Edition du 24-01-2021

Transgene dévoile son nouveau plan de développement stratégique

Publié le jeudi 7 janvier 2016

Transgene dévoile son nouveau plan de développement stratégiqueA l’issue la phase de réorganisation lancée fin juin 2015, Transgene a présenté aujourd’hui son nouveau plan de développement stratégique et a annoncé l’obtention de nouveaux financements à hauteur de 30 millions d’euros.

Après son annonce mercredi du recrutement du premier patient de l’étude clinique de phase pour son produit Pexa-Vec dans le carcinome hépatocellulaire, Transgene a présenté jeudi sa nouvelle phase de développement stratégique.

La société de biotechnologie de l’Institut Mérieux entend mettre en œuvre prioritairement des approches combinant ses produits avec d’autres produits d’immunothérapie parmi lesquels les inhibiteurs des points de contrôle immunitaire (Immune Checkpoint Inhibitors : ICIs), une nouvelle classe thérapeutique particulièrement prometteuse pour la prise en charge des cancers et de certaines maladies infectieuses.

« Les résultats obtenus par Transgene en études précliniques, de même que ceux décrits dans de nombreuses publications scientifiques récentes sur des approches comparables, démontrent en effet le potentiel et le bien-fondé de ces approches immunothérapeutiques combinatoires », souligne la société dans un communiqué. Le principe d’une forte interaction entre les immunothérapies basées sur des vecteurs viraux et les ICIs, notamment, est validé par plusieurs développements cliniques actuels. En renforçant la réponse immunitaire par deux modes d’action complémentaires, ces combinaisons devraient amplifier l’efficacité des traitements.

Les premiers patients traités dès mi-2016

Dans cette stratégie de combinaison, la société peut en effet s’appuyer sur les fondamentaux technologiques et cliniques solides de ses produits en développement, qui ont déjà démontré leur efficacité. Combiner ces produits avec des ICIs, qui ont eux aussi prouvé leur efficacité, devrait favoriser des synergies dans la prise en charge de certains cancers et maladies infectieuses et améliorer la qualité de vie des patients.

Transgene indique avoir d’ores et déjà engagé des discussions avec des partenaires cliniques et biopharmaceutiques pour initier cinq essais cliniques de phase 2 en combinaison avec des ICIs sur ses deux produits les plus avancés. Les premiers patients devraient être traités dès mi-2016. Les principaux programmes envisagés de combinaison sont d’une part TG4010 avec un ICI, en première et en seconde lignes dans le traitement du cancer bronchique non à petites cellules (non small cell lung cancer : NSCLC), et Pexa-Vec avec un ICI en première ligne de traitement de l’hépato-carcinome cellulaire (HCC), ainsi que dans le traitement d’autres tumeurs solides.

De nouvelles sources de financement

Pour mener ce nouveau plan stratégique, Transgene va bénéficier de deux sources de financement : un prêt de 20 millions d’euros d’une durée de 5 ans, obtenu auprès de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) dans le cadre du programme IDFF (Infectious Diseases Finance Facility) et un financement de son actionnaire de référence, l’Institut Mérieux de l’ordre de 10 millions d’euros.

« Transgene a adapté sa structure à sa stratégie et a les moyens, grâce au soutien de l’Institut Mérieux et l’apport de la BEI, de conduire ses priorités de développement notamment autour de nouvelles formes de combinaisons avec des ICIs. La restructuration redonne de l’agilité à la société et lui permet, en étant plus active en développement clinique, d’être un acteur à part entière du nouveau paradigme en immunothérapie», a déclaré Philippe Archinard, Président-directeur général de Transgene.

En amont de ces développements cliniques, Transgene renforce également ses capacités de recherche translationnelle au travers de partenariats scientifiques avec la recherche académique et hospitalière. Ainsi, outre ses coopérations actuelles avec l’Institut Gustave Roussy et l’université de Fudan à Shanghai, les collaborations récemment conclues – avec l’ICM à Paris en neuro-oncologie, le Service Hospitalier Frédéric Joliot à Orsay en imagerie moléculaire in vivo, et avec l’Université de Surrey (Royaume Uni) dans le domaine de l’analyse ex vivo – visent à développer l’innovation dans le domaine des virus oncolytiques et à passer plus rapidement du modèle animal préclinique à la pathologie humaine.

Source :  Transgene








MyPharma Editions

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents