Edition du 25-01-2022

Palmarès des médicaments : aucun progrès thérapeutique majeur en 2008

Publié le jeudi 29 janvier 2009

Palmarès des médicaments : aucun progrès thérapeutique majeur en 2008 selon la Revue PrescrirePour la première fois depuis 1981, le Palmarès des médicaments de Prescrire ne comporte ni Pilule d’Or, ni tableau d’honneur. Une absence d’innovation thérapeutique qui témoigne selon la revue indépendante « des insuffisances des procédures d’autorisation de mise sur le marché et de la faillite du système international d’incitation au progrès thérapeutique ».


Chaque année, la rédaction de la revue indépendante Precrire établit son palmarès annuel des médicaments. Progrès thérapeutiques, qualité du  conditionnement et de l’information fournie par les laboratoires pharmaceutiques, la rédaction évalue ainsi selon des procédures rigoureuses les données disponibles sur les nouveaux médicaments commercialisés, ou sur les nouvelles indications thérapeutiques de médicaments déjà commercialisés. Bilan 2008 : ni Pilule d’Or, ni Tableau d’Honneur. Aucun médicament n’ayant, selon la revue, apporté cette année de progrès thérapeutique décisif.

 Trois médicaments cités au Palmarès
Cependant, trois médicaments sont cités au Palmarès de part leur contribution « modeste » à améliorer les moyens de prise en charge des patients en termes de praticité. Dans deux cas (metformine, méthadone), il s’agit selon la revue « d’une nouvelle forme pharmaceutique, attendue, pour une substance ayant une balance bénéfices-risques bien connue et nettement favorable. Malgré un conditionnement particulièrement bien adapté des gélules de méthadone, il demeure, en France, des contraintes importantes en termes de conditions d’accès ». Dans le troisième cas (urokinase), « il s’agit d’une nouvelle indication pour un thrombolytique commercialisé depuis les années 1980 dans une situation où son utilisation était déjà courante en pratique », précise Prescrire.

La faillite du système international d’incitation au progrès thérapeutique
Face à cette absence d’innovation, l’Association Mieux Prescrire appelle ainsi  à Réagir. « Ce déficit de nouveautés apportant un progrès, même modeste, est à confronter avec l’augmentation des nouveautés exposant les patients à des risques injustifiés. Cela semble surtout témoigner des insuffisances des procédures d’autorisation de mise sur le marché et de la faillite du système international d’incitation au progrès thérapeutique », explique la revue qui estime qu’il y a  « urgence à changer de cap pour les autorités (et les firmes). Aux patients et aux soignants d’y veiller activement ».

 
Le Palmarès des médicaments est disponible sur le site www.prescrire.org.








MyPharma Editions

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Publié le 25 janvier 2022
Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Rafal Kaminski vient d’être nommé Directeur scientifique et R&D d’Angelini Pharma, société pharmaceutique internationale appartenant au groupe privé italien Angelini Industries. Fort d’une solide expérience à l’international en matière d’innovation et de R&D, Rafal Kaminski prendra ses fonctions en janvier 2022.

Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Publié le 25 janvier 2022
Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), a annoncé la présentation des résultats de deux études évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas avancé au Symposium sur les cancers Gastro-Intestinaux de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO GI), le 21 janvier 2022.

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents