Edition du 23-01-2019

Secteur optionnel : l’UFC-Que Choisir craint une « explosion des tarifs » des médecins

Publié le mercredi 21 janvier 2009

Secteur optionnel : l’UFC-Que Choisir craint une « explosion des tarifs » des médecinsAlors que les syndicats de médecins et l’Assurance maladie entament leurs ultimes négociations, l’association de consommateurs s’oppose à la mise en place du secteur optionnel. Selon l’UFC-Que Choisir, cette nouvelle tarification risquerait de « banaliser les dépassements d’honoraires » et « augmenterait significativement le coût de l’acte médical et les inégalités d’accès aux soins ».

Dans un communiqué, l’association rappelle en effet que l’assurance maladie et les syndicats de médecins devraient conclure, dans les jours à venir, une convention instaurant un nouveau secteur de tarification des honoraires, le secteur optionnel lequel concernerait pour l’instant les chirurgiens, les anesthésistes et les gynécologues obstétriciens.

« Les spécialistes qui opteront pour le secteur optionnel pourront, pour 70% de leurs actes, pratiquer des dépassements d’honoraires, représentant jusqu’à 50 % du tarif conventionné. Pour 30% de leurs actes ils s’engagent à respecter le tarif conventionné, notamment pour des situations d’urgence médicale et pour des soins délivrés à des patients en situation de précarité », précise l’association.

Vers une explosion des tarifs ?
« Plutôt que de revoir le prix de l’acte conventionné, l’assurance maladie préfère légaliser des dépassements d’honoraires, aujourd’hui pratiqués de façon sauvage, et permettre aux médecins de faire exploser leurs tarifs », dénonce l’association.
L’UFC-Que Choisir craint en effet que les praticiens concernés ne se « ruent sur le secteur optionnel ». « Faute de candidats, le secteur 1 – où le coût de l’acte médical est très largement pris en charge – disparaitra. En outre, si cette mesure est aujourd’hui introduite pour quelques spécialistes, il est à craindre qu’elle soit progressivement généralisée à tous les médecins », prédit l’association.

Des patients pénalisés
Le secteur optionnel engendrerait selon l’association des « conséquences triplement pénalisantes ». Une augmentation substantielle du coût de l’acte médical car « il sera de plus en plus difficile de trouver un médecin en secteur 1 ».  Une augmentation mécanique du prix des complémentaires santé « qui répercuteront ce coût supplémentaire sur leurs tarifs » et enfin un accroissement des inégalités dans l’accès aux soins consécutif à ces augmentations de prix, certains patients seraient ainsi contraints de « renoncer à des soins pour des raisons financières ».








MyPharma Editions

Cancer colorectal: Pierre Fabre & Array BioPharma annoncent des résultats de l’étude de Phase 3 BEACON CRC

Publié le 23 janvier 2019
Cancer colorectal: Pierre Fabre & Array BioPharma annoncent des résultats de l'étude de Phase 3 BEACON CRC

Pierre Fabre et Array BioPharma ont annoncé les résultats actualisés d’innocuité et d’efficacité, dont les données matures de survie globale, issues de la partie « Safety-Lead in » (évaluation de la sécurité d’administration) de l’étude de phase 3 BEACON CRC qui a évalué la triple association de BRAFTOVI® (encorafenib), un inhibiteur de BRAF, MEKTOVI® (binimetinib), […]

Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Publié le 22 janvier 2019
Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Le conseil d’administration de Polepharma a élu, jeudi 17 janvier 2019, Stéphane Calmar à la vice-présidence Affaires Publiques du cluster pharmaceutique. Stéphane Calmar occupe aujourd’hui le poste de Directeur des Affaires Corporate des Laboratoires Novo Nordisk.

Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Publié le 22 janvier 2019
Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Samsung Bioepis a annoncé que l’agence américaine des médicaments (FDA) avait approuvé l’Ontruzant® (trastuzumab-dttb), un biosimilaire référençant le Herceptin® 1 (trastuzumab), pour toutes les indications éligibles, à savoir le traitement adjuvant du cancer du sein surexprimant HER2, du cancer du sein métastatique, et de l’adénocarcinome de la jonction œso-gastrique, ou du cancer gastrique métastatique, chez des patients qui n’ont pas reçu de traitement préalable pour une maladie métastatique.

GeNeuro : des résultats positifs de Phase 1 pour Temelimab dans une étude à hautes doses

Publié le 22 janvier 2019
GeNeuro : des résultats positifs de Phase 1 pour Temelimab dans une étude à hautes doses

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et les maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1, a annoncé des résultats positifs de sécurité et de tolérance, dans le cadre d’une étude de Phase 1 évaluant l’administration à hautes doses de temelimab (GNbAC1) pour le traitement de la SEP et d’autres maladies auto-immunes.

Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Publié le 21 janvier 2019
Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Servier et Taiho Oncology, filiale de Taiho Pharmaceutical, ont annoncé conjointement que les données d’innocuité et d’efficacité, dans le sous-groupe de patients ayant subi une gastrectomie, de l’essai mondial de phase III TAGS évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil, TAS-102) chez des patients atteints d’un cancer gastrique métastatique (CGm), étaient cohérentes avec les résultats d’études globaux publiés dans The Lancet Oncology.

Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l’adulte

Publié le 18 janvier 2019
Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l'adulte

Le Comité consultatif des médicaments pour le traitement des maladies endocrinologiques et métaboliques (EMDAC, Endocrinologic and Metabolic Drugs Advisory Committee) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s’est prononcé dans le cadre de l’approbation de Zynquista™* (sotagliflozin), par 8 voix contre 8, sur la question de savoir si les bénéfices globaux l’emportaient sur les risques.

François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Publié le 18 janvier 2019
François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Virbac a annoncé l’arrivée de François Fournier au poste de président-directeur général de Virbac Amérique du Nord à compter du 7 janvier 2019. Il a pour mission principale de diriger et développer l’ensemble des activités nord-américaines de Virbac, en adéquation avec la stratégie globale du groupe Virbac.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions