Edition du 28-02-2021

Transgene et SillaJen révisent leur accord sur le développement clinique de Pexa-Vec

Publié le jeudi 12 novembre 2015

Transgene et SillaJen révisent leur accord sur le développement clinique de Pexa-VecTransgene, la société de biotechnologie de l’Institut Mérieux, et son partenaire sud-coréen SillaJen ont annoncé aujourd’hui qu’elles ont signé un accord de développement et de commercialisation du virus oncolytique Pexa-Vec révisé dans le but de « rationaliser la conduite des études cliniques, en cohérence avec les domaines d’intérêt de chacun des partenaires ».

Concernant l’étude de phase 3 (PHOCUS) dans le carcinome hépatocellulaire (HCC), SillaJen prend à présent la responsabilité de la conduite de cette étude. Transgene conserve la responsabilité des demandes d’autorisation de mise sur le marché ainsi que les droits de commercialisation dans ses territoires. Dans ce cadre, Transgene paiera à SillaJen un montant global de six millions de dollars sur quatre années, avec un premier versement cette année. Aux termes du contrat initial, Transgene assumait tous les coûts de développement dans ses territoires.

L’accord prévoit également une nouvelle répartition des territoires. Transgene a restitué à SillaJen les droits relatifs aux pays du Moyen-Orient, à la Russie, à l’Ukraine, au Belarus et à la Turquie. Ce changement permet à Transgene de se centrer sur son principal territoire d’intérêt, l’Europe, tout en rendant à SillaJen des marchés offrant de nouvelles opportunités de commercialisation.

Aux termes de l’accord révisé, Transgene s’est engagée à initier, indépendamment, une étude exploratoire évaluant Pexa-Vec en combinaison avec nivolumab pour le traitement du HCC. Transgene assumera l’ensemble des coûts de cette étude, ainsi que de toute autre étude exploratoire qu’elle mènera indépendamment.

L’étude de phase 3 en cancer du foie prête à démarrer ce trimestre
Les deux sociétés ont également indiqué que l’étude de phase 3 en HCC devrait commencer prochainement. L’étude de phase 3, dite PHOCUS, de Pexa-Vec suivi de sorafenib en première ligne de traitement de patients atteints d’HCC à un stade avancé, la forme la plus courante de cancer du foie, est prête pour un lancement au cours du dernier trimestre de cette année. Sorafenib est actuellement le seul traitement autorisé pour cette maladie et de nouveaux traitements sont nécessaires d’urgence. L’étude est conduite par SillaJen et devrait inclure environ 600 patients en Amérique du Nord, Europe et Asie. L’étude est conduite dans le cadre d’un Specific Protocol Assessment (SPA) de l’autorité de santé américaine, Food and Drug Administration.

Transgene mène indépendamment plusieurs études exploratoires avec Pexa-Vec. Deux études en combinaison avec des bloqueurs de points de contrôle immunitaire sont prévues et devraient commencer en 2016 : une étude avec nivolumab en HCC avancé et une autre avec ipilimumab en mélanome avancé. Deux autres études sont déjà en cours, les patients ayant été traités. Premièrement, une étude, sponsorisée par l’Institut Bergonié de Bordeaux, évalue Pexa-Vec principalement en cancer avancé du sein et en sarcome des tissus mous, en combinaison avec un cyclophosphamide métronomique (un médicament utilisé en combinaison avec d’autres traitements contre une grande variété de cancers). Deuxièmement, une étude sponsorisée par l’Université de Leeds (Royaume-Uni) évalue Pexa-Vec en situation de pré-chirurgie (néo-adjuvant) chez des patients atteints de cancer, avec pour objectif de compléter de documenter le mécanisme d’action de Pexa-Vec.

Source : Transgene








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents