Edition du 27-01-2022

Ad Scientiam : Matthieu Lamy nommé président

Publié le jeudi 6 janvier 2022

Ad Scientiam : Matthieu Lamy nommé présidentMatthieu Lamy devient le président d’Ad Scientiam, société pionnière des biomarqueurs digitaux. Il connaît bien l’entreprise qu’il a intégrée il y a cinq ans pour développer le marché américain avant d’en devenir le directeur général en 2020. Il prend aujourd’hui la tête d’une entreprise en pleine évolution qui a l’ambition de devenir leader international des biomarqueurs digitaux dans le suivi des maladies graves et invalidantes. Il est épaulé par le Dr Saad Zinaï en qualité de directeur médical et par une équipe de managers expérimentés.

Créée en 2013, Ad Scientiam conçoit, valide et met en œuvre des biomarqueurs digitaux qui mesurent en continu et en vie réelle l’évolution de maladies graves et invalidantes. Pour cette société de medtech, le suivi en continu et en vraie vie de mesures physiologiques et comportementales est essentiel pour une meilleure prise en charge des patients.

La conception et la validation clinique de biomarqueurs digitaux permettent de rendre visibles des évolutions de la maladie jusqu’ici indétectables. Ces biomarqueurs sont issus de données collectées en continu via un outil digital, le smartphone du patient par exemple, et transformées par des algorithmes propriétaires. Leur exploitation permet à Ad Scientiam de mettre à disposition des solutions innovantes, simples d’utilisation et intuitives. Ainsi, l’entreprise a développé MSCopilot®, premier et seul dispositif médical logiciel marqué CE, pour l’auto-évaluation des patients atteints de Sclérose en Plaques (SEP) en vie réelle. MSCopilot®, qui compte aujourd’hui plus de 3 500 utilisateurs, est également utilisé dans plusieurs études cliniques.

« Nous voulons être utiles, dès aujourd’hui, au plus grand nombre de personnes malades. Pour elles, en tant que pionnier des biomarqueurs digitaux, nous nous fixons des objectifs ambitieux, que nous poursuivons sans relâche. Notre obsession : obtenir rapidement des résultats, car nos avancées scientifiques et technologiques n’ont de sens que si elles sont partagées vite et largement » explique le nouveau président d’Ad Scientiam. Diplômé d’HEC Paris, Matthieu Lamy a une expérience internationale de structuration d’entreprises. Pendant près de dix ans, son parcours professionnel l’a amené à conseiller de grands groupes internationaux sur la mise en place de projets de réorganisation, de transformation digitale et d’accélération de startups notamment dans le secteur de la santé en Europe et aux Etats-Unis.

En succédant au fondateur, Liouma Tokitsu, Matthieu Lamy a une feuille de route ambitieuse pour Ad Scientiam : accélération du développement à l’international, accès au remboursement pour les dispositifs médicaux déjà sur le marché et lancement de nouveaux partenariats. Il s’est entouré d’une équipe multidisciplinaire d’une quarantaine de personnes et travaille en collaboration étroite avec son associé de longue date, le Dr Saad Zinaï, directeur médical d’Ad Scientiam. « Nous aidons les personnes atteintes de maladies graves et invalidantes à mieux comprendre et suivre leur maladie. Nous ouvrons, pour les professionnels de santé, la voie d’une prise en charge plus individualisée, donc plus efficace. Nous accélérons le développement de futurs traitements et réduisons l’impact sociétal et économique des maladies. » complète ce dernier.

Source et visuel : Ad Scientiam








MyPharma Editions

Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Publié le 27 janvier 2022
Nanobiotix : publication de nouvelles données précliniques sur la combinaison de NBTXR3 avec les immunothérapies par anti-PD-1 et anti-CTLA-4

Nanobiotix, société française de biotechnologie en phase de développement clinique avancé, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé la publication, dans l’International Journal of Nanobiotechnology, de nouvelles données précliniques du radioenhancer NBTXR3 en immunothérapie. NBTXR3 est un traitement potentiel de toutes les tumeurs solides, seul ou en combinaison avec différents agents anti-cancéreux.

Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Publié le 26 janvier 2022
Advanced BioDesign : avis favorable de l’ANSM pour son étude clinique ODYSSEY dans la leucémie aiguë myéloïde

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle famille de thérapies ciblées en oncologie, a annoncé avoir reçu un avis favorable de la part de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) et du CPP (Comité de Protection des Personnes) pour le démarrage de sa première phase d’essai clinique pour son candidat médicament ABD-3001 (formulation clinique du DIMATE), dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM) et chez les patients atteints du syndrome myélodysplasique (SMD).

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administration

Publié le 26 janvier 2022
Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d'administration

Leem : deux nouvelles administratrices entrent au Conseil d’administrationLe Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a coopté, le 18 janvier 2022, deux nouvelles administratrices : Emmanuelle Valentin, Directrice Générale de Sanofi Genzyme France, dans la famille des Grands Laboratoires Français, en remplacement de Nathalie Le Meur et Marina Vasiliou, Présidente Directrice Générale de Biogen France, dans la famille des Laboratoires Américains, en remplacement de Martin Dubuc.

COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Publié le 26 janvier 2022
COVID-19 : Valneva lance la phase de rappel de l’étude Cov-Compare avec son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début des vaccinations de rappel chez les participants adultes de son essai pivot de Phase 3, Cov-Compare. Cette phase de rappel a pour but de fournir des données supplémentaires sur les rappels homologues ainsi que des premières données sur les rappels hétérologues, afin de compléter les précédentes données positives sur les rappels générées lors de la Phase 1/2.

Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Publié le 26 janvier 2022
Néovacs signe deux licences exclusives mondiales dans les domaines de l’asthme et des allergies alimentaires

Néovacs a annoncé la signature de deux contrats de licence exclusive mondiale négociés avec la filiale privée de l’Inserm (Inserm Transfert), au nom de ses partenaires académiques historiques, l’Inserm et l’Institut Pasteur, sur des familles de brevets stratégiques.

OSE Immunotherapeutics : accord de délivrance d’un brevet portant sur l’utilisation de Tedopi® au Japon

Publié le 26 janvier 2022
OSE Immunotherapeutics : accord de délivrance d’un brevet portant sur l’utilisation de Tedopi® au Japon

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’Office Japonais des Brevets a émis un accord de délivrance d’un nouveau brevet protégeant l’utilisation de Tedopi®, une combinaison de néo-épitopes, après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer. Ce brevet renforcera la propriété intellectuelle internationale de Tedopi® et assurera une nouvelle protection du produit jusqu’en 2037.

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents