Edition du 20-09-2020

Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Publié le vendredi 16 novembre 2018

Servier Le laboratoire Servier a annoncé jeudi la pose de la 1ère pierre de la future unité de production de médicaments biologiques sur le site industriel de Gidy (Loiret, France). Baptisée Bio-S, l’unité produira des principes actifs et des médicaments issus de cellules vivantes et fabriqués grâce aux techniques de la biotechnologie.

La cérémonie s’est tenue en présence d’Olivier Laureau, Président de Servier, François Bonneau, Président de la Région Centre-Val-de-Loire et de Jean-Marc Falcone, Préfet de la Région Centre-Val de Loire, Préfet du Loiret.

Face à l’importance des avancées thérapeutiques apportées par les biomédicaments dans les traitements de diverses pathologies, et notamment les cancers, un des axes prioritaires du groupe, Servier a décidé de développer des capacités de bioproduction sur son site français de Gidy.

Baptisée Bio-S, la future unité, implantée dans les locaux rénovés et réaménagés de l’actuelle UP3 du site, sera en charge de la fabrication et du conditionnement d’anticorps monoclonaux, dans un premier temps sous forme de lots précliniques, puis cliniques. D’une superficie de plus de 3 000 m², l’unité Bio-S regroupera différentes activités, notamment un atelier de développement des procédés dédiés aux anticorps monoclonaux (Bio-engineering) qui sera opérationnel d’ici 2019. Le reste de l’unité, regroupant toutes les étapes permettant de délivrer un produit injectable à l’homme, sera opérationnel courant 2020.

Fruit d’un investissement de 50 millions d’euros sur 3 ans, auxquels s’ajoutent des subventions de recherche et développement régionales, nationales et européennes, Bio-S est un projet mené conjointement par les équipes de la R&D et de l’Industrie de Servier. A son démarrage, Bio-S comptera une trentaine de collaborateurs et une soixantaine à l’horizon 2022.

« Les médicaments issus des biotechnologies constituent une innovation majeure pour les patients atteints de pathologies graves notamment dans le domaine de l’oncologie. Le développement d’une activité de bioproduction à Gidy s’inscrit pleinement dans deux axes de la stratégie de Servier : l’oncologie et la création de valeur en France destinée à développer notre présence à l’international », a déclaré Olivier Laureau, Président de Servier. « Ce nouvel investissement représente également un gage de pérennité de notre site de Gidy et confirme la volonté du Groupe de maintenir durablement son activité de Recherche et Développement en France ».

L’installation d’une unité de bioproduction à Gidy est rendue possible par une proximité immédiate, au sein d’un même site, d’équipes dédiées à l’industrie et d’équipes spécialisées en Recherche et Développement. L’unité Bio-S bénéficiera également de l’écosystème régional. La région Centre-Val de Loire est en effet reconnue comme un centre de compétences de l’industrie pharmaceutique et regroupe de nombreux experts et centres de formation dans ce domaine.

« Cette nouvelle activité implique de nouvelles compétences. Pour cela, nous allons recruter tout en favorisant la formation des collaborateurs à travers des plans de développement et des parcours diplômants », a commenté Patrice Martin, Directeur du site de Gidy. « La Région Centre-Val de Loire, qui oeuvre depuis longtemps au développement des biotechnologies, est l’une des plus dynamiques dans ce domaine, et constitue donc l’environnement idéal au lancement de notre activité. Pour former nos collaborateurs à ce nouveau métier nous pourrons ainsi nous appuyer sur des acteurs régionaux de choix tels que l’Université de Tours ou le Groupe IMT ».

Gidy est le plus important site de production de Servier qui en compte 16 dans le monde. Construit en 1972, au sein d’un parc boisé de 60 hectares, le site dispose de 3 unités de production, emploie 800 personnes et exporte 77 % de sa production dans 134 pays.

Source :  Servier








MyPharma Editions

Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Publié le 18 septembre 2020
Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Servier et Precision BioSciences, une société biotechnologique développant des traitements par correction génique in vivo et à base de cellules CAR T allogéniques avec sa plateforme d’édition de génomes ARCUS®, ont annoncé que les sociétés avaient ajouté deux cibles supplémentaires pour le cancer hématologique au-delà de la protéine CD19 ainsi que deux cibles de tumeurs solides à son accord de développement et de licence commerciale concernant son traitement à base de cellules CAR T.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu’à 300 millions de doses de leur vaccin à l’UE

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu'à 300 millions de doses de leur vaccin à l'UE

Sanofi et GSK ont signé le 18 septembre 2020 un accord définitif avec la Commission européenne (CE) en vue de la fourniture de jusqu’à 300 millions de doses d’un vaccin contre la COVID-19, dès lors que celui-ci sera approuvé. Le candidat-vaccin repose sur la technologie à base de protéine recombinante que Sanofi a employée pour produire un vaccin contre la grippe et sur l’adjuvant développé par GSK.

COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l’UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l'UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Le groupe Pfizer et la société BioNTech ont annoncé qu’ils avaient conclu des discussions exploratoires avec la Commission Européenne concernant une proposition d’approvisionnement de 200 millions de doses de leur candidat-vaccin expérimental à ARNm BNT162 contre le SARS-CoV-2 aux États membres de l’Union européenne (UE), avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires. Les livraisons devraient débuter d’ici la fin 2020, sous réserve de succès clinique et d’autorisation réglementaire.

LEO Pharma : nomination d’un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

Publié le 18 septembre 2020
LEO Pharma : nomination d'un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

LEO Pharma vient d’annoncer la nomination de Dennis Schmidt Pedersen au sein de l’équipe de direction en tant qu’Executive Vice President Global People & Communications à compter du 1er septembre 2020.

Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Publié le 18 septembre 2020
Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé la nomination du Dr Jean-Christophe Rufin à la présidence de la Fondation d’entreprise Sanofi Espoir. Jean-Christophe Rufin succède à Xavier Darcos, qui présidait la Fondation depuis 2015.

Nicox : changement dans l’équipe de direction

Publié le 18 septembre 2020
Nicox : changement dans l’équipe de direction

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé un changement dans son équipe de direction. Le Dr. Tomas Navratil, PhD, Executive Vice President & Head of Research & Development du Groupe Nicox et General Manager de Nicox Ophthalmics, Inc. quittera ses fonctions le 16 octobre 2020 pour poursuivre d’autres opportunités professionnelles.

Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Publié le 17 septembre 2020
Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Dans son dernier bilan économique des entreprises du médicament, le LEEM propose un panorama du marché pharmaceutique mondial ainsi que le classement des dix produits les plus vendus dans le monde en 2019 et des principales aires thérapeutiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents