Edition du 25-06-2021

Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Publié le vendredi 16 novembre 2018

Servier Le laboratoire Servier a annoncé jeudi la pose de la 1ère pierre de la future unité de production de médicaments biologiques sur le site industriel de Gidy (Loiret, France). Baptisée Bio-S, l’unité produira des principes actifs et des médicaments issus de cellules vivantes et fabriqués grâce aux techniques de la biotechnologie.

La cérémonie s’est tenue en présence d’Olivier Laureau, Président de Servier, François Bonneau, Président de la Région Centre-Val-de-Loire et de Jean-Marc Falcone, Préfet de la Région Centre-Val de Loire, Préfet du Loiret.

Face à l’importance des avancées thérapeutiques apportées par les biomédicaments dans les traitements de diverses pathologies, et notamment les cancers, un des axes prioritaires du groupe, Servier a décidé de développer des capacités de bioproduction sur son site français de Gidy.

Baptisée Bio-S, la future unité, implantée dans les locaux rénovés et réaménagés de l’actuelle UP3 du site, sera en charge de la fabrication et du conditionnement d’anticorps monoclonaux, dans un premier temps sous forme de lots précliniques, puis cliniques. D’une superficie de plus de 3 000 m², l’unité Bio-S regroupera différentes activités, notamment un atelier de développement des procédés dédiés aux anticorps monoclonaux (Bio-engineering) qui sera opérationnel d’ici 2019. Le reste de l’unité, regroupant toutes les étapes permettant de délivrer un produit injectable à l’homme, sera opérationnel courant 2020.

Fruit d’un investissement de 50 millions d’euros sur 3 ans, auxquels s’ajoutent des subventions de recherche et développement régionales, nationales et européennes, Bio-S est un projet mené conjointement par les équipes de la R&D et de l’Industrie de Servier. A son démarrage, Bio-S comptera une trentaine de collaborateurs et une soixantaine à l’horizon 2022.

« Les médicaments issus des biotechnologies constituent une innovation majeure pour les patients atteints de pathologies graves notamment dans le domaine de l’oncologie. Le développement d’une activité de bioproduction à Gidy s’inscrit pleinement dans deux axes de la stratégie de Servier : l’oncologie et la création de valeur en France destinée à développer notre présence à l’international », a déclaré Olivier Laureau, Président de Servier. « Ce nouvel investissement représente également un gage de pérennité de notre site de Gidy et confirme la volonté du Groupe de maintenir durablement son activité de Recherche et Développement en France ».

L’installation d’une unité de bioproduction à Gidy est rendue possible par une proximité immédiate, au sein d’un même site, d’équipes dédiées à l’industrie et d’équipes spécialisées en Recherche et Développement. L’unité Bio-S bénéficiera également de l’écosystème régional. La région Centre-Val de Loire est en effet reconnue comme un centre de compétences de l’industrie pharmaceutique et regroupe de nombreux experts et centres de formation dans ce domaine.

« Cette nouvelle activité implique de nouvelles compétences. Pour cela, nous allons recruter tout en favorisant la formation des collaborateurs à travers des plans de développement et des parcours diplômants », a commenté Patrice Martin, Directeur du site de Gidy. « La Région Centre-Val de Loire, qui oeuvre depuis longtemps au développement des biotechnologies, est l’une des plus dynamiques dans ce domaine, et constitue donc l’environnement idéal au lancement de notre activité. Pour former nos collaborateurs à ce nouveau métier nous pourrons ainsi nous appuyer sur des acteurs régionaux de choix tels que l’Université de Tours ou le Groupe IMT ».

Gidy est le plus important site de production de Servier qui en compte 16 dans le monde. Construit en 1972, au sein d’un parc boisé de 60 hectares, le site dispose de 3 unités de production, emploie 800 personnes et exporte 77 % de sa production dans 134 pays.

Source :  Servier








MyPharma Editions

SGS France : Stéphane Logassi nommé Responsable du laboratoire de Villeneuve-la-Garenne (92)

Publié le 25 juin 2021
SGS France : Stéphane Logassi nommé Responsable du laboratoire de Villeneuve-la-Garenne (92)

À 44 ans, Stéphane Logassi est nommé Responsable du site de Villeneuve-la-Garenne, laboratoire spécialisé en contrôle qualité et bioanalyse au service de l’industrie bio/pharmaceutique. En poste depuis fin avril il rapporte à Franck Picard, Business Manager, Health Science France and Global Head of Bioanalysis du Groupe SGS France. Le laboratoire compte 85 collaborateurs sur 2 500 m².

Nicox : approbation de VYZULTA® dans les Emirats arabes unis par son partenaire Bausch + Lomb

Publié le 25 juin 2021
Nicox : approbation de VYZULTA® dans les Emirats arabes unis par son partenaire Bausch + Lomb

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie basée à Sophia Antipolis, a annoncé que son partenaire mondial exclusif Bausch + Lomb a reçu l’approbation de mise sur le marché dans les Emirats arabes unis de VYZULTA® (solution ophtalmique de latanoprostène bunod), 0,024%.

Sanofi : la Commission européenne approuve Libtayo® pour le traitement du carcinome basocellulaire au stade avancé

Publié le 25 juin 2021
Sanofi : la Commission européenne approuve Libtayo® pour le traitement du carcinome basocellulaire au stade avancé

La Commission européenne (CE) a approuvé l’inhibiteur de PD-1 Libtayo® (cemiplimab) de Sanofi et Regeneron pour le traitement du carcinome basocellulaire (CBC) métastatique ou localement avancé de l’adulte dont la maladie a progressé ou qui présente une intolérance à un inhibiteur de la voie Hedgehog.

Maladie de Parkinson : Bayer développe deux thérapies inédites

Publié le 24 juin 2021
Maladie de Parkinson : Bayer développe deux thérapies inédites

Bayer vient d’annoncer que BlueRock Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique et filiale de Bayer AG, a administré la première dose de neurones dopaminergiques issus de cellules souches pluripotentes dénomé DA01 à un patient atteint de la maladie de Parkinson, dans le cadre de son étude clinique ouverte de phase 1. En parallèle un programme de thérapie génique visant à développer des traitements avancés pour la maladie de Parkinson est également développé par la société Asklepios BioPharmaceutical Inc.

Novasep investit 6,1 millions d’euros pour moderniser un atelier de production de principes actifs pharmaceutiques sur son site de Mourenx

Publié le 24 juin 2021
Novasep investit 6,1 millions d'euros pour moderniser un atelier de production de principes actifs pharmaceutiques sur son site de Mourenx

Novasep, l’un des principaux fournisseurs de services et de technologies pour l’industrie des sciences de la vie, a annoncé un investissement de 6,1 millions d’euros sur son site de Mourenx (Pyrénées-Atlantiques – France). Cet investissement va permettre de moderniser un atelier de production de principes actifs pharmaceutiques, et de renforcer sa compétitivité sur ses marchés, dans le monde entier.

Servier s’associe à BioLabs Global pour la gestion de l’incubateur intégré au sein du futur Institut de R&D Servier à Paris-Saclay

Publié le 24 juin 2021
Servier s'associe à BioLabs Global pour la gestion de l’incubateur intégré au sein du futur Institut de R&D Servier à Paris-Saclay

Le groupe pharmaceutique Servier et BioLabs, un développeur et opérateur de laboratoires de co-working de renom opérant sur le marché américain et en Europe, viennent d’annoncer avoir conclu un contrat de services pour la gestion de l’incubateur de start-up intégré au futur Institut de Recherche et Développement Servier à Paris-Saclay qui ouvrira ses portes en 2023.

GeNeuro et le CIRI renouvellent leur accord de collaboration et l’étendent aux syndromes post-COVID

Publié le 24 juin 2021
GeNeuro et le CIRI renouvellent leur accord de collaboration et l'étendent aux syndromes post-COVID

GeNeuro, une société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), et le CIRI (Centre International de Recherche en Infectiologie), à Lyon, France, un institut de recherche de premier plan mondial contre les maladies infectieuses, ont annoncé la signature d’une extension de leur accord existant […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents