Edition du 23-08-2019

BIogen Idec: avis favorable du CHMP pour une AMM de FAMPYRA dans l’UE

Publié le lundi 23 mai 2011

Biogen Idec a annoncé aujourd’hui que le FAMPYRA®(comprimés de fampridine à libération prolongée) avait reçu un avis favorable pour une homologation conditionnelle par le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments. Sur la base de la recommandation du CHMP, Biogen Iden espère obtenir une autorisation de mise sur le marché pour le FAMPYRA dans un délai de 67 jours.

 « Nous sommes très heureux de cette décision du CHMP. Le trouble de la mobilité est un symptôme courant chez les patients atteints de sclérose en plaques, et nous sommes impatients de proposer une thérapie orale en Europe pour répondre à ce besoin largement insatisfait, » a déclaré le docteur Norman Putzki, directeur du développement chez Biogen Idec. « Le FAMPYRA offrira aux patients, indépendamment du type de SEP dont ils souffrent, une option thérapeutique nouvelle pour améliorer leur mobilité. Une homologation conditionnelle nous permettra de proposer ce traitement aux patients européens dès cet été. »

Le CHMP a recommandé une autorisation de mise sur le marché du FAMPYRA sous condition, pour améliorer la mobilité des patients adultes atteints de sclérose en plaques (SEP) souffrant de troubles de la marche (échelle d’incapacité étendue comprise entre 4 et 7). Le FAMPYRA a démontré son efficacité chez des personnes atteintes de toutes les formes de SEP, qu’elles soient récidivantes, en rémission ou progressives. Le FAMPYRA peut être utilisé seul ou parallèlement aux thérapies de traitement de SEP existantes, y compris les médicaments immunomodulateurs.

« Le trouble de la mobilité est un problème majeur pour les patients atteints de SEP, » a déclaré le Professeur Bernd C. Kieseier, de l’hôpital neurologique de l’Université de Dusseldorf, en Allemagne. « Le FAMPYRA augmentera la capacité des patients à améliorer leur mobilité, et par conséquent les aidera dans les activités de la vie quotidienne. »

Dans les deux essais cliniques de phase III, une part significativement plus importante (p<0,001) de patients soignés avec le FAMPYRA ont montré une amélioration régulière de leur vitesse de marche en comparaison avec un placebo (34,8% contre 8,3% et 42,9% contre 9,3%, respectivement). L’augmentation du taux de réponse dans le groupe FAMPYRA a été observée pour toutes les formes de SEP incluses dans cette étude.

Chez les patients traités au FAMPYRA ayant montré une amélioration régulière dans les deux essais, on a constaté une augmentation moyenne de leur vitesse de marche de 25,2% et de 24,7%, contre 4,7% et 7,7%, respectivement, pour le groupe traité par placebo.

Dans les deux études, 31,7% et 34,5% des patients traités au FAMPYRA ont montré une amélioration de 20%, contre 11,1% et 15,3%, respectivement, pour le groupe traité par placebo.

La majorité des patients ayant participé à cette étude utilisaient des médicaments immunomodulateurs, notamment les interférons, l’acétate de glatiramère et le natalizumab ; cependant, l’ampleur de l’amélioration de la mobilité était indépendante des thérapies concomitantes.

L’intérêt clinique d’une mobilité améliorée pour les patients a été confirmé par l’utilisation de l’échelle de mobilité de la sclérose en plaques à 12 niveaux (MSWS-12), une échelle d’évaluation basée sur le patient, qui mesure l’impact des troubles de la mobilité sur la capacité du patient à accomplir des activités quotidiennes.

Le fampridine a été développé par Acorda Therapeutics, inc., qui le commercialise aux États-Unis sous la marque AMPYRA®(dalfampridine) comprimés à libération prolongée, 10 mg. Au 31 décembre 2010, environ 40 000 personnes atteintes de SEP avaient bénéficié d’une prescription de comprimés de fampridine à libération prolongée aux États-Unis. Biogen Idec envisage de commercialiser et de poursuivre le développement de ce produit hors des États-Unis dans le cadre d’un contrat de licence conclu avec Acorda.

« Des milliers de patients aux États-Unis ont constaté une amélioration de leur mobilité depuis qu’ils ont entamé cette thérapie, et nous sommes ravis que la décision du CHMP permette de proposer prochainement le FAMPYRA également aux patients européens, » a déclaré le docteur Andrew R. Blight, directeur de recherche chez Acorda Therapeutics, Inc. « Nous sommes également heureux du niveau élevé de collaboration entre Acorda et Biogen Idec, qui permettra d’accroître le nombre de personnes atteintes de SEP susceptibles de bénéficier de ce traitement important. »

La semaine dernière, le FAMPYRA a également été homologué en Australie pour l’amélioration de la mobilité chez les adultes atteints de SEP.

Source : Biogen Idec








MyPharma Editions

Santé animale : Bayer va céder son activité à Elanco pour 7,6 milliards de dollars

Publié le 22 août 2019
Santé animale : Bayer va céder son activité à Elanco pour 7,6 milliards de dollars

La société américaine Elanco Animal Health vient de signer un accord définitif en vue de l’acquisition de l’activité Animal Health de Bayer, a annoncé le groupe allemand mardi. La transaction est évaluée à 7,6 milliards de dollars US et comprend 5,3 milliards de dollars US en espèces, sous réserve des ajustements habituels du prix d’achat, et 2,3 milliards de dollars US en actions d’Elanco.

Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Publié le 21 août 2019
Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de maladies dans les domaines de la fibrose, de la surcharge lysosomale et de l’oncologie, a annoncé que le bureau américain des brevets et des marques de commerce (USPTO) a approuvé le 20 août 2019 un nouveau brevet qui protège jusqu’en juin 2035 l’utilisation de lanifibranor dans le traitement de maladies fibrotiques.

Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Publié le 20 août 2019
Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie innovante ciblant le système immunitaire pour développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, les maladies infectieuses ainsi que le cancer, a annoncé aujourd’hui l’inclusion du premier patient dans l’essai clinique de Phase 2b de l’ABX464 en une prise orale par jour visant le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) modérée à sévère.

Janssen : feu vert de l’UE pour une utilisation élargie d’Imbruvica® dans deux indications

Publié le 19 août 2019
Janssen : feu vert de l'UE pour une utilisation élargie d'Imbruvica® dans deux indications

Janssen vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a approuvé des modifications visant à élargir l’utilisation d’Imbruvica® (ibrutinib) dans deux indications. Ces modifications incluent l’utilisation d’ibrutinib combiné à l’obinutuzumab chez les patients adultes atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) non précédemment traitée et l’utilisation d’ibrutinib plus rituximab pour le traitement des patients adultes atteints de la macroglobulinémie de Waldenström (MW).

ADC Therapeutics et Sophia Genetics s’associent dans un essai clinique pivot de phase II

Publié le 8 août 2019
ADC Therapeutics et Sophia Genetics s'associent dans un essai clinique pivot de phase II

ADC Therapeutics, société travaillant dans la découverte et le développement de médicaments en oncologie et spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicaments (CAM), et Sophia Genetics, chef de file dans les médicaments fondés sur les données, ont annoncé avoir conclu une collaboration en vue d’identifier des marqueurs génomiques associés à une réponse clinique à l’ADCT-402 (loncastuximab tésirine).

DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

Publié le 8 août 2019
DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

DBV Technologies a annoncé avoir déposé une demande de licence biologique (BLA, Biologics License Application) auprès de la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicaments) pour Viaskin® Peanut dans le traitement des enfants de 4 à 11 ans allergiques à l’arachide.

Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Publié le 8 août 2019
Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents