Edition du 18-09-2021

argenx : validation de la demande européenne d’AMM de l’efgartigimod dans le traitement de la myasthénie auto-immune généralisée

Publié le jeudi 26 août 2021

argenx : validation de la demande européenne d’AMM de l’efgartigimod dans le traitement de la myasthénie auto-immune généraliséeargenx, société spécialisée en immunologie qui se consacre à l’amélioration de la vie des personnes atteintes de maladies auto-immunes graves et de cancer, vient d’annoncer qu’elle a soumis auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA), qui l’a validée, la demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) de l’antagoniste expérimental du récepteur Fc néonatal (FcRn) développé par la société, l’efgartigimod, pour le traitement de la myasthénie auto-immune généralisée (MGg). La validation de la demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) confirme que le dossier soumis permet l’ouverture du processus d’examen formel.

La demande d’AMM est étayée par les résultats de l’essai pivot ADAPT de phase 3 visant à évaluer la sécurité d’emploi et l’efficacité de l’efgartigimod pour le traitement des patients atteints de MGg.

« La MGg est une maladie grave, chronique et invalidante qui peut s’avérer imprévisible et avoir une incidence importante sur la qualité de vie d’une personne. La validation de l’EMA constitue une étape excitante qui nous rapproche un peu plus de notre objectif consistant à aider les personnes qui vivent avec cette maladie pour laquelle il subsiste un important besoin médical non satisfait », a déclaré Tim Van Hauwermeiren, Directeur général d’argenx. « Nous mettons en place une équipe commerciale expérimentée en Europe et nous avons hâte de poursuivre notre collaboration avec les autorités réglementaires européennes dans le cadre du processus d’examen. »

« Il subsiste un besoin important pour de nouvelles options de traitement de la MGg ciblant la pathogenèse sous-jacente de la maladie et étayées par des données cliniques », a commenté le Professeur Dr Andreas Meisel, neurologue senior, Responsable de l’Unité de soins ambulatoires de la myasthénie autoimmune, service de Neurologie, Charité – Universitätsmedizin Berlin, et Investigateur principal de l’étude ADAPT. « La myasthénie autoimmune peut avoir une incidence grave sur la qualité de vie et la capacité d’une personne à effectuer des tâches quotidiennes, par exemple parler, mâcher et avaler de la nourriture, ou se brosser les dents et les cheveux. Dans certains cas, les patients peuvent également présenter des difficultés à respirer. J’ai bon espoir en la poursuite des avancées de la recherche en vue de nouvelles options thérapeutiques pour cette maladie invalidante. »

L’efgartigimod est actuellement en cours d’examen par l’agence réglementaire américaine (Food and Drug Administration, FDA) pour le traitement de la MGg, une décision étant attendue le 17 décembre 2021 en vertu du Prescription Drug User Fee Act, (PDUFA). Argenx a également soumis une demande pour l’efgartigimod auprès de l’Agence japonaise des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux (Pharmaceuticals and Medical Devices Agency, PMDA) au début de cette année et a reçu notification de son acceptation.

Source : Argenx








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents