Edition du 26-01-2021

Réforme de l’hôpital : pour Roselyne Bachelot, une crise grave menace les établissements

Publié le lundi 9 février 2009

Réforme de l'hôpital : pour Roselyne Bachelot, une crise grave menace les établissementsInterviewée dimanche par Le Parisien, Roselyne Bachelot prévient : « si nous ne réformions pas l’hôpital, il s’enfoncerait dans une crise grave ». Au sujet des déserts médicaux, la ministre appelle les médecins libéraux « à ouvrir les yeux » et leur propose « une stratégie du gagnant-gagnant. » 

Interrogée par le quotidien sur son projet de loi « hôpital, patients, santé et territoires » présenté mardi aux députés, Roselyne Bachelot prévient que sans réforme l’hôpital risque de s’enfoncer « dans une crise grave ». Selon la ministre de la Santé, « l’hôpital doit affronter les extraordinaires mutations que nous vivons : le vieillissement de la population, les évolutions technologiques et les progrès de la médecine, les évolutions sociétales, des patients comme des professionnels de santé. »

Par ailleurs, Roselyne Bachelot estime que sa réforme sera une réussite si elle parvient à « désengorger les urgences en assurant une vraie permanence des soins, si les déserts médicaux reculent, si tous les malades d’Alzheimer sont mieux pris en charge, si, à toute heure du jour et de la nuit, lorsque votre enfant est malade, vous trouvez un médecin, si les patients trouvent une offre de soins aux tarifs remboursés par la Sécurité sociale dans toutes les parties du territoire. »

« Une tentation » pour « des mesures coercitives »
Interrogée sur le négociations conventionnelles en cours portant notamment sur la désertification médicale, Roselyne Bachelot appelle les médecins libéraux à « ouvrir les yeux ». La ministre prévient : « les problèmes sont réels, et devant l’apparition de déserts médicaux, y compris dans les zones périurbaines, il y a une vraie tentation, dans l’opinion, de mesures directives, coercitives. Si l’on s’y prend bien et à temps, elles ne seront pas nécessaires ».

« Une stratégie du gagnant-gagnant »
La ministre entend ainsi proposer aux médecins « une stratégie du gagnant-gagnant » qui « respecte la liberté du professionnel libéral pour un meilleur service du patient »  et cite pour exemple la création de maisons de santé pluridisciplinaires. « Ainsi un médecin saura-t-il que, s’il va dans telle région, il aura des structures pour l’épauler et des aides pour l’accompagner. », précise la ministre pour qui des « solutions opérationnelles » sont nécessaires, « mais dans le respect de la liberté d’installation. »








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents