Edition du 24-03-2019

Rougeole : l’OMS signale des flambées épidémiques dans toute l’Europe

Publié le jeudi 21 avril 2011

Trente pays de la Région européenne de l’Organisation Mondiale de la Santé ont signalé une forte hausse des cas de rougeole, avec 6 500 cas jusqu’à présent en 2011. Les enquêtes épidémiologiques et le génotypage par les laboratoires permettent de confirmer l’exportation du virus entre plusieurs pays d’Europe et dans d’autres régions du monde.

« Les flambées épidémiques et la propagation de la rougeole se poursuivront probablement tant que la couverture vaccinale n’est pas totale ou tant que la vaccination n’a pas été réalisée à temps selon le calendrier de vaccination systématique », estime l’Organisation Mondiale pour la Santé. « En outre, les vacances de Pâques verront une augmentation des déplacements et des voyages internationaux et, par conséquent, du risque d’exportation et d’importation de la rougeole », estime-t-elle

Dans le cadre des activités prévues lors la Semaine européenne de la vaccination 2011 qui se déroulera du 23 au 30 avril 2011, le Bureau régional de l’OMS pour l’Europe organisera une table ronde axée sur les flambées épidémiques de rougeole qui réunira des représentants de plusieurs pays européens actuellement touchés par ce problème.

« La Semaine européenne de la vaccination 2011 permet aux pays de se réunir et de collaborer à la planification conjointe des mesures de prévention et des interventions efficaces face aux menaces communes posées par les maladies à prévention vaccinale », a déclaré Mme Jakab. « Ce n’est que par ce genre de collaboration que nous pouvons atteindre les objectifs d’accroissement de la couverture vaccinale et d’élimination de la rougeole et de la rubéole en 2015. »

En Belgique, le système national de surveillance a signalé 100 cas de rougeole jusqu’à présent en 2011. Or, le pays n’a signalé que 40 cas pour l’ensemble de l’année 2010. À Gand, point chaud de cette flambée épidémique, le virus touche principalement les enfants de moins d’un an (et donc non vaccinés) et les étudiants des écoles anthroposophiques (non vaccinés pour cause de convictions).

La France connaît la flambée épidémique la plus importante, avec 4 937 cas de rougeole officiellement notifiés entre janvier et mars 2011, un chiffre presque égal au total des 5 090 cas déclarés pour l’ensemble de l’année 2010. Le système national de vaccination met en œuvre des mesures visant à faire vacciner les enfants pendant la flambée épidémique, y compris les nourrissons à l’âge de neuf mois et ce, conformément aux recommandations de l’OMS pour les épidémies de rougeole. En outre, la vaccination est offerte à toutes les personnes non vaccinées ou sous-vaccinées âgées de plus de neuf mois. D’autres flambées épidémiques importantes sont observées en Espagne (Andalousie), en ex-République yougoslave de Macédoine, en Serbie et en Turquie.

La rougeole reste l’une des principales causes de décès chez les jeunes enfants dans le monde, malgré la disponibilité d’un vaccin sûr et efficace. Pour empêcher toute nouvelle exportation ou importation de la rougeole, à l’intérieur comme à l’extérieur de la Région, l’OMS/Europe encourage les autorités sanitaires des États membres à plaider en faveur de la vaccination avant un déplacement à l’étranger, et à rendre les vaccins disponibles aux voyageurs.

Source : OMS








MyPharma Editions

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions