Edition du 21-09-2021

Sanofi-aventis : le panthéon perd son Jupiter

Publié le lundi 17 mai 2010

« Final cut », clap de fin pour Jean-François Dehecq, président du conseil d’administration de Sanofi-aventis, qui cède aujourd’hui son (immense) fauteuil à Serge Weinberg, l’ancien patron de PPR et d’Accor. Un dernier mohican du patronat français qui avait pour ainsi dire forgé en trente sept ans l’un des  poids lourds de l’industrie mondiale.

Atteint par la limite d’âge (70 ans depuis le 1er janvier), Dehecq est un monument : 1,97 m. Baraqué comme un docker, des mains gigantesques au point de faire passer son cigare pour un stylo à bille, un fauteuil aux dimensions d’un patron jupitérien, des colères à la mesure de sa stature, un goût très prononcé pour la politique : orphelin à 16 ans, fort d’un CAP de tourneur, il finance ses études à coups de petits boulots. Dehecq est un héros archétypique de la saga des grands patrons post-gaullistes qui ne fera d’ailleurs jamais mystère de sa relation privilégiée avec Jacques Chirac. Directeur général puis PDG de l’empire pendant quinze ans, il avait cédé la direction opérationnelle du groupe en 2007, à contre-cœur.

« Flah back » : 1973.  L’ « Omnium financière pour l’hygiène et la santé », n’est qu’une officine discrètement abritée par Elf Aquitaine. Le déclic, c’est la rencontre avec René Sautier, un dirigeant du groupe en quête de diversification : direction la beauté, les parfums, et finalement la santé. Acquisitions à la hussarde pour faire de Sanofi une multinationale de 105.000 personnes présente sur les cinq continents. Bilan : 37 ans de règne, 300 opérations ! Surnommé « le Grand » en raison de sa haute stature, Jean-François Dehecq aura donc réalisé en trente-sept ans quelque 300 opérations, parfois coûteuses comme le rachat d’Yves Saint-Laurent. Le « Grand » ne lésine pas : en 1999, Sanofi mettra la main sur Synthélabo, filiale de L’Oréal. Mais c’est en 2004 qu’il réussit son coup de maître, en avalant Aventis, le groupe né de la fusion de la galaxie Hoechst, Rhône-Poulenc-Rohrer. Facture ? 55 milliards d’euros… Une affaire épique car cette fois, la grenouille avale le bœuf : Sanofi est alors beaucoup plus petit qu’Aventis. Mais l’Elysée veille au grain et joue un rôle décisif dans la bataille : qui ne souvient en effet des pages entières de publicité achetées par les deux protagonistes -Jean-François Dehecq d’un côté et de l’autre Igor Landau, le charismatique patron d’Aventis- ! Mais la fin des blockbusters sonne un peu la première retraite de Dehecq. C’est alors l’échec coûteux d’Acomplia®, (la pilule anti-obésité), le bébé de son fils spirituel Gérard Le Fur, alors contraint de céder son fauteuil d’éphémère directeur général du groupe. En 2007, un nouveau tandem se met en place : Serge Weinberg, l’ancien patron de PPR et d’Accor, à la présidence, et Chris Viehbacher (ex-GSK) qui avait brigué la présidence du groupe. Mais, là encore, la politique l’emporte: l’Elysée n’entendait pas alors confier les rênes du groupe à un patron opérationnel germano-canadien.

 La retraite donc ? Pas tout à fait… Jean-François Dehecq, resté très impliqué dans le Fonds stratégique d’investissement. Sanofi-aventis vient par ailleurs d’annoncer la création de sa Fondation d’Entreprise “Sanofi Espoir”, dédiée à la mise en oeuvre de programmes de santé et de solidarité dans le monde entier. Jean-François Dehecq est d’ailleurs nommé président de la Fondation.

 Hervé Karleskind

www.hkconseils.com/








MyPharma Editions

Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Publié le 20 septembre 2021
Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Le Pr Fabrice Barlesi, directeur général de Gustave Roussy a nommé Sylvain Ducroz directeur général adjoint de l’Institut, après avis favorable du Conseil d’Administration. Il prend ses fonctions le 20 septembre et appuiera le Pr Barlesi aux côtés du directeur de la recherche et de la directrice médicale.

Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Publié le 20 septembre 2021
Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Sanofi, Capgemini, Ypso-Facto, GPC Bio, le CEA et CentraleSupélec ont annoncé le lancement du projet CALIPSO (Capteurs en Ligne de Procédés et Solutions Innovantes en Bioproduction). Ce projet, d’un budget total de près de 17,5 millions d’euros, reçoit un financement public de plus de 8 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projets PSPC du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance.

AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

Publié le 20 septembre 2021
AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l'étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation du Ministère de la Santé russe (MoH) de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19 (AB20001).

Innate Pharma : présentation de données issues de l’essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l’ESMO 2021

Publié le 20 septembre 2021
Innate Pharma : présentation de données issues de l'essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l'ESMO 2021

Innate Pharma a annoncé la présentation par AstraZeneca des résultats de l’essai randomisé de Phase 2 COAST au congrès annuel de l’ESMO (European Society for Medical Oncology) le 17 septembre 2021.

Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Publié le 20 septembre 2021
Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé une série de recrutements afin d’accélérer le développement de son principal candidat médicament lanifibranor pour le traitement de la NASH.

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents