Edition du 19-09-2020

Adocia et Lilly : résultats principaux positifs de Phase 1b pour l’insuline ultra-rapide BioChaperone Lispro

Publié le mardi 15 mars 2016

Adocia et Lilly : résultats principaux positifs de Phase 1b pour l'insuline ultra-rapide BioChaperone LisproAdocia et Eli Lilly and Company ont annoncé les résultats principaux positifs d’une étude clinique de Phase 1b, réalisée dans le cadre du partenariat Adocia-Lilly, évaluant BioChaperone Lispro, une formulation d’insuline lispro ultra-rapide licenciée à Lilly. Cette formulation utilise BioChaperone, la technologie propriétaire d’Adocia conçue pour accélérer l’absorption de l’insuline.

Cette étude était la première étude ambulatoire de 14 jours comparant les effets d’injections quotidiennes multiples de BioChaperone Lispro et de Humalog® (insuline lispro d’origine rDNA) sur le contrôle glycémique post-prandial à la suite de l’administration de repas solides standardisés chez 36 patients diabétiques de type 1. L’étude s’intéressait également aux effets du moment de l’administration, le traitement étant injecté soit au moment du repas, soit 15 minutes avant, soit 15 minutes après le début d’un repas solide. Les insulines analogues rapides commercialisées sont généralement injectées avant le repas. Une insuline ultra-rapide permettrait une injection au moment du repas, ou même après le début du repas, dans le but de réduire l’ampleur des excursions glycémiques.

« Nous sommes très satisfaits de confirmer que BioChaperone a délivré un contrôle glycémique post-prandial supérieur à celui d’Humalog de manière constante, en particulier après un repas solide administré dans des conditions correspondant à la vie réelle. BioChaperone a conservé une performance robuste tout au long de l’étude. » commente Simon Bruce, M.D., Ph.D., Directeur Médical d’Adocia. « Nous avons également observé d’excellents résultats préliminaires d’innocuité dans un cadre ambulatoire, sans différence entre les traitements sur cet aspect. »

Dans cette étude croisée sur deux périodes, randomisée et menée en double aveugle, 36 patients diabétiques de type 1 utilisaient des doses quotidiennes individualisées de BioChaperone Lispro ou Humalog comme insuline à action rapide dans le cadre de leur régime d’insulinothérapie à injections multiples, sur deux périodes de 14 jours chacune. Au début et à la fin de chaque période, les patients étaient soumis à un test de tolérance au repas (« meal tolerance test ») à l’hôpital, afin de comparer les profils post-prandiaux de glycémie après des injections bolus identiques immédiatement avant le repas de BioChaperone Lispro ou Humalog, en réponse à un repas solide standard. Au début de l’étude, lorsque les traitements étaient injectés au moment du repas, Biochaperone Lispro a montré une réduction statistiquement significative de 31% de l’excursion glycémique pendant les deux premières heures relativement à Humalog. Après 14 jours de traitement, BioChaperone Lispro a aussi démontré une réduction statistiquement significative de 42% de l’excursion glycémique pendant les deux premières heures relativement à Humalog quand les traitements étaient injectés au moment du repas. Ce dernier résultat démontre la robustesse de la performance de BioChaperone Lispro sur une période de 2 semaines.

« Il s’agit d’une étude importante, qui nous offre notre première expérience avec des doses répétées de cette formulation ultra-rapide d’insuline dans un cadre ambulatoire, » commente Thomas Hardy, M.D., Ph.D., Directeur Médical Senior, Lilly Research Laboratoires. « Nous sommes encouragés par ces résultats et sommes impatients de découvrir les résultats issus des autres études en cours. »

« BioChaperone Lispro et Humalog ont été similairement bien tolérés tout au long des 14 jours. Aucun effet indésirable nouveau ou inattendu n’a été observé durant cette étude et aucune réaction locale n’a été observée sur le site d’administration quel que soit le traitement », précise enfin la société.

Source : Adocia








MyPharma Editions

Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Publié le 18 septembre 2020
Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Servier et Precision BioSciences, une société biotechnologique développant des traitements par correction génique in vivo et à base de cellules CAR T allogéniques avec sa plateforme d’édition de génomes ARCUS®, ont annoncé que les sociétés avaient ajouté deux cibles supplémentaires pour le cancer hématologique au-delà de la protéine CD19 ainsi que deux cibles de tumeurs solides à son accord de développement et de licence commerciale concernant son traitement à base de cellules CAR T.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu’à 300 millions de doses de leur vaccin à l’UE

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu'à 300 millions de doses de leur vaccin à l'UE

Sanofi et GSK ont signé le 18 septembre 2020 un accord définitif avec la Commission européenne (CE) en vue de la fourniture de jusqu’à 300 millions de doses d’un vaccin contre la COVID-19, dès lors que celui-ci sera approuvé. Le candidat-vaccin repose sur la technologie à base de protéine recombinante que Sanofi a employée pour produire un vaccin contre la grippe et sur l’adjuvant développé par GSK.

COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l’UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Pfizer et BioNTech vont potentiellement fournir à l'UE 200 millions de doses de leur candidat-vaccin

Le groupe Pfizer et la société BioNTech ont annoncé qu’ils avaient conclu des discussions exploratoires avec la Commission Européenne concernant une proposition d’approvisionnement de 200 millions de doses de leur candidat-vaccin expérimental à ARNm BNT162 contre le SARS-CoV-2 aux États membres de l’Union européenne (UE), avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires. Les livraisons devraient débuter d’ici la fin 2020, sous réserve de succès clinique et d’autorisation réglementaire.

LEO Pharma : nomination d’un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

Publié le 18 septembre 2020
LEO Pharma : nomination d'un nouveau vice-président exécutif chargé des RH et de la communication

LEO Pharma vient d’annoncer la nomination de Dennis Schmidt Pedersen au sein de l’équipe de direction en tant qu’Executive Vice President Global People & Communications à compter du 1er septembre 2020.

Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Publié le 18 septembre 2020
Fondation Sanofi Espoir : le Dr Jean-Christophe Rufin nommé Président

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé la nomination du Dr Jean-Christophe Rufin à la présidence de la Fondation d’entreprise Sanofi Espoir. Jean-Christophe Rufin succède à Xavier Darcos, qui présidait la Fondation depuis 2015.

Nicox : changement dans l’équipe de direction

Publié le 18 septembre 2020
Nicox : changement dans l’équipe de direction

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé un changement dans son équipe de direction. Le Dr. Tomas Navratil, PhD, Executive Vice President & Head of Research & Development du Groupe Nicox et General Manager de Nicox Ophthalmics, Inc. quittera ses fonctions le 16 octobre 2020 pour poursuivre d’autres opportunités professionnelles.

Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Publié le 17 septembre 2020
Le Top 10 des médicaments les plus vendus dans le monde en 2019

Dans son dernier bilan économique des entreprises du médicament, le LEEM propose un panorama du marché pharmaceutique mondial ainsi que le classement des dix produits les plus vendus dans le monde en 2019 et des principales aires thérapeutiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents