Edition du 27-02-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Votubia® de Novartis autorisé en Suisse pour l’astrocytome sous-épendymaire à cellules géantes (SEGA)

Publié le jeudi 12 mai 2011

Swissmedic, l’Institut suisse des produits thérapeutiques, vient d’autoriser Votubia® (évérolimus) comprimés* pour le traitement de patients de trois ans et plus atteints d’un astrocytome sous-épendymaire à cellules géantes (SEGA) associé à une sclérose tubéreuse (STB) chez lesquels la chirurgie n’est pas une option adaptée. Votubia® est le premier médicament autorisé en Suisse pour traiter ces patients, qui sont, pour la plupart, des enfants et des adolescents. Aux Etats-Unis, l’évérolimus est autorisé chez les patients atteints d’un SEGA sous la marque Afinitor® comprimés.
La sclérose tubéreuse est une maladie génétique qui peut entraîner le développement de tumeurs bénignes dans les organes vitaux et toucher différentes parties du corps, le plus souvent le cerveau. Les manifestations de la STB sont variables en fonction du système et des organes touchés. Les SEGA, tumeurs bénignes du cerveau, touchent jusqu’à 20 % des patients atteints d’une STB et peuvent provoquer une grande diversité de troubles, notamment des crises épileptiques, des oedèmes cérébraux, des retards de développement et des lésions cutanées. Avant cette autorisation, la chirurgie était l’unique option thérapeutique pour les patients suisses présentant des SEGA en croissance associés à une STB.

L’autorisation est fondée sur une étude de phase II prospective ouverte à un seul bras incluant 28 patients. Les résultats ont montré que 75% des patients (21 sur 28) ont présenté une réduction d’au moins 30% de la taille de leur plus grand SEGA, et 32% (9 sur 28) une réduction d’au moins 50% à six mois par rapport à l’inclusion. Parmi les 16 patients sujets à des crises épileptiques au début de l’étude, neuf ont expérimenté des baisses dans la fréquence des crises épileptiques, six n’ont rapporté aucun changement et un a connu une augmentation à six mois par rapport à l’inclusion. Les angiofibromes faciaux (élevures cutanées rouges) se sont améliorés chez 87 % des patients (13 patients sur 15 évalués) entre l’inclusion et le sixième mois.

«L’autorisation accordée à Votubia® est significative pour les enfants et les adultes atteints d’un SEGA associé à une sclérose tubéreuse qui, jusque-là, n’avaient accès qu’à des options thérapeutiques limitées, a déclaré Hervé Hoppenot, Président de Novartis Oncologie. Ce jalon représente notre première autorisation en Europe pour Votubia®, et souligne notre engagement à aider les patients partout dans le monde pour améliorer la prise en charge de cette maladie difficile à traiter ».

L’évérolimus cible la voie mTOR, une protéine qui joue un important rôle de régulateur dans la division des cellules tumorales, l’angiogenèse et le métabolisme cellulaire. La sclérose tubéreuse est causée par des mutations des gènes TSC1 et TSC2 . En cas d’anomalies de ces gènes, l’activité de mTOR est augmentée, ce qui peut provoquer une croissance et une prolifération de cellules tumorales incontrôlées, une angiogenèse et une altération du métabolisme cellulaire, à l’origine de la formation de tumeurs bénignes dans tout le corps, dont le cerveau. En inhibant l’activité de mTOR dans cette voie, l’évérolimus peut réduire la prolifération cellulaire, l’angiogenèse et l’absorption du glucose liées aux SEGA associés à une STB.

Des autorisations ont été accordées pour cette indication dans cinq pays, dont les Etats-Unis, le Brésil, le Guatemala et les Philippines. Des demandes sont en cours d’examen à l’Agence européenne des médicaments (EMA) et dans d’autres agences de réglementation internationales.

La sclérose tubéreuse touche environ un à deux millions de personnes dans le monde . En Europe, sa prévalence dans la population générale est estimée à presque neuf cas sur 100 000. Les SEGA se développent chez jusqu’à 20 % des patients atteints d’une STB.

Source : Novartis








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents