Edition du 17-08-2022

Adocia dépose trois demandes de brevets sur de nouvelles formulations d’anticorps monoclonaux

Publié le mardi 23 octobre 2012

Adocia, la société de biotechnologie lyonnaise spécialisée dans la formulation de protéines thérapeutiques pour le traitement du diabète et des plaies chroniques, a annoncé le dépôt de trois demandes de brevet couvrant de nouvelles formulations d’anticorps monoclonaux.

« Ces demandes de brevet couvrent plus précisément des formulations originales qui facilitent une administration sous-cutanée des anticorps et des formulations innovantes qui réduisent l’agrégation des anticorps », indique la société dans un communiqué.

Les anticorps monoclonaux sont des protéines thérapeutiques efficaces dans de nombreuses maladies chroniques : cancer, ostéoporose, sclérose en plaque et autres maladies inflammatoires. L’administration de ces protéines se fait le plus souvent par voie intraveineuse.

Afin de faciliter la vie des patients d’une part et de réduire le coût du traitement d’autre part, l’administration par voie sous-cutanée est maintenant privilégiée. Cependant, cette voie d’administration requiert la formulation d’anticorps monoclonaux à haute concentration dont la viscosité est élevée, ce qui pose un problème d’administration avec les systèmes d’injection sous-cutanée.

Deux demandes de brevet déposées par Adocia portent sur des formulations innovantes qui permettent de réduire efficacement la viscosité de solutions concentrées d’anticorps.

Adocia a protégé dans une troisième demande de brevet un moyen nouveau, simple et efficace pour réduire l’agrégation des anticorps, aussi bien pour les solutions concentrées que diluées. Les autorités réglementaires FDA et EMA sont de plus en plus exigeantes car ces agrégats peuvent être immunogènes et entraîner l’arrêt du traitement.

« Nous avons bien identifié les problèmes spécifiques que ces protéines posent aux pharmas. Nous pensons que nos formulations innovantes apportent des solutions efficaces et peu coûteuses », souligne Olivier Soula, Directeur de la Recherche d’Adocia. « Nous présentons actuellement ces nouvelles formulations à de nombreuses sociétés pharmaceutiques qui montrent un fort intérêt. »

Adocia a d’ores et déjà deux collaborations avec des entreprises biopharmaceutiques et entend étendre le nombre de collaborations.

« Adocia continue à innover dans des applications majeures de l’industrie pharmaceutique. Le domaine des anticorps monoclonaux représente une grande opportunité pour nous avec un marché de 45 milliards de dollars en 2011 qui devrait atteindre 58 milliards en 2016 », conclut Gérard Soula, PDG d’Adocia.

Source : Adocia








MyPharma Editions

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents