Edition du 17-12-2018

Adocia dépose trois demandes de brevets sur de nouvelles formulations d’anticorps monoclonaux

Publié le mardi 23 octobre 2012

Adocia, la société de biotechnologie lyonnaise spécialisée dans la formulation de protéines thérapeutiques pour le traitement du diabète et des plaies chroniques, a annoncé le dépôt de trois demandes de brevet couvrant de nouvelles formulations d’anticorps monoclonaux.

« Ces demandes de brevet couvrent plus précisément des formulations originales qui facilitent une administration sous-cutanée des anticorps et des formulations innovantes qui réduisent l’agrégation des anticorps », indique la société dans un communiqué.

Les anticorps monoclonaux sont des protéines thérapeutiques efficaces dans de nombreuses maladies chroniques : cancer, ostéoporose, sclérose en plaque et autres maladies inflammatoires. L’administration de ces protéines se fait le plus souvent par voie intraveineuse.

Afin de faciliter la vie des patients d’une part et de réduire le coût du traitement d’autre part, l’administration par voie sous-cutanée est maintenant privilégiée. Cependant, cette voie d’administration requiert la formulation d’anticorps monoclonaux à haute concentration dont la viscosité est élevée, ce qui pose un problème d’administration avec les systèmes d’injection sous-cutanée.

Deux demandes de brevet déposées par Adocia portent sur des formulations innovantes qui permettent de réduire efficacement la viscosité de solutions concentrées d’anticorps.

Adocia a protégé dans une troisième demande de brevet un moyen nouveau, simple et efficace pour réduire l’agrégation des anticorps, aussi bien pour les solutions concentrées que diluées. Les autorités réglementaires FDA et EMA sont de plus en plus exigeantes car ces agrégats peuvent être immunogènes et entraîner l’arrêt du traitement.

« Nous avons bien identifié les problèmes spécifiques que ces protéines posent aux pharmas. Nous pensons que nos formulations innovantes apportent des solutions efficaces et peu coûteuses », souligne Olivier Soula, Directeur de la Recherche d’Adocia. « Nous présentons actuellement ces nouvelles formulations à de nombreuses sociétés pharmaceutiques qui montrent un fort intérêt. »

Adocia a d’ores et déjà deux collaborations avec des entreprises biopharmaceutiques et entend étendre le nombre de collaborations.

« Adocia continue à innover dans des applications majeures de l’industrie pharmaceutique. Le domaine des anticorps monoclonaux représente une grande opportunité pour nous avec un marché de 45 milliards de dollars en 2011 qui devrait atteindre 58 milliards en 2016 », conclut Gérard Soula, PDG d’Adocia.

Source : Adocia








MyPharma Editions

Servier célèbre les 60 ans de son implantation en Espagne

Publié le 17 décembre 2018
Servier célèbre les 60 ans de son implantation en Espagne

Servier, laboratoire pharmaceutique international indépendant, célèbre les 60 ans de son implantation en Espagne. A l’occasion d’un déplacement à Madrid, Olivier Laureau, Président de Servier, a réaffirmé l’importance stratégique du marché espagnol pour Servier et la volonté du groupe de continuer à y investir durablement.

Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Publié le 17 décembre 2018
Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, qui développe et propose des thérapies innovantes pour le traitement des maladies neurologiques et neurodégénératives graves, a reçu le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA® (nusinersen), lors de la cérémonie qui a eu lieu le 12 décembre.

Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 17 décembre 2018
Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société de biotechnologie développant et commercialisant des vaccins contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé l’initiation de la Phase 2 du développement clinique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en combinaison avec de l’AVD

Publié le 17 décembre 2018
Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® en combinaison avec de l'AVD

Takeda a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a formulé un avis favorable pour l’extension de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS (brentuximab védotine) et recommandé son approbation en combinaison avec de l’AVD chez les patients adultes atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV CD30+ non précédemment traité.

ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

Publié le 17 décembre 2018
ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques aux acariens.

Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Publié le 14 décembre 2018
Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Median Technologies a annoncé la nomination du Dr. Nozha Boujemaa comme Directrice Scientifique et de l’Innovation (Chief Science and Innovation Officer). Nozha Boujemaa supervisera la vision scientifique de Median ainsi que l’ensemble des stratégies d’innovation et de développement pour la plateforme d’imagerie phénomique iBiopsy®.

Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Publié le 14 décembre 2018
Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour les pathologies de l’oreille interne telles que les surdités, les acouphènes et les vertiges, a annoncé que les résultats de l’étude de phase 2a SENS-111-202 a satisfait à son critère principal de tolérance de manière statistiquement significative. L’étude confirme le postulat de départ selon lequel le candidat médicament Séliforant (SENS-111) n’affecte ni la vigilance, ni les fonctions cognitives des patients soumis à une stimulation rotatoire.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions