Edition du 22-04-2021

Arthex lève 4,25 millions d’euros auprès d’Invivo Ventures et d’Advent France Biotechnology

Publié le vendredi 24 juillet 2020

Arthex lève 4,25 millions d'euros auprès d’Invivo Ventures et d’Advent France BiotechnologyArthex Biotech, une société de sciences de la vie en phase préclinique spécialisée dans le développement de la prochaine génération de thérapies à base d’ARN antisense pour le traitement de la dystrophie myotonique de type 1 (DM1), a annoncé avoir clôturé un tour de financement de 4,25 millions d’euros. Cela complète un premier tour de financement de 2,7 millions d’euros versés par Invivo en décembre 2019 et par CDTI-Innvierte en juin 2020. Le total des fonds levés par Arthex depuis sa création s’élève désormais à 6,95 millions d’euros.

Ce nouveau financement porté par Advent France Biotechnology (AFB) et Invivo Ventures, permettra à Arthex l’optimisation de son candidat-médicament et la réalisation des études précliniques réglementaires, afin d’être prêt pour les premiers essais chez l’homme d’ici 2022.

La société, installée à Valence (Espagne), vise à développer un traitement ARN antisense contre les microARN dans la dystrophie myotonique de type 1 (DM1). La DM1 est une pathologie neuromusculaire d’origine génétique, considérée comme une maladie orpheline. Malgré les efforts des scientifiques pour mettre au point un traitement, il n’existe à ce jour pas de médicament disponible sur le marché.

Arthex a été co-fondée en septembre 2019 par les Drs. Rubén Artero et Beatriz Llamusí, avec le soutien d’Invivo Ventures via un financement d’amorçage. La société vise à amener au chevet du patient un traitement prometteur à base d’ARN développé par le groupe de recherche en génomique translationnelle de l’Université de Valence. La preuve de concept dans un modèle animal de la maladie a été publiée dans Nature Communications. Le traitement est breveté et l’Université de Valence en a concédé la licence à Arthex.

En parallèle de ce financement, Alain Huriez, président et associé gérant chez AFB, rejoint le conseil d’administration d’Arthex, aux côtés de Luis Pareras et Albert Ferrer, directeurs associés d’Invivo Ventures.

« C’est pour nous une grande opportunité d’accueillir le Dr. Huriez, président d’AFB. Son fonds est spécialisé dans le développement de médicaments avec des start-ups de biotechnologie », déclare le Dr. Beatriz Llamusi, co-fondatrice et directrice générale d’Arthex. « Ce que j’apprécie le plus, c’est l’expérience et l’expertise que le Dr. Huriez et son équipe apportent à notre société. »

« Arthex Biotech est unique car elle combine une expertise scientifique de classe internationale et des compétences entrepreneuriales, transformant des découvertes scientifiques majeures en résultats thérapeutiques potentiellement révolutionnaires pour les patients atteints de DM1 », déclare le Dr. Alain Huriez, président d’AFB. « Nous sommes fiers et honorés de nous joindre à Invivo Ventures pour ce projet. »

« Avec plus d’une douzaine de traitements à base d’ARN en cours d’essais cliniques, ce domaine de recherche prend de l’ampleur et de nombreux patients atteints de maladies jusqu’alors incurables ont des raisons d’être optimistes. Nous sommes très heureux de nous associer à Advent France Biotechnology pour faire avancer le traitement ARN d’Arthex jusqu’aux premiers essais chez l’homme », déclarent le Dr. Luis Pareras, PhD, et Albert Ferrer, associés fondateurs d’Invivo Ventures. « Nous sommes impatients de travailler avec eux et de faire de ce projet une réussite pour les patients atteints de DM1. »

Le concept des thérapies ciblant l’ARN – utilisant des oligonucléotides antisense (ASO), des aptamères, des siARN, des microARN, etc. – pour contrôler l’expression de gènes liés à la maladie afin de la traiter – suscite beaucoup d’attention ces derniers temps, suite aux récents succès qui ont permis de mettre au point des médicaments sauvant la vie de patients qui n’avaient jusque-là aucun traitement efficace. En 2016, le premier médicament à base d’ARN, Nusinersen® pour l’amyotrophie spinale (AS), a été autorisé, et en 2018 on autorise pour première fois un médicament à base d’ARNi, Patisiran®, pour traiter l’amylose héréditaire à transthyrétine (hATTR). Le potentiel de ces thérapies a donc été confirmé, ouvrant la voie à d’autres autorisations et études cliniques dans différentes pathologies. Ces développements ont également donné lieu récemment à un article de Nature Medicine annonçant « Nous assistons à l’avènement de thérapies ciblant l’ARN ». Ces médicaments sont capables de s’attaquer à des cibles qui, autrement, ne seraient pas touchées par les petites molécules et les protéines, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour traiter des maladies incurables.

Source et visuel : Advent France Biotechnology








MyPharma Editions

Myopathie de Duchenne : Généthon annonce le traitement d’un 1er patient dans le cadre de son essai clinique

Publié le 21 avril 2021
Myopathie de Duchenne : Généthon annonce le traitement d’un 1er patient dans le cadre de son essai clinique

Un premier patient a été traité à I-motion, la plateforme d’essais cliniques pédiatriques pour les maladies neuromusculaires situé à l’hôpital Trousseau, à Paris, dans le cadre de l’essai de thérapie génique mené par Généthon dans la myopathie de Duchenne.

COVID-19 : Valneva se tourne vers des discussions bilatérales pour la fourniture de son vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 21 avril 2021
COVID-19 : Valneva se tourne vers des discussions bilatérales pour la fourniture de son vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé qu’elle se focaliserait maintenant sur des discussions bilatérales, pays par pays, pour fournir son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001, et, en conséquence, ne donnerait plus la priorité aux discussions de fourniture centralisée actuellement en cours avec la Commission Européenne.

Inventiva : Martine Zimmermann nommée administratrice indépendante au Conseil d’Administration

Publié le 21 avril 2021
Inventiva : Martine Zimmermann nommée administratrice indépendante au Conseil d’Administration

Inventiva a annoncé la nomination de Martine Zimmermann comme administratrice indépendante de son Conseil d’Administration. A ce titre, elle remplacera Nawal Ouzren, qui a démissionné du Conseil d’Administration pour se consacrer pleinement à la croissance de Sensorion. La nomination de Martine Zimmerman sera soumise aux actionnaires pour ratification lors de la prochaine Assemblée Générale d’Inventiva.

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 19 avril 2021
Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d'une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 19 avril 2021
Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Celyad Oncology, une société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé la nomination du Dr Charles Morris au poste de Chief Medical Officer. Le Dr Morris conduira et assurera la direction stratégique de toutes les activités médicales, réglementaires ainsi que pour le développement clinique.

Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Publié le 19 avril 2021
Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (association Kd), pour le traitement des adultes atteints d’un myélome multiple en rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs. Il s’agit de la deuxième approbation de la CE concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en moins de 12 mois.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents