Edition du 01-03-2021

Industrie pharmaceutique: l’UFC-Que Choisir dépose plainte contre neuf médecins pour conflit d’intérêt

Publié le lundi 27 avril 2009

Industrie pharmaceutique: L'UFC-Que Choisir dépose une plainte contre neuf médecins pour conflit d’intérêtDans un communiqué, l’UFC-Que Choisir annonce qu’elle vient d’engager à l’encontre de 9 médecins des procédures auprès de Conseils d’Ordres départementaux et du Ministère de la Santé pour conflit d’intérêt entre leur activité de praticien et des prestations pour l’industrie pharmaceutique.

« En ne déclarant pas leurs liens d’intérêts majeurs avec l’industrie pharmaceutique à l’occasion d’expertises, d’articles dans la presse médicale et/ou d’interventions dans des colloques, ces médecins n’ont pas respecté la loi sur la transparence de l’information médicale (art. L 4113-13 du code de la santé publique) », estime ainsi l’association de consommateurs dans son communiqué.

Distinction entre publicité et information
Objectif de ces procédures pour L’UFC-Que Choisir : « faire respecter la loi sur la transparence de l’information car cette loi aide l’immense majorité des médecins à faire la distinction entre publicité et information scientifiquement étayée ». L’association précise que cette action juridique est le résultat d’investigations réalisées avec le FORMINDEP, association pour une Formation Médicale Indépendante. « Les conflits d’intérêts non déclarés constituent en soi une atteinte à la plus élémentaire des éthiques et viennent biaiser les prescriptions des médecins qui, en toute bonne foi, tendent à suivre les avis des experts de la profession », estime-t-elle.

« L’impartialité de l’expertise n’est pas encore garantie »
L’association rappelle que ces avis sont sollicités par les autorités de santé pour décider de la mise sur le marché d’un médicament, de sa prise en charge par la collectivité et de son prix. « Or, l’impartialité de l’expertise n’est pas encore garantie. » juge l’UFC-Que Choisir  pour qui « les déclarations d’intérêts des rapporteurs extérieurs à la HAS (Haute Autorité de Santé) ne sont « ni systématiques, ni actualisées ».

« Un arsenal commercial »
L’association dénonce par ailleurs la mise en place d’un « arsenal commercial ». «Des jugements d’experts sous influence (…) présentés dans les colloques, dans les formations continues et dans la presse médicale » et complétés « par la visite médicale à laquelle les laboratoires consacrent environ 2 milliards d’euros par an pour « informer » les médecins des nouveaux produits mis sur le marché qui, dans 3 cas sur 4, ne sont pas innovants. »

Une base de données publique
Aussi, l’association préconise à l’instar de l’Inspection générale des affaires sociales, « que soit créée une base de données rendant publics les liens d’intérêts des professionnels de santé avec des entreprises du médicament » et estime nécessaire « un désarmement promotionnel des laboratoires par la création de visiteurs médicaux publics, l’augmentation de la taxe sur la promotion des produits pharmaceutiques et, pour les médicaments les plus problématiques, la diminution du volume de visites médicales. »

Source : communiqué UFC-Que Choisir








MyPharma Editions

Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Publié le 1 mars 2021
Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Le laboratoire Bayer a annoncé la nomination d’Anna Braeken à la tête de la Division Pharmaceuticals de Bayer en France, à compter du 1er mars 2021. Elle est nommée à ce titre en qualité de membre du directoire et Directrice Générale de Bayer HealthCare SAS.

Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Publié le 1 mars 2021
Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Biogen France, entreprise de biotechnologies pionnière et leader en neurosciences, a annoncé la nomination de Béatrice Baciotti en tant que Directrice médicale. À ce titre, Béatrice Baciotti intègre le comité de direction de Biogen France. Scientifique de formation, Béatrice Baciotti a rejoint Biogen en tant que responsable de l’excellence médicale en novembre 2018, avant de prendre la tête des équipes médicales sclérose en plaques (SEP) en juillet 2019.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Publié le 1 mars 2021
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Ipsen a annoncé que le Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP), le comité scientifique de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a recommandé l’approbation de Cabometyx® (cabozantinib) en association avec le médicament Opdivo® (nivolumab) de Bristol Myers Squibb pour le traitement en première ligne du carcinome du rein (RCC) avancé. Partager la publication « Ipsen […]

Transgene / BioInvent : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase I/IIa de BT-001 dans le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 mars 2021
Transgene / BioInvent : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase I/IIa de BT-001 dans le traitement des tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et BioInvent, société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d’anticorps immunomodulateurs innovants contre le cancer, ont annoncé l’inclusion d’un premier patient dans l’essai clinique de Phase I/IIa de BT-001, un virus oncolytique particulièrement innovant qui associe plusieurs mécanismes d’action pour lutter contre les tumeurs.

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents