Edition du 25-09-2020

Accueil » Industrie » Stratégie

Advicenne signe un accord de financement de 20 M€ avec la BEI pour soutenir ses futurs développements

Publié le vendredi 19 juillet 2019

Advicenne signe un accord de financement de 20 M€ avec la BEI pour soutenir ses futurs développementsAdvicenne, société pharmaceutique de spécialité développant et commercialisant des produits thérapeutiques pour le traitement de maladies orphelines, a annoncé avoir signé un accord de prêt d’un montant de 20 M€ avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union européenne (UE), dans le cadre du Plan d’Investissement pour l’Europe, ou Plan Juncker.

Ce prêt soutiendra les nouveaux développements stratégiques d’Advicenne en termes de Recherche & Développement (R&D) afin notamment d’élargir son portefeuille de médicaments innovants dans les maladies orphelines. L’accord de financement a été signé par Ambroise Fayolle, Vice-Président de la BEI, et Paul Michalet, Directeur Général Délégué d’Advicenne.

Ce financement non-dilutif accordé par la BEI bénéficie de la garantie européenne dans le cadre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI), le cœur du Plan d’Investissement pour l’Europe, aussi appelé « Plan Juncker ». Il a pour objectif de soutenir des projets de recherche et d’innovation développés par des sociétés à fort potentiel de croissance. Advicenne répond à ces critères dans la mesure où les traitements développés par la société adressent un fort besoin médical pour les patients, notamment pour les enfants, souffrant de pathologies rares. En effet, ADV7103 le candidat médicament phare de la société est destiné au traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd), une affection rénale qui, si mal traitée, peut entraîner de graves complications.

Compte tenu de la trésorerie actuelle d’Advicenne, ce financement structuré en trois tranches de respectivement 7,5 M€, 5 M€ et 7,5 M€ permet d’étendre la visibilité financière de la société tout en poursuivant ses activités de recherche clinique dans l’ATRd et la cystinurie. La société dispose dès aujourd’hui de la capacité de tirage de la première tranche, non exercée à ce jour.

Le commissaire européen chargé de la santé et de la sécurité alimentaire, Vytenis Andriukaitis, a déclaré : « Un excellent exemple, encore une fois, du projet européen EFSI qui affecte des fonds aux causes qui ont le plus besoin de soutien. Améliorer l’accès aux médicaments pour les enfants atteints de maladies rares est une nécessité, mais n’est pas sans difficultés. Ce financement au niveau de l’UE contribuera dans une large mesure à aider les entreprises dont c’est l’expertise à développer la R&D dans ce domaine, et ainsi à apporter des solutions innovantes et accessibles pour relever ce défi. »

« Cette opération de financement à destination d’Advicenne vient une nouvelle fois confirmer le grand succès du Plan Juncker. Compte tenu de son activité dédiée aux maladies rares, Advicenne est une société emblématique du secteur de biotechnologies en France qui combine innovation et limitation des risques », précise Ambroise Fayolle, Vice-Président de la Banque européenne d’investissement.

Paul Michalet, Directeur Général Délégué d’Advicenne ajoute : « Cet outil non dilutif performant et conforme à notre stratégie de financement, nous permet de poursuivre notre développement industriel et commercial, tout en accélérant la construction de notre pipeline de produits pour des maladies orphelines dans le strict maintien de notre politique de visibilité financière pour la Société. Cet outil mis en place par l’Europe est un facteur d’accélération de la création de valeur pour nos actionnaires. »

Le Dr. Luc-André Granier, PDG d’Advicenne, conclut : « Je souhaite remercier l’ensemble des parties-prenantes à la conclusion de cet accord de financement qui va nous permettre de déployer pleinement notre expertise unique dans le traitement des pathologies rares pour les patients de tous âges, et particulièrement les plus fragiles que sont les enfants. Nous avons déjà démontré notre capacité à développer et commercialiser des médicaments dans la sédation modérée avec le médicament ADV6209 (Ozalin®) et nous sommes sur le point de réitérer ce succès avec notre produit phare, ADV7103, dans l’ATRd. Grâce à ces moyens financiers additionnels, je suis confiant que nous pourrons proposer de nouveaux traitements efficaces et bien tolérés aux patients souffrant de pathologies sans solution thérapeutique satisfaisante. »

Source : Advicenne








MyPharma Editions

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Publié le 23 septembre 2020
BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Stephan Jenn vient d’être élu à la présidence de BioValley France, le pôle de compétitivité santé du Grand Est, lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 22 septembre 2020 à Strasbourg.

Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Publié le 23 septembre 2020
Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Le groupe Celltrion a annoncé aujourd’hui que le ministère coréen de la Sécurité des aliments et des médicaments (MFDS) a approuvé la demande IND de nouveau médicament expérimental, déposée par la société en vue d’un essai clinique pivot de phase II/III sur le CT-P59, le candidat-traitement de la COVID-19 sous la forme d’un anticorps monoclonal. Cet essai international évaluera l’innocuité et l’efficacité du CT-P59 chez les patients présentant des symptômes légers à modérés d’une infection au SARS-CoV-2.

Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Publié le 23 septembre 2020
Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Valbiotis, entreprise de Recherche & Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce la sélection de 3 études sur TOTUM-63 par l’European Association for the Study of Diabetes (EASD), qui seront présentées lors du congrès annuel de l’association en septembre 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents