduction). Ce projet, d’un budget total de près de 17,5 millions d’euros, reçoit un financement public de plus de 8 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projets PSPC du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents