Edition du 16-05-2022

Aspartame: l’Anses lance une évaluation des bénéfices et des risques nutritionnels

Publié le mercredi 16 mars 2011

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a examiné deux nouvelles études portant sur d’éventuels effets sanitaires qui pourraient être attribués à l’aspartame ou à des boissons contenant des édulcorants alimentaires, dont l’aspartame. Dans un avis publié mardi , l’Agence confirme que ces deux nouvelles publications n’apportent pas de base scientifique suffisante pour une réévaluation de l’aspartame au plan toxicologique, mais indique souhaiter élargir ce travail.

L’Anses va ainsi mettre en place un groupe de travail chargé d’évaluer les bénéfices et les risques nutritionnels des édulcorants intenses et la nécessité éventuelle d’élaborer des recommandations pour des populations sensibles qui seraient identifiées au cours de ce travail.

Les deux études examinées par l’Anses portaient d’une part sur les effets de l’aspartame chez la souris et d’autre part, sur la relation entre consommation d’édulcorants intenses (dont l’aspartame) chez la femme enceinte et l’augmentation du risque d’accouchement prématuré. Les motifs ayant conduit l’Agence à considérer que ces publications ne justifiaient pas de ré-évaluation de l’aspartame au plan toxicologique sont distinctes :

La première étude rapporte une augmentation de l’incidence de cancer chez la souris mâle après administration de très fortes doses d’aspartame incorporé dans l’alimentation et tout au long de la vie de l’animal. En raison des incertitudes et des déficiences méthodologiques présentées par cette étude, l’Anses indique qu’il n’est pas possible de transposer les effets observés à l’homme.

La seconde étude a été réalisée chez près de 60 000 femmes enceintes, et établit une association statistique entre la consommation de boissons gazeuses contenant des édulcorants et l’augmentation du risque d’accouchement prématuré. Toutefois, l’Agence considère, comme indiqué par les auteurs eux-mêmes, que ces résultats préliminaires ne permettent pas d’établir de lien de cause à effet entre la consommation de boissons édulcorées et l’augmentation du risque d’accouchements prématurés, et demandent à être confirmés.

En conclusion, l’Anses estime que ces nouvelles études n’apportent pas de bases scientifiques suffisantes pour une réévaluation de l’aspartame au plan toxicologique. Elle partage néanmoins la volonté de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) d’approfondir les enjeux toxicologiques des édulcorants dans le cadre de la réglementation européenne en vigueur, et y apportera son concours.

Au delà de ces interrogations d’ordre toxicologique, la question de l’intérêt nutritionnel des édulcorants intenses est régulièrement posée. Dans ce contexte, l’Anses va mettre en place un groupe de travail chargé d’évaluer les bénéfices et les risques nutritionnels des édulcorants intenses et la nécessité éventuelle d’élaborer des recommandations pour des populations sensibles parmi lesquelles les femmes enceintes- qui seraient identifiées au cours de ce travail.

Source : ANSES








MyPharma Editions

Sanofi : résultats positifs pour Sarclisa® en association dans le myélome multiple

Publié le 16 mai 2022
Sanofi : résultats positifs pour Sarclisa® en association dans le myélome multiple

Sanofi a annoncé que les derniers résultats de l’essai clinique IKEMA de phase III évaluant Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (Kd) montrent que cette association thérapeutique a permis d’obtenir une survie médiane sans progression de 35,7 mois (Hazard Ratio [HR] 0,58 ; intervalle de confiance [IC] à 95 % : 25,8 à 44,0 ; n=179), comparativement à 19,2 mois chez les patients ayant reçu le traitement Kd seulement (IC à 95 % : 15,8 à 25,1 ; n=123), selon l’évaluation réalisée par un comité indépendant.

Nicox annonce une nouvelle structure de gouvernance

Publié le 16 mai 2022
Nicox annonce une nouvelle structure de gouvernance

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que son Conseil d’administration a décidé le 13 mai 2022 de nommer Andreas Segerros Directeur Général de Nicox à effet du 1er juin 2022 suite à sa décision de mettre fin au mandat de Michele Garufi, co-fondateur de Nicox et Président Directeur Général depuis sa création en 1996. Michele Garufi restera membre du Conseil d’administration.

COVID-19 : Valneva reçoit de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de son contrat de fourniture de vaccins

Publié le 16 mai 2022
COVID-19 : Valneva reçoit de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de son contrat de fourniture de vaccins

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé avoir reçu de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de l’accord de fourniture de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001.

Immuno-oncologie : Domain Therapeutics finalise un financement de €39m en Série A

Publié le 13 mai 2022
Immuno-oncologie : Domain Therapeutics finalise un financement de €39m en Série A

Domain Therapeutics, une société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et développement de traitements innovants en immuno-oncologie ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPGs), vient d’annoncer une levée de fonds Série A de €39m (US $42m) menée par Panacea Venture, CTI Life Sciences et 3B Future Health Fund, auxquels se sont joints adMare BioInnovations, Schroders Capital, Omnes, Turenne Capital, Theodorus, Viva BioInnovator et un investisseur déjà présent, Seventure Partners.

Accès aux nouveaux médicaments : les patients d’Europe du Sud et de l’Est attendent 6 fois plus longtemps

Publié le 13 mai 2022
Accès aux nouveaux médicaments : les patients d'Europe du Sud et de l'Est attendent 6 fois plus longtemps

Dans sa dernière étude, la Fédération Européenne des Industries et Associations Pharmaceutiques (EFPIA) révèle notamment d’importantes disparités d’accès aux nouveaux médicaments pour les patients en Europe mais également au sein même d’un pays. Un écart de 90 % dans l’accès des patients a été constaté entre les pays d’Europe du Nord et de l’Ouest et les pays d’Europe du Sud et de l’Est.

BioWin lance Urgence Talents, une initiative unique pour répondre aux défis du recrutement en Belgique

Publié le 12 mai 2022
BioWin lance Urgence Talents, une initiative unique pour répondre aux défis du recrutement en Belgique

BioWin, le pôle de compétitivité en santé de la Région Wallonne, vient d’annoncer le lancement d’Urgence Talents, une nouvelle initiative visant à relever les défis posés par le recrutement dans l’industrie biotech et medtech en Belgique. Pour la première fois, des acteurs publics et privés s’associent pour répondre aux besoins spécifiques et urgents des entreprises cherchant à recruter des talents dans le secteur des biotechnologies et de l’industrie de la santé.

GeNeuro : autorisation de Swissmedic pour initier une étude de Phase II évaluant le temelimab pour les syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID

Publié le 12 mai 2022
GeNeuro : autorisation de Swissmedic pour initier une étude de Phase II évaluant le temelimab pour les syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et les conséquences neuropsychiatriques sévères du COVID-19 (post-COVID), a annoncé qu’elle a reçu l’autorisation de l’Autorité de Santé suisse (Swissmedic) pour lancer une étude de phase II évaluant le temelimab chez des patients atteints de syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents