Edition du 23-09-2020

Lysogene crée un Conseil Scientifique consultatif composé d’experts internationaux en thérapie génique du SNC

Publié le vendredi 19 juillet 2019

Lysogene crée un Conseil Scientifique consultatif composé d'experts internationaux en thérapie génique du SNCLysogene, société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la création d’un Conseil Scientifique consultatif (SAB pour Scientific Advisory Board) composé d’experts de renom international dans la découverte et le développement de thérapies géniques.

« La thérapie génique utilisant des vecteurs de virus adéno-associés (AAV) recombinants est en train de changer le cours des maladies monogéniques auparavant incurables, » déclare Dr. Ronald Crystal, Président du département de médecine génétique et Professeur de médecine interne à Weill Cornell Medicine et membre du Conseil Scientifique consultatif nouvellement établi. « Les approches directes au SNC ont démontré une innocuité et une tolérabilité prometteuses, avec la possibilité d’atteindre une excellente biodistribution dans le SNC. Je me réjouis de travailler avec Lysogene et les membres du SAB pour explorer davantage le potentiel de cette approche dans le traitement des maladies du SNC. »

« La création de ce SAB démontre notre engagement à devenir une entreprise de premier plan dans le domaine de la thérapie génique du SNC, » poursuit le Dr Ralph Laufer, Directeur Scientifique chez Lysogene. « La vision de ces experts de renommée internationale, dans ce domaine très prometteur, renforcera considérablement notre expertise et soutiendra notre objectif d’établir un nouveau paradigme dans le traitement des maladies neurologiques monogéniques. »

Le SAB est un atout stratégique important pour Lysogene en apportant une expertise scientifique et des conseils à l’équipe alors que la Société continue de développer des candidats médicaments en thérapie génique pour le traitement des maladies du SNC, incluant LYS-SAF302 – actuellement en Phase 2-3 – pour le traitement de la maladie de Sanfilippo de Type A (MPS IIIA), LYS-GM101 – bientôt en Phase 1-2 – pour le traitement de la gangliosidose à GM1 et pour le programme préclinique de preuve de concept du syndrome de l’X fragile.

« Nous sommes ravis et privilégiés d’avoir l’opportunité de travailler avec cet éminent groupe d’experts pour le développement de nos thérapies géniques, » déclare Dr. Sophie Olivier, Directeur de Développement Clinique chez Lysogene. « Ces leaders d’opinion apportent une connaissance approfondie du potentiel de la thérapie génique pour les maladies du SNC, ainsi qu’une vaste expérience allant de la découverte aux études cliniques avancées. Nous attendons avec impatience leurs contributions au fur et à mesure de l’avancement du pipeline de thérapie génique chez Lysogene. »

Les membres du Conseil scientifique consultatif sont :

. Nathalie Cartier-Lacave, Ph.D., Thérapie cellulaire et génique des maladies neurodégénératives, INSERM ICM (Institut du cerveau et de la colonne vertébrale). Le Dr Cartier-Lacave est Directrice de recherche à l’INSERM, où elle dirige le groupe « Biothérapies des maladies neurodégénératives ». Le Dr Cartier-Lacave est également Présidente de la Société Européenne de Thérapie Génique et Cellulaire (ESGCT – European Society of Gene and Cell Therapy).

. Ronald G. Crystal, M.D., Président du département de médecine génétique et Professeur de médecine interne à Weill Cornell Medicine. Le Dr Crystal a effectué des travaux pionniers sur les vecteurs adénoviraux et AAV, qui ont accéléré la transition de la thérapie génique du laboratoire de recherche à la clinique. Ses recherches actuelles portent sur l’optimisation des vecteurs de transfert de gènes viraux pour la thérapie génique in vivo des troubles cérébraux héréditaires et acquis. Le Dr Ronald Crystal est un consultant rémunéré par Lysogene. Il a également donné des conférences, avec un contrôle total du contenu, soutenu par Lysogene.

. Steven Gray, Ph.D., professeur agrégé, Département de pédiatrie, UT Southwestern Medical Center. Le Dr Gray s’est spécialisé principalement dans l’ingénierie des vecteurs de thérapie génique AAV, puis dans l’optimisation des approches pour livrer un gène au système nerveux et dans les études précliniques et dans les études cliniques pour l’application des vecteurs AAV au développement de traitements pour les maladies neurologiques.

. Chester Whitley, Ph.D., M.D., University of Minnesota Medical School, à Minneapolis. Le Dr Whitley est un leader d’opinion clé dans le domaine des maladies lysosomales, fondateur et directeur du WORLDSymposium et investigateur principal pour le réseau mondial des maladies lysosomales. Il a réalisé le premier essai clinique de thérapie génique pour une maladie mucopolysaccharidose (1998-9).

Source : Lysogene








MyPharma Editions

Advanced BioDesign : le Pr. Pierre Tambourin rejoint son conseil scientifique

Publié le 22 septembre 2020
Advanced BioDesign : le Pr. Pierre Tambourin rejoint son conseil scientifique

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, vient d’annoncer que le professeur Pierre Tambourin rejoint la société en tant que membre du conseil scientifique.

Nicox : approbation de la demande d’autorisation d’étude clinique pour ZERVIATE en Chine

Publié le 22 septembre 2020
Nicox : approbation de la demande d’autorisation d’étude clinique pour ZERVIATE en Chine

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour mener des études cliniques de phase 3 sur ZERVIATE™ (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Neuraxpharm acquiert Buccolam® auprès de Takeda

Publié le 22 septembre 2020
Neuraxpharm acquiert Buccolam® auprès de Takeda

Le groupe Neuraxpharm, société pharmaceutique européenne de premier plan, spécialisée dans le système nerveux central (SNC), a annoncé l’acquisition du médicament de prescription, Buccolam® (midazolam, solution buccale) auprès du laboratoire japonais, Takeda. L’accord entre Neuraxpharm et Takeda comprend les droits mondiaux de Buccolam®. La transaction devrait se conclure d’ici fin 2020, conformément aux conditions légales et réglementaires habituelles.

Ceva Santé animale : Jean-Marcel Ciet nommé Chief Digital Officer

Publié le 21 septembre 2020
Ceva Santé animale : Jean-Marcel Ciet nommé Chief Digital Officer

Pour piloter sa nouvelle direction “Digital & Smart Solutions Accelerator”, Ceva Santé Animale, 5e laboratoire vétérinaire au monde et 1er français, vient de nommer Jean-Marcel Ciet, 33 ans, en qualité de Chief Digital Officer. Il rejoint à ce titre le Comité exécutif pour mener la transformation digitale interne et externe du Groupe.

LEO Pharma vend un portefeuille de quatre produits à Cheplapharm

Publié le 21 septembre 2020
LEO Pharma vend un portefeuille de quatre produits à Cheplapharm

LEO Pharma vient d’annoncer la vente d’un portefeuille de quatre produits non-stratégiques à la société Cheplapharm, une entreprise pharmaceutique familiale basée en Allemagne, pour un montant de 300 millions d’euros. Cet accord représente une étape importante dans le déploiement de la stratégie de LEO Pharma pour 2030, qui renforce l’orientation de la société vers de nouvelles solutions innovantes.

Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Publié le 18 septembre 2020
Oncologie : Precision BioSciences et Servier étendent leur collaboration de développement de CAR-T

Servier et Precision BioSciences, une société biotechnologique développant des traitements par correction génique in vivo et à base de cellules CAR T allogéniques avec sa plateforme d’édition de génomes ARCUS®, ont annoncé que les sociétés avaient ajouté deux cibles supplémentaires pour le cancer hématologique au-delà de la protéine CD19 ainsi que deux cibles de tumeurs solides à son accord de développement et de licence commerciale concernant son traitement à base de cellules CAR T.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu’à 300 millions de doses de leur vaccin à l’UE

Publié le 18 septembre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont fournir jusqu'à 300 millions de doses de leur vaccin à l'UE

Sanofi et GSK ont signé le 18 septembre 2020 un accord définitif avec la Commission européenne (CE) en vue de la fourniture de jusqu’à 300 millions de doses d’un vaccin contre la COVID-19, dès lors que celui-ci sera approuvé. Le candidat-vaccin repose sur la technologie à base de protéine recombinante que Sanofi a employée pour produire un vaccin contre la grippe et sur l’adjuvant développé par GSK.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents