Edition du 24-05-2018

Sanofi-aventis : le panthéon perd son Jupiter

Publié le lundi 17 mai 2010

« Final cut », clap de fin pour Jean-François Dehecq, président du conseil d’administration de Sanofi-aventis, qui cède aujourd’hui son (immense) fauteuil à Serge Weinberg, l’ancien patron de PPR et d’Accor. Un dernier mohican du patronat français qui avait pour ainsi dire forgé en trente sept ans l’un des  poids lourds de l’industrie mondiale.

Atteint par la limite d’âge (70 ans depuis le 1er janvier), Dehecq est un monument : 1,97 m. Baraqué comme un docker, des mains gigantesques au point de faire passer son cigare pour un stylo à bille, un fauteuil aux dimensions d’un patron jupitérien, des colères à la mesure de sa stature, un goût très prononcé pour la politique : orphelin à 16 ans, fort d’un CAP de tourneur, il finance ses études à coups de petits boulots. Dehecq est un héros archétypique de la saga des grands patrons post-gaullistes qui ne fera d’ailleurs jamais mystère de sa relation privilégiée avec Jacques Chirac. Directeur général puis PDG de l’empire pendant quinze ans, il avait cédé la direction opérationnelle du groupe en 2007, à contre-cœur.

« Flah back » : 1973.  L’ « Omnium financière pour l’hygiène et la santé », n’est qu’une officine discrètement abritée par Elf Aquitaine. Le déclic, c’est la rencontre avec René Sautier, un dirigeant du groupe en quête de diversification : direction la beauté, les parfums, et finalement la santé. Acquisitions à la hussarde pour faire de Sanofi une multinationale de 105.000 personnes présente sur les cinq continents. Bilan : 37 ans de règne, 300 opérations ! Surnommé « le Grand » en raison de sa haute stature, Jean-François Dehecq aura donc réalisé en trente-sept ans quelque 300 opérations, parfois coûteuses comme le rachat d’Yves Saint-Laurent. Le « Grand » ne lésine pas : en 1999, Sanofi mettra la main sur Synthélabo, filiale de L’Oréal. Mais c’est en 2004 qu’il réussit son coup de maître, en avalant Aventis, le groupe né de la fusion de la galaxie Hoechst, Rhône-Poulenc-Rohrer. Facture ? 55 milliards d’euros… Une affaire épique car cette fois, la grenouille avale le bœuf : Sanofi est alors beaucoup plus petit qu’Aventis. Mais l’Elysée veille au grain et joue un rôle décisif dans la bataille : qui ne souvient en effet des pages entières de publicité achetées par les deux protagonistes -Jean-François Dehecq d’un côté et de l’autre Igor Landau, le charismatique patron d’Aventis- ! Mais la fin des blockbusters sonne un peu la première retraite de Dehecq. C’est alors l’échec coûteux d’Acomplia®, (la pilule anti-obésité), le bébé de son fils spirituel Gérard Le Fur, alors contraint de céder son fauteuil d’éphémère directeur général du groupe. En 2007, un nouveau tandem se met en place : Serge Weinberg, l’ancien patron de PPR et d’Accor, à la présidence, et Chris Viehbacher (ex-GSK) qui avait brigué la présidence du groupe. Mais, là encore, la politique l’emporte: l’Elysée n’entendait pas alors confier les rênes du groupe à un patron opérationnel germano-canadien.

 La retraite donc ? Pas tout à fait… Jean-François Dehecq, resté très impliqué dans le Fonds stratégique d’investissement. Sanofi-aventis vient par ailleurs d’annoncer la création de sa Fondation d’Entreprise “Sanofi Espoir”, dédiée à la mise en oeuvre de programmes de santé et de solidarité dans le monde entier. Jean-François Dehecq est d’ailleurs nommé président de la Fondation.

 Hervé Karleskind

www.hkconseils.com/








MyPharma Editions

Pierre Fabre : le service digital FeelCaps s’enrichit d’un contenu « oncologie »

Publié le 24 mai 2018
Pierre Fabre : le service digital FeelCaps s'enrichit d'un contenu « oncologie »

Lancé en 2016 par les Laboratoires Pierre Fabre, avec deux contenus disponibles « Diabète et problèmes urologiques », le premier service digital ludique et évolutif « FeelCaps »*, s’enrichit d’un 3ème contenu « oncologie » destiné aux personnes atteintes d’un cancer.

Biogen lance Cleo, une appli personnalisée pour mieux vivre avec la sclérose en plaques

Publié le 24 mai 2018
Biogen lance Cleo, une appli personnalisée pour mieux vivre avec la sclérose en plaques

À l’occasion de la journée mondiale de la sclérose en plaques, qui aura lieu le 30 mai prochain, Biogen lance Cleo, une application mobile personnalisée qui propose de l’information, du soutien et des outils pour surmonter les difficultés de la vie quotidienne et mieux vivre avec la sclérose en plaques (SEP).

Oncologie : l’Institut Curie et Intel partenaires afin d’accélérer le séquençage du génome et son interprétation

Publié le 24 mai 2018
Oncologie : l'Institut Curie et Intel partenaires afin d’accélérer le séquençage du génome et son interprétation

L’Institut Curie et Intel lancent une collaboration pionnière pour développer, et utiliser des outils, des pipelines et des techniques innovantes en bioinformatique et améliorer l’utilisation du profilage moléculaire dans les contextes de recherche et d’oncologie clinique.

Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Publié le 23 mai 2018
Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Le ministère des Solidarités et de la Santé, suite à la publication au Journal officiel de deux arrêtés modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux, vient de confirmer la prise en charge par l’Assurance maladie de deux traitements de substitution nicotinique.

ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

Publié le 23 mai 2018
ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

GamaMabs Pharma, société française d’immuno-oncologie, a annoncé la présentation de données cliniques de l’étude C101 de phase Ia/Ib de son anticorps GM102 à l’occasion du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), le 4 juin à Chicago, aux États-Unis.

Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Publié le 23 mai 2018
Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Cellectis, société spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé l’approbation d’un amendement au protocole de l’essai clinique de Phase I pour UCART123, un produit candidat exclusivement détenu par Cellectis, évalué chez des patients atteints de leucémie aiguë myéloblastique (LAM).

Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Publié le 22 mai 2018
Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Sanofi vient d’annoncer que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats détaillés de deux essais cliniques de phase III consacrés à l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’asthme modéré à sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions