Edition du 08-05-2021

Grippe : moins d’un tiers des Français prévoit de se faire vacciner

Publié le mercredi 9 octobre 2013

Une enquête IFOP menée pour le groupement de pharmaciens PHR montre que seuls 28% des Français prévoient de se faire vacciner cet hiver contre la grippe, soit une baisse de 6 points par rapport à 2012 (34% en 2012). Parmi les principaux motifs de rejets de cette vaccination : 56% des sondés ne « voient pas l’utilité » de cet acte médical et 23% déclarent juger « les vaccins trop risqués ».

Alors que la grippe reste la première cause de mortalité par maladie infectieuse en France et dans le monde, seuls 28% des Français prévoient de se faire vacciner contre la grippe cet hiver. Une proportion faible, et qui affiche un net recul par rapport à l’année dernière (34% des Français déclaraient alors avoir l’intention de se faire vacciner). A l’inverse, on observe cette année une forte progression de la part des sondés assurant ne pas vouloir se faire vacciner contre la grippe cet hiver. Si 72% des Français déclarent ne pas penser se faire vacciner, ils sont 49% à être « certains » de ne pas le faire. C’est 17 points de plus que l’année dernière.

Dans le détail, cette intention s’avère hétérogène, corrélée à l’âge et au sexe des individus notamment. Première variable discriminante : l’âge, puisque l’on constate que l’intention de se faire vacciner progresse de manière linéaire à mesure que l’on vieillit. Points d’évolution par rapport à 2012 : avec une intention de vaccination à 27%, les 18-24 ans s’avèrent plus enclins que leurs aînés (de 25 à 34 ans) et davantage enclins qu’en 2012 – où ils étaient 13% – à se faire vacciner contre la grippe cet hiver. L’étude PHR-IFOP démontre également un recul de l’intention de vaccination contre la grippe chez les 65 ans et plus : à 58% en 2013 contre 75% en 2012, ces résultats viennent conforter l’évolution de la perception de risque liée à ce vaccin.

Autres changements à noter cette année : un certain lissage homme/femme dans l’intention de se faire vacciner, puisqu’ils sont respectivement 35% et 23% à penser se faire vacciner cet hiver (contre respectivement 42% et 27% l’an dernier). Alors que l’étude 2012 relevait aussi un écart entre les intentions de vaccination Paris/Province, les résultats 2013 démontrent une homogénéité avec 28% d’intentions de vaccination en Région parisienne et 29% en Province.

Les vaccins contre la grippe jugés sévèrement : inutiles et risqués

En première place parmi les motifs de rejets de la vaccination contre la grippe : la question de l’utilité. 56% des sondés – soit plus d’1 Français sur 2 – ne se feront pas vacciner cet hiver, car ils ne « voient pas l’utilité » de cet acte médical. Vient en seconde position la question du risque : 23% des personnes interrogées sur le vaccin contre la grippe déclarent juger « les vaccins trop risqués ».

Concernant le suivi de la vaccination tous vaccins confondus, 81% des sondés déclarent savoir s’ils sont à jour. En légère hausse par rapport à 2012 (+ 3 points), cette proportion indique que les Français ont une bonne connaissance de leur carnet de santé.

*Méthodologie : Etude PHR / IFOP réalisée en octobre 2013. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing), auprès d’un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la société Française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et par catégorie d’agglomération.








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents