Edition du 20-10-2020

Accueil » Alzheimer » Et aussi

35 millions de personnes dans le monde atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre forme de démence

Publié le lundi 21 septembre 2009

35 millions de personnes dans le monde seraient atteintes de la maladie d'Alzheimer ou d'une autre forme de démencePlus de 35 millions de personnes dans le monde souffriront de démence en 2010 selon le rapport 2009 sur la maladie d’Alzheimer dans le monde publié par Alzheimer’s Disease International (ADI). Ce nouveau rapport a été rendu public à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer, le 21 septembre.

Ce chiffre est en hausse de 10 % par rapport au taux de prévalence mondial de la démence publié en 2005 par la revue The Lancet. Selon le nouveau rapport, la prévalence de la démence va près de doubler tous les 20 ans, pour s’établir à 65,7 millions de personnes en 2030 et 115,4 millions en 2050.

Selon les chercheurs, cette augmentation de la démence à l’échelle mondiale s’explique principalement par la mise à disposition de nouvelles données émanant des pays à faibles et moyens revenus. Les estimations sont en hausse dans trois régions : l’Europe occidentale (7,29 % contre 5,92 %), l’Asie du Sud (5,65 % contre 3,40 %) et l’Amérique latine (8,50 % contre 7,25 %). Elles sont en baisse, en revanche, en Asie de l’Est (4,98 % contre 6,46 %) et restent stables en Amérique du Nord.

« L’explosion du nombre de cas »
Les chercheurs ont déterminé que 57,7 % des personnes atteintes de démence en 2010 vivent dans des pays à faibles et moyens revenus, un taux qui devrait atteindre 70,5 % en 2050. De plus, la hausse du nombre de personnes atteintes de démence au cours des 20 prochaines années sera proportionnellement plus importante dans les pays à faibles et moyens revenus que dans les pays à hauts revenus.

« Les données fournies par le rapport 2009 sur la maladie d’Alzheimer dans le monde montrent clairement qu’il est impossible d’ignorer l’explosion des cas de démence et de maladie d’Alzheimer « , souligne Marc Wortmann, directeur général d’ADI. « Non maîtrisée, la maladie d’Alzheimer fera peser un fardeau énorme sur les individus, les familles, les structures de soins médicaux et l’économie dans son ensemble.  »

 » L’espoir est dans l’action qui passe par l’amélioration et le financement du traitement de la démence et des services associés, ainsi que par une hausse des investissements consacrés à la recherche », précise Marc Wortmann. « L’Australie, la France, la Corée et le Royaume-Uni ont mis en place des plans nationaux de lutte contre la maladie d’Alzheimer et d’autres plans sont actuellement en cours d’élaboration. Nous encourageons fortement les autres pays à suivre cet exemple et à faire de la lutte contre la maladie d’Alzheimer une priorité.  »

L’impact émotionnel et financier de la démence
Le chapitre 2 du rapport traite de l’impact de la démence. La démence a des répercussions physiques, psychologiques et économiques non seulement sur la personne atteinte, mais aussi sur son auxiliaire de vie, sa famille, ses amis, le système de santé et la société toute entière. À titre d’exemple, les statistiques cités dans le nouveau rapport montre qu’entre 40 et 75 % des auxiliaires de vie s’occupant de patients atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre forme de démence souffrent de troubles psychologiques importants et que 15 à 32 % d’entre eux sont dépressifs.

Le rapport met également en avant les défis auxquels les gouvernements et systèmes de soins sont confrontés dans le monde entier et établit huit recommandations sur la base des conclusions du rapport.

L’intégralité du rapport 2009 sur la maladie d’Alzheimer, notamment la méthodologie utilisée pour le préparer, est disponible à l’adresse : http://www.alz.co.uk/worldreport

Source: Alzheimer’s Association








MyPharma Editions

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 20 octobre 2020
Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le début de sa collaboration avec trois sites cliniques additionnels dans le but d’accroître ses capacités de recrutement pour l’étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec la radiothérapie dans le cancer du cerveau. Avec l’inclusion de ces nouveaux centres cliniques, la société entend assurer la finalisation rapide de l’étude malgré les conditions difficiles actuelles imposées par la pandémie de COVID-19.

Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Publié le 20 octobre 2020
Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, a annoncé avoir traité la moitié des patients prévus dans son étude de Phase III évaluant le viscosupplément amélioré, JTA-004, chez des patients souffrant d’arthrose du genou.

Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 19 octobre 2020
Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi et son partenaire Regeneron ont annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable à la demande d’extension des indications de Dupixent® (dupilumab) et recommandé son approbation, dans l’Union européenne, pour le traitement de la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans candidat à un traitement systémique.

Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Publié le 19 octobre 2020
Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Unicancer et Pfizer ont annoncé la signature d’un partenariat d’une durée de trois ans visant à mieux comprendre les modes de prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique grâce aux données de vie réelle issues du Programme « ESME Cancer du sein métastatique ».

Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 16 octobre 2020
Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir reçu le statut “PRIority Medicines” (PRIME) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour son candidat vaccin de Phase 3 à injection unique contre le chikungunya. Ce nouveau statut obtenu auprès de l’EMA vient compléter le statut « Fast Track » obtenu auprès de l’agence de santé américaine Food and Drug Administration (FDA) en décembre 2018.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents