Edition du 19-08-2018

Transgene : de nouvelles données cliniques sur Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Publié le mardi 5 juin 2018

Transgene : de nouvelles données cliniques sur Pexa-Vec présentées à l'ASCO 2018Transgene et l’Université de Leeds ont annoncé dans un communiqué que les nouvelles données cliniques de Pexa-Vec confirment son activité antitumorale après administration intraveineuse (i. v.). Ces résultats ont été détaillés par le Dr Alan Anthoney (Université de Leeds) lors de la présentation d’un poster au congrès annuel de l’ASCO (American Society for Clinical Oncology), le 4 juin à Chicago.

Ces premiers résultats cliniques confirment que Pexa-Vec stimule l’immunité antitumorale et qu’il présente une activité oncolytique. Les principaux résultats de l’étude sont les suivants :

. Une expression et une réplication sélective de Pexa-Vec dans les tissus cancéreux ;
. L’induction d’une réponse immunitaire antitumorale robuste :Avec la stimulation de réponses adaptatives (lymphocytes T) contre des antigènes tumoraux,
. L’activation de la réponse immunitaire innée (cellules NK), et
. Une élévation des cytokines associées à la stimulation immunitaire ;
. Une nécrose partielle et une nécrose complète de lésions hépatiques chez des patients présentant un cancer colorectal métastatique (réponses pathologiques) ;
. Une surexpression de PD-L1 et PD-1, ce qui soutient fortement le développement de Pexa-Vec combiné avec des ICIs (tels que l’anti-PD-1 nivolumab).

Le Dr Alan Anthoney, consultant en oncologie médicale auprès des Hôpitaux Universitaires de Leeds, maître de conférences à l’Institut d’Oncologie et de Pathologie de l’Université de Leeds et investigateur principal de l’essai, commente : « Nous sommes ravis d’annoncer qu’une administration unique de Pexa-Vec en i. v. induit une activité cytolytique dans les tumeurs, en activant de façon robuste et spécifique les cellules immunitaires contre les antigènes tumoraux. Une réponse pathologique complète a été observée chez un patient atteint de métastases hépatiques de cancer colorectal. Ces données confirment clairement l’activité antitumorale de Pexa-Vec. Les résultats finaux de l’essai seront publiés ultérieurement. Notre choix de mener cet essai clinique et d’évaluer le potentiel de nouvelles armes contre les cancers résulte de l’engagement de l’Université de Leeds et du Leeds Teaching Hospital NHS Trust en faveur de l’identification de nouveaux traitements pour améliorer la vie des patients atteints de cancer. »

Maud Brandely, Directeur, Développement Clinique, Opérations Cliniques & Affaires Réglementaires de Transgene, ajoute : « Ces données translationnelles sont très positives. Elles confirment l’activité oncolytique spécifique et le potentiel de Pexa-Vec dans des cancers à un stade avancé. La surexpression des voies PD-1 et PD-L1 soutient fortement le bien-fondé de combiner Pexa-Vec avec d’autres immunothérapies anti-PD-1, ce qui fait actuellement l’objet d’un essai de Phase 1/2 en première ligne de traitement du cancer du foie (hépatocarcinome, HCC). Ces données sont aussi déterminantes pour notre prochaine génération de virus oncolytiques multifonctionnels issus de notre plateforme Invir.IOTM : cet essai montre clairement que les immunothérapies utilisant des Vaccinia virus peuvent cibler les tumeurs après une administration par voie i. v., et que ces virus oncolytiques se multiplient dans les cellules cancéreuses de façon sélective. Cet essai clinique en situation néo-adjuvante est le premier essai mené par Transgene dont les résultats sont communiqués cette année. Nous sommes impatients d’annoncer les résultats cliniques de nos autres essais, que ce soit avec Pexa-Vec ou avec nos quatre autres produits d’immunothérapie en développement clinique. »

Le poster est disponible sur le site internet de Transgene.

Source : Transgene








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions