Edition du 02-07-2022

Accueil » Industrie » Recherche » Stratégie

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le mercredi 18 mai 2022

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo. Signé par Inserm Transfert au nom de l’Inserm, du CHU de Nice et de l’Université Côte d’Azur, le partenariat s’attachera en particulier à identifier et développer une nouvelle classe de médicaments qui modulent la voie Wnt, une voie de signalisation majeure dans la repigmentation de la peau.

Le vitiligo est une maladie cutanée chronique qui touche 0,5% à 2% de la population mondiale[1] et qui se manifeste par une dépigmentation de la peau.[2] Pour les patients, la visibilité des lésions est perçue comme défigurante et contraignante au quotidien.[3] [4] [5] Par conséquent, le vitiligo est une pathologie qui peut avoir un impact psychologique fort pour les patients,[6] et qui appelle de nouvelles thérapeutiques.[7] Les patients atteints de vitiligo ne disposent pas à ce jour de traitements adaptés à leur situation ; traitements qui doivent s’appuyer sur de nouveaux mécanismes d’action, en particulier pour traiter certaines localisations difficiles et régulièrement touchées, comme les mains.

A travers ce partenariat, le laboratoire Almirall et Inserm Transfert, représenté par l’équipe du Centre Méditerranéen de Médecine Moléculaire (C3M – Inserm U1065 – Université Côte d’Azur) du professeur Thierry Passeron, pionnier dans la recherche sur le vitiligo, mettront en commun leurs expertises respectives en matière de découverte de médicaments pour identifier et développer de nouveaux composés spécifiques pour le traitement de cette pathologie et la repigmentation de la peau des patients qui en sont atteints. Dans le cadre de cette collaboration, Almirall acquiert également les droits mondiaux sur les brevets de base concernant l’utilisation des agents de Wnt dans le traitement du vitiligo.

« Le vitiligo peut avoir un impact considérable sur la qualité de vie des patients. C’est pourquoi nous sommes particulièrement heureux d’annoncer cette nouvelle collaboration avec un institut d’excellence tel que l’Inserm pour développer des solutions innovantes dans cette maladie de peau. Ce partenariat illustre une nouvelle fois l’engagement d’Almirall dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladie de peau, dont les besoins médicamenteux sont encore trop peu couverts à ce jour malgré un besoin croissant », a déclaré le professeur Karl Ziegelbauer, directeur scientifique d’Almirall.

« Alors que la voie de signalisation Wnt est clé dans le processus de pigmentation de la peau, nous avons démontré que cette voie est altérée de façon significative chez les patients atteints de vitiligo. Nous sommes convaincus que la différenciation et la prolifération des cellules souches mélanocytaires permettront de favoriser la repigmentation des lésions », explique le professeur Thierry Passeron, dermatologue au CHU de Nice et directeur d’une équipe Inserm à Nice. « A travers ce partenariat avec Almirall, nous développerons ainsi des composés topiques pour stimuler cette voie et repigmenter les lésions de vitiligo. Cette approche, innovante et unique, devrait permettre de repigmenter les lésions de vitiligo, y compris dans les zones habituellement résistantes », précise le Pr Passeron.

« Le partenariat avec l’équipe du professeur Passeron est un excellent exemple da la volonté d’Almirall de travailler avec des centres de recherche universitaires de référence pour faire avancer les connaissances dans des affections où les besoins des patients ne sont pas satisfaits. En nous appuyant sur de tels partenariats et sur l’expertise de l’équipe External Innovation & Licensing d’Almirall, nous sommes en bonne voie pour bâtir un environnement de recherche de plus en plus innovant et collaboratif en Europe », a ajouté le docteur Volker Koscielny, directeur médical d’Almirall.

SHINE, l’initiative d’Almirall pour favoriser l’innovation durable en dermatologie

Le partenariat avec l’Inserm s’inscrit dans le cadre du programme SHINE, une initiative lancée par Almirall qui vise à stimuler l’innovation en dermatologie médicale, en favorisant les collaborations avec des centres d’excellence internationaux, comme celles récemment annoncées avec l’Université de Dundee ou l’Université du Michigan. Ce projet permet une meilleure compréhension des maladies dermatologiques, l’accès à de nouvelles technologies et la découverte d’approches thérapeutiques originales.

Cette initiative est une nouvelle expression de l’engagement d’Almirall en faveur de l’excellence dans la recherche et de la collaboration avec la communauté scientifique internationale, qui vise à fournir de nouvelles solutions dans des domaines thérapeutiques importants. Le projet crée une grande richesse pour Almirall en déployant le portefeuille de R&D au travers de projets innovants et d’extension d’indications, et en développant la qualité et la rapidité des capacités d’exécution en R&D.

 

_____________________

[1] Hann, S. K., & Nordlund, J. J. (2000). Vitiligo: A monograph on the basic and clinical science. In Vitiligo: A monograph on the basic and clinical science (pp. xiv-306).

[2] Rodrigues M, Ezzedine K, Hamzavi I, Pandya AG, Harris JE; Vitiligo Working Group. New discoveries in the pathogenesis and classification of vitiligo. J Am Acad Dermatol. 2017;77(1):1–13. doi:10.1016/j.jaad.2016.10.048

[3] Elbuluk N, Ezzedine K. Quality of life, burden of disease, co-morbidities, and systemic effects in vitiligo patients. Dermatol Clin. 2017;35(2):117–128. doi:10.1016/j.det.2016.11.002

[4] Morrison B, Burden-Teh E, Batchelor JM, Mead E, Grindlay D, Ratib S. Quality of life in people with vitiligo: a systematic review and meta-analysis. Br J Dermatol. 2017;177(6):e338–e339. doi:10.1111/bjd.15933

[5] Radtke MA, Schäfer I, Gajur A, Langenbruch A, Augustin M. Willingness-to-pay and quality of life in patients with vitiligo. Br J Dermatol. 2009;161(1):134–139. doi:10.1111/j.1365-2133.2009.09091.x

[6] Osinubi O, Grainge MJ, Hong L, et al. The prevalence of psychological co-morbidity in people with vitiligo: a systematic review and meta-analysis. Br J Dermatol. 2018;178(4):863–878. doi:10.1111/bjd.16049

[7] Augustin M, Gajur AI, Reich C, Rustenbach SJ, Schaefer I. Benefit evaluation in vitiligo treatment: development and validation of a patient-defined outcome questionnaire. Dermatology. 2008;217(2):101–106. doi:10.1159/000128992

Source et visuel : Almirall / Inserm Transfert








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents