Edition du 17-12-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Roche: avis positif du CHMP pour Avastin dans le cancer de l’ovaire récurrent sensible au platine

Publié le samedi 22 septembre 2012

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé vendredi que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) a délivré un avis positif sur l’utilisation d’Avastin (bévacizumab) associé à une chimiothérapie (carboplatine et gemcitabine) dans le traitement du cancer de l’ovaire récurrent sensible au platine.

Le cancer de l’ovaire a le taux de mortalité le plus élevé parmi les cancers gynécologiques. Chaque année, il est diagnostiqué chez près de 230 000 femmes dans le monde, dans nombre de cas à un stade avancé suite à une rechute après traitement initial. Le cancer de l’ovaire est dit « sensible au platine » si la maladie réapparaît plus de six mois après la fin de la dernière chimiothérapie à base de platine. Lors de maladie sensible au platine, Avastin a démontré dans une étude de phase III (OCEANS) que les femmes ayant reçu Avastin associé à une chimiothérapie et ayant poursuivi leur traitement par Avastin en monothérapie ont vécu significativement plus longtemps sans que leur maladie ne progresse (survie sans progression) que les femmes uniquement traitées par chimiothérapie.

« L’avis positif du CHMP est une nouvelle encourageante pour toutes les femmes souffrant de cancer de l’ovaire récurrent, maladie contre laquelle peu de progrès ont été réalisés au cours de la dernière décennie. Après l’homologation d’Avastin par l’UE dans le traitement du cancer de l’ovaire de novo l’année dernière, son approbation lors de tumeur récurrente constituerait une avancée majeure pour les patientes présentant ce type de cancer. », commente Hal Barron M.D., Chief Medical Officer et responsable de Global Product Development chez Roche.

Pour croître au-delà d’une certaine taille (2 mm) et disséminer dans l’organisme (formation de métastases), une tumeur a impérativement besoin d’un apport de sang indépendant. Elle développe donc son propre réseau sanguin en libérant le facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGF) dans le cadre d’un processus appelé angiogenèse, promoteur essentiel de la croissance tumorale. Avastin est un anticorps qui cible et inhibe spécifiquement le VEGF pour garder constamment la tumeur sous contrôle. L’inhibition spécifique du VEGF exercée par Avastin lui permet d’être combiné efficacement à un large éventail de chimiothérapies et d’autres traitements anticancéreux avec un impact additionnel limité sur les effets indésirables de ces traitements.

Le CHMP appuie l’utilisation d’Avastin en association au carboplatine et à la gemcitabine chez les femmes présentant une première rechute de cancer de l’ovaire épithélial, de cancer des trompes de Fallope ou de cancer primitif de la cavité péritonéale sensibles au platine et n’ayant pas encore reçu de traitement par le bévacizumab, des inhibiteurs du VEGF ou des agents ciblant les récepteurs au VEGF. Avastin doit être administré en association au carboplatine et à la gemcitabine pendant 6 cycles ou jusqu’à 10 cycles, puis, sans interruption, en monothérapie jusqu’à la progression de la maladie. La dose recommandée d’Avastin est de 15 mg/kg de poids corporel administrés une fois toutes les trois semaines en perfusion intraveineuse.

Source : Roche








MyPharma Editions

Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 17 décembre 2018
Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société de biotechnologie développant et commercialisant des vaccins contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé l’initiation de la Phase 2 du développement clinique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en combinaison avec de l’AVD

Publié le 17 décembre 2018
Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® en combinaison avec de l'AVD

Takeda a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a formulé un avis favorable pour l’extension de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS (brentuximab védotine) et recommandé son approbation en combinaison avec de l’AVD chez les patients adultes atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV CD30+ non précédemment traité.

ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

Publié le 17 décembre 2018
ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques aux acariens.

Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Publié le 14 décembre 2018
Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Median Technologies a annoncé la nomination du Dr. Nozha Boujemaa comme Directrice Scientifique et de l’Innovation (Chief Science and Innovation Officer). Nozha Boujemaa supervisera la vision scientifique de Median ainsi que l’ensemble des stratégies d’innovation et de développement pour la plateforme d’imagerie phénomique iBiopsy®.

Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Publié le 14 décembre 2018
Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour les pathologies de l’oreille interne telles que les surdités, les acouphènes et les vertiges, a annoncé que les résultats de l’étude de phase 2a SENS-111-202 a satisfait à son critère principal de tolérance de manière statistiquement significative. L’étude confirme le postulat de départ selon lequel le candidat médicament Séliforant (SENS-111) n’affecte ni la vigilance, ni les fonctions cognitives des patients soumis à une stimulation rotatoire.

Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Publié le 13 décembre 2018
Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Vari, filiale de Lindal Group, fabricant de valves et mécanismes pour aérosols pharmaceutiques, ont signé un accord de commercialisation. Ce partenariat donne à VARI l’opportunité d’intégrer et de commercialiser Inspair™. Le contrat comprend une clause d’exclusivité couvrant plusieurs pays d’Amérique du Sud, Europe de l’est, Moyen-Orient et Asie du Sud-Est.

Takeda et la New York Academy of Sciences présentent les lauréats du prix 2019 Innovators in Science

Publié le 13 décembre 2018
Takeda et la New York Academy of Sciences présentent les lauréats du prix 2019 Innovators in Science

Takeda, le laboratoire pharmaceutique japonais, et la New York Academy of Sciences viennent d’annoncer les lauréats du deuxième prix annuel « Innovators in Science » pour leur engagement et leur excellence dans la médecine régénérative.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions