Edition du 21-07-2019

AlzProtect : résultats positifs de la 1ère étude clinique sur AZP2006, son candidat médicament

Publié le jeudi 26 mars 2015

AlzProtect, l’entreprise lilloise spécialisée dans le domaine des maladies neurodégénératives, a annoncé jeudi l’accomplissement du premier test clinique de son candidat médicament AZP2006 sur des sujets sains en administration de dose unique et l’autorisation de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) pour la poursuite des essais en doses répétées.

Cette première partie de phase I a été réalisée en escalade de doses uniques sur 56 volontaires sains : soit 7 groupes de 8 volontaires sains à des doses croissantes. L’objectif principal de cette étude consistait à déterminer la tolérance de doses uniques d’AZP2006 et à confirmer sa pharmacocinétique. Aucun effet secondaire lié au produit n’a été détectée pour l’intégralité des doses qui sont montées jusqu’à 360 milligrammes de produit.

Développé sur la base de travaux menés conjointement à l’Université Lille 2 et à l’Inserm (U837), le candidat AZP2006 a démontré son efficacité lors d’études précliniques sur des modèles animaux présentant une caractéristique physiopathologique des Tauopathies incluant la maladie d’Alzheimer et la PSP pour laquelle il a récemment obtenu le statut de médicament orphelin auprès de l’agence Européenne du médicament.

La nouvelle autorisation de l’ANSM porte sur la poursuite des essais en administrant le produit de façon répétée. Trois doses seront administrées journellement à 8 sujets sains sur une période de 10 jours. Cette étude se terminera en Juin 2015. Enfin une dernière étude, incluant la dose la mieux tolérée, sera réalisée sur des sujets plus âgés (De 50 à 75 ans). Cette dernière étude sera l’ultime étape avant les études chez les patients qui devraient démarrer en 2016 pour le traitement de la PSP.

« Nous sommes extrêmement satisfaits des résultats du premier essai chez l’homme d’AZP2006, l’un de nos produits phares actuellement en développement. Ces résultats ouvrent la voie au lancement imminent de notre étude de doses répétées dont les futurs résultats nous permettront d’enchaîner sur les études cliniques chez le patient pour le traitement de plusieurs maladies neurodégénératives incluant la Paralysie Supranucléaire Progressive (PSP) et la maladie d’Alzheimer. La levée de fonds, prévue cette année à hauteur de 12 millions d’Euros, permettra de démarrer en 2016 une première étude sur la PSP. La petite molécule de synthèse que nous avons développée, en agissant sur les deux voies impliquées dans cette pathologie, ouvre un espoir énorme pour l’efficacité du traitement sur les symptômes, mais également sur l’arrêt de la progression de ces maladies qui affectent le cerveau », a déclaré le Dr Philippe Verwaerde, directeur scientifique et Président d’ALZPROTECT.

Source : AlzProtect








MyPharma Editions

Transgene : feu vert pour un essai clinique de TG6002 au Royaume-Uni dans le cancer colorectal avec métastases hépatiques

Publié le 19 juillet 2019
Transgene : feu vert pour un essai clinique de TG6002 au Royaume-Uni dans le cancer colorectal avec métastases hépatiques

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’elle a reçu l’autorisation de l’autorité de santé britannique, la Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency (MHRA) de procéder à un essai clinique de Phase 1/2a de TG6002 administré par voie intra-artérielle hépatique (IAH) chez des patients atteints d’un cancer colorectal (CCR) avec des métastases au foie non opérables.

Lysogene crée un Conseil Scientifique consultatif composé d’experts internationaux en thérapie génique du SNC

Publié le 19 juillet 2019
Lysogene crée un Conseil Scientifique consultatif composé d'experts internationaux en thérapie génique du SNC

Lysogene, société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la création d’un Conseil Scientifique consultatif (SAB pour Scientific Advisory Board) composé d’experts de renom international dans la découverte et le développement de thérapies géniques.

Advicenne signe un accord de financement de 20 M€ avec la BEI pour soutenir ses futurs développements

Publié le 19 juillet 2019
Advicenne signe un accord de financement de 20 M€ avec la BEI pour soutenir ses futurs développements

Advicenne, société pharmaceutique de spécialité développant et commercialisant des produits thérapeutiques pour le traitement de maladies orphelines, annonce aujourd’hui avoir signé un accord de prêt d’un montant de 20 M€ avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union européenne (UE), dans le cadre du Plan d’Investissement pour l’Europe, ou Plan Juncker.

WeHealth Digital Medicine et l’entreprise française Lucine vont développer des thérapies numériques

Publié le 18 juillet 2019
WeHealth Digital Medicine et l’entreprise française Lucine vont développer des thérapies numériques

WeHealth Digital Medicine, l’activité e-santé du groupe Servier, et Lucine, entreprise innovante française pionnière dans les thérapies numériques (DTx1- Digital Therapeutics), ont annoncé la signature d’un partenariat de co-développement et une licence de distribution. Il s’agit du tout premier partenariat de e-santé entre deux sociétés françaises dans le domaine des DTx.

Roche s’allie à Matrice (Ecole 42) pour développer des solutions technologiques en santé

Publié le 17 juillet 2019
Roche s'allie à Matrice (Ecole 42) pour développer des solutions technologiques en santé

Matrice, le programme d’entrepreneuriat issu de l’École 42, a lancé la « Matrice Santé & Numérique », en collaboration avec Roche, 1er investisseur mondial en R&D dans le monde de la santé. Son ambition ? Faire collaborer des étudiants issus d’univers différents et complémentaires (informatique, juridique, design, sciences, commerce) pour répondre aux besoins d’usage en santé grâce aux nouvelles technologies.

Pherecydes Pharma et BIOASTER vont explorer l’utilisation de la phagothérapie dans les infections compliquées des voies urinaires

Publié le 17 juillet 2019
Pherecydes Pharma et BIOASTER vont explorer l'utilisation de la phagothérapie dans les infections compliquées des voies urinaires

Pherecydes Pharma et BIOASTER, l’Institut Français de Recherche en Microbiologie et sur les Maladies Infectieuses, ont annoncé la signature d’un accord de collaboration. Ce projet, appelé PhagUTI, représente une occasion unique pour les partenaires de capitaliser sur l’expertise de BIOASTER dans les modèles précliniques et la vaste expérience de Pherecydes Pharma en matière de sélection, de caractérisation et de production de bactériophages.

Medesis Pharma et Transgene collaborent pour explorer l’apport de la plateforme Aonys® aux virothérapies oncolytiques

Publié le 16 juillet 2019
Medesis Pharma et Transgene collaborent pour explorer l'apport de la plateforme Aonys® aux virothérapies oncolytiques

Medesis Pharma a annoncé la signature avec Transgene d’un accord de recherche collaborative afin d’appliquer la technologie Aonys® au traitement des tumeurs par les virus oncolytiques. Cette collaboration permet de tester une approche innovante de modulation du micro-environnement tumoral, permettant d’augmenter l’activité et le domaine d’emploi des virus oncolytiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents