Edition du 30-09-2022

Adocia et Lilly : résultats principaux positifs de Phase 1b pour l’insuline ultra-rapide BioChaperone Lispro

Publié le mardi 15 mars 2016

Adocia et Lilly : résultats principaux positifs de Phase 1b pour l'insuline ultra-rapide BioChaperone LisproAdocia et Eli Lilly and Company ont annoncé les résultats principaux positifs d’une étude clinique de Phase 1b, réalisée dans le cadre du partenariat Adocia-Lilly, évaluant BioChaperone Lispro, une formulation d’insuline lispro ultra-rapide licenciée à Lilly. Cette formulation utilise BioChaperone, la technologie propriétaire d’Adocia conçue pour accélérer l’absorption de l’insuline.

Cette étude était la première étude ambulatoire de 14 jours comparant les effets d’injections quotidiennes multiples de BioChaperone Lispro et de Humalog® (insuline lispro d’origine rDNA) sur le contrôle glycémique post-prandial à la suite de l’administration de repas solides standardisés chez 36 patients diabétiques de type 1. L’étude s’intéressait également aux effets du moment de l’administration, le traitement étant injecté soit au moment du repas, soit 15 minutes avant, soit 15 minutes après le début d’un repas solide. Les insulines analogues rapides commercialisées sont généralement injectées avant le repas. Une insuline ultra-rapide permettrait une injection au moment du repas, ou même après le début du repas, dans le but de réduire l’ampleur des excursions glycémiques.

« Nous sommes très satisfaits de confirmer que BioChaperone a délivré un contrôle glycémique post-prandial supérieur à celui d’Humalog de manière constante, en particulier après un repas solide administré dans des conditions correspondant à la vie réelle. BioChaperone a conservé une performance robuste tout au long de l’étude. » commente Simon Bruce, M.D., Ph.D., Directeur Médical d’Adocia. « Nous avons également observé d’excellents résultats préliminaires d’innocuité dans un cadre ambulatoire, sans différence entre les traitements sur cet aspect. »

Dans cette étude croisée sur deux périodes, randomisée et menée en double aveugle, 36 patients diabétiques de type 1 utilisaient des doses quotidiennes individualisées de BioChaperone Lispro ou Humalog comme insuline à action rapide dans le cadre de leur régime d’insulinothérapie à injections multiples, sur deux périodes de 14 jours chacune. Au début et à la fin de chaque période, les patients étaient soumis à un test de tolérance au repas (« meal tolerance test ») à l’hôpital, afin de comparer les profils post-prandiaux de glycémie après des injections bolus identiques immédiatement avant le repas de BioChaperone Lispro ou Humalog, en réponse à un repas solide standard. Au début de l’étude, lorsque les traitements étaient injectés au moment du repas, Biochaperone Lispro a montré une réduction statistiquement significative de 31% de l’excursion glycémique pendant les deux premières heures relativement à Humalog. Après 14 jours de traitement, BioChaperone Lispro a aussi démontré une réduction statistiquement significative de 42% de l’excursion glycémique pendant les deux premières heures relativement à Humalog quand les traitements étaient injectés au moment du repas. Ce dernier résultat démontre la robustesse de la performance de BioChaperone Lispro sur une période de 2 semaines.

« Il s’agit d’une étude importante, qui nous offre notre première expérience avec des doses répétées de cette formulation ultra-rapide d’insuline dans un cadre ambulatoire, » commente Thomas Hardy, M.D., Ph.D., Directeur Médical Senior, Lilly Research Laboratoires. « Nous sommes encouragés par ces résultats et sommes impatients de découvrir les résultats issus des autres études en cours. »

« BioChaperone Lispro et Humalog ont été similairement bien tolérés tout au long des 14 jours. Aucun effet indésirable nouveau ou inattendu n’a été observé durant cette étude et aucune réaction locale n’a été observée sur le site d’administration quel que soit le traitement », précise enfin la société.

Source : Adocia








MyPharma Editions

AstraZeneca : Auriane Cano-Chancel prend la tête de l’oncologie en France

Publié le 30 septembre 2022
AstraZeneca : Auriane Cano-Chancel prend la tête de l’oncologie en France

AstraZeneca a annoncé la nomination d’Auriane Cano-Chancel, au poste de Head of Oncology d’AstraZeneca France ; elle remplace Dana Vigier, nommée Vice-Président Commercial Global de la Franchise Lynparza & DDR (cancers séno-gynécologiques).

Ostéoporose : Sandoz annonce des résultats positifs pour les essais de phase I/III de son médicament biosimilaire dénosumab

Publié le 30 septembre 2022
Ostéoporose : Sandoz annonce des résultats positifs pour les essais de phase I/III de son médicament biosimilaire dénosumab

Sandoz, leader mondial dans le domaine des médicaments génériques et biosimilaires, vient d’annoncer de nouvelles avancées concernant ses médicaments biosimilaires en développement, avec la publication de résultats positifs pour l’essai clinique intégré de phase I/III ROSALIA portant sur son traitement dénosumab. Partager la publication « Ostéoporose : Sandoz annonce des résultats positifs pour les essais de […]

Nuvisan reçoit une subvention de 9,6 millions de dollars de la Fondation Bill & Melinda Gates pour découvrir de nouveaux médicaments contraceptifs non hormonaux

Publié le 29 septembre 2022
Nuvisan reçoit une subvention de 9,6 millions de dollars de la Fondation Bill & Melinda Gates pour découvrir de nouveaux médicaments contraceptifs non hormonaux

Nuvisan, société de recherche sous contrat pour la découverte et le développement de médicaments, a annoncé avoir reçu une subvention de la Fondation Bill & Melinda Gates (Seattle, Washington, USA, « la fondation ») pour un programme intégré de découverte et de développement précoce de nouveaux médicaments contraceptifs non hormonaux.

Sanofi : Dupixent® approuvé par la FDA pour le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 29 septembre 2022
Sanofi : Dupixent® approuvé par la FDA pour le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) pour le traitement du prurigo nodulaire de l’adulte. Dupixent devient le premier et le seul médicament indiqué expressément pour le traitement du prurigo nodulaire aux États-Unis.

Cellectis : Mark Frattini nommé en tant que directeur médical

Publié le 29 septembre 2022
Cellectis : Mark Frattini nommé en tant que directeur médical

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer des thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, a annoncé la nomination de Mark Frattini, M.D., Ph.D., en tant que directeur médical avec effet immédiat.

Valneva fait un point sur les activités liées à son vaccin contre la COVID-19

Publié le 28 septembre 2022
Valneva fait un point sur les activités liées à son vaccin contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, vient de faire un nouveau point sur les activités liées à son vaccin contre la COVID-19.

Leem : trois nouveaux administrateurs entrent au Conseil d’administration

Publié le 28 septembre 2022
Leem : trois nouveaux administrateurs entrent au Conseil d'administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a coopté, le 27 septembre 2022, trois nouveaux administrateurs : Audrey Derveloy, Présidente de Sanofi France, Reda Guiha, Président de Pfizer France et Didier Véron, Vice-Président Exécutif en charge des Affaires Corporate de LFB.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents