Edition du 25-02-2021

Transgene : de nouvelles données cliniques sur Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Publié le mardi 5 juin 2018

Transgene : de nouvelles données cliniques sur Pexa-Vec présentées à l'ASCO 2018Transgene et l’Université de Leeds ont annoncé dans un communiqué que les nouvelles données cliniques de Pexa-Vec confirment son activité antitumorale après administration intraveineuse (i. v.). Ces résultats ont été détaillés par le Dr Alan Anthoney (Université de Leeds) lors de la présentation d’un poster au congrès annuel de l’ASCO (American Society for Clinical Oncology), le 4 juin à Chicago.

Ces premiers résultats cliniques confirment que Pexa-Vec stimule l’immunité antitumorale et qu’il présente une activité oncolytique. Les principaux résultats de l’étude sont les suivants :

. Une expression et une réplication sélective de Pexa-Vec dans les tissus cancéreux ;
. L’induction d’une réponse immunitaire antitumorale robuste :Avec la stimulation de réponses adaptatives (lymphocytes T) contre des antigènes tumoraux,
. L’activation de la réponse immunitaire innée (cellules NK), et
. Une élévation des cytokines associées à la stimulation immunitaire ;
. Une nécrose partielle et une nécrose complète de lésions hépatiques chez des patients présentant un cancer colorectal métastatique (réponses pathologiques) ;
. Une surexpression de PD-L1 et PD-1, ce qui soutient fortement le développement de Pexa-Vec combiné avec des ICIs (tels que l’anti-PD-1 nivolumab).

Le Dr Alan Anthoney, consultant en oncologie médicale auprès des Hôpitaux Universitaires de Leeds, maître de conférences à l’Institut d’Oncologie et de Pathologie de l’Université de Leeds et investigateur principal de l’essai, commente : « Nous sommes ravis d’annoncer qu’une administration unique de Pexa-Vec en i. v. induit une activité cytolytique dans les tumeurs, en activant de façon robuste et spécifique les cellules immunitaires contre les antigènes tumoraux. Une réponse pathologique complète a été observée chez un patient atteint de métastases hépatiques de cancer colorectal. Ces données confirment clairement l’activité antitumorale de Pexa-Vec. Les résultats finaux de l’essai seront publiés ultérieurement. Notre choix de mener cet essai clinique et d’évaluer le potentiel de nouvelles armes contre les cancers résulte de l’engagement de l’Université de Leeds et du Leeds Teaching Hospital NHS Trust en faveur de l’identification de nouveaux traitements pour améliorer la vie des patients atteints de cancer. »

Maud Brandely, Directeur, Développement Clinique, Opérations Cliniques & Affaires Réglementaires de Transgene, ajoute : « Ces données translationnelles sont très positives. Elles confirment l’activité oncolytique spécifique et le potentiel de Pexa-Vec dans des cancers à un stade avancé. La surexpression des voies PD-1 et PD-L1 soutient fortement le bien-fondé de combiner Pexa-Vec avec d’autres immunothérapies anti-PD-1, ce qui fait actuellement l’objet d’un essai de Phase 1/2 en première ligne de traitement du cancer du foie (hépatocarcinome, HCC). Ces données sont aussi déterminantes pour notre prochaine génération de virus oncolytiques multifonctionnels issus de notre plateforme Invir.IOTM : cet essai montre clairement que les immunothérapies utilisant des Vaccinia virus peuvent cibler les tumeurs après une administration par voie i. v., et que ces virus oncolytiques se multiplient dans les cellules cancéreuses de façon sélective. Cet essai clinique en situation néo-adjuvante est le premier essai mené par Transgene dont les résultats sont communiqués cette année. Nous sommes impatients d’annoncer les résultats cliniques de nos autres essais, que ce soit avec Pexa-Vec ou avec nos quatre autres produits d’immunothérapie en développement clinique. »

Le poster est disponible sur le site internet de Transgene.

Source : Transgene








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

COVID-19 : Sanofi et GSK débutent une nouvelle étude de phase II sur leur candidat-vaccin à protéine recombinante avec adjuvant

Publié le 22 février 2021
COVID-19 : Sanofi et GSK débutent une nouvelle étude de phase II sur leur candidat-vaccin à protéine recombinante avec adjuvant

Sanofi et GSK ont annoncé le lancement d’une nouvelle étude de phase II avec 720 volontaires âgés de plus de 18 ans visant à sélectionner la dose d’antigènes la plus appropriée pour l’évaluation de phase III de leur candidat-vaccin adjuvanté à protéine recombinante contre la COVID-19.

GSK lance l’étude clinique de phase III concernant son candidat vaccin anti-VRS pour les personnes âgées

Publié le 22 février 2021

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé le démarrage d’un programme d’essais cliniques de phase III de son candidat vaccin contre le Virus Respiratoire Syncytial (VRS), chez les adultes de plus de 60 ans.

Crossject, lauréate du plan de relance, obtient une aide de 1,5 M€

Publié le 22 février 2021

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé être lauréate du plan de relance et obtient à ce titre une aide de 1,5 M€.

DBV Technologies : Michele F. Robertson nommée Directrice Juridique Groupe

Publié le 22 février 2021
DBV Technologies : Michele F. Robertson nommée Directrice Juridique Groupe

DBV Technologies a annoncé la nomination de Michele F. Robertson au poste de Directrice Juridique Groupe, à compter d’aujourd’hui. En sa qualité d’avocate expérimentée, Michele F. Robertson, en tant que Directrice Juridique Groupe, rapportera directement à Daniel Tassé, Directeur Général, et sera membre du Comité exécutif.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents