Edition du 18-10-2018

Assurance maladie: les dépenses de soins de ville en hausse de 2,8% en 2010

Publié le jeudi 27 janvier 2011

En 2010, les dépenses de soins de ville ont progressé de +2,8% en données corrigées des jours ouvrés et des variations saisonnières. Si l’on tient compte des retards de facturation des médicaments rétrocédés à l’Assurance Maladie par les hôpitaux en 2009, le taux d’évolution des dépenses de soins de ville peut être estimé à +2,6 % sur l’ensemble de l’année 2010.

Les dépenses de soins de ville sont marquées par une stabilité des remboursements d’honoraires médicaux et dentaires (+0,1%), une croissance modérée des dépenses de médicaments (+2,3% dont +1,4% pour les seuls médicaments délivrés en officine) et des dépenses de laboratoires (+1,0%) et une évolution plus soutenue des dépenses d’auxiliaires médicaux (+5,8%), de transport (+5,1%), d’indemnités journalières (+4,5%).
Les dépenses de soins de généralistes sont en diminution de -2,3% sur l’ensemble de l’année 2010. Le volume des actes de généralistes est en effet très sensible à la conjoncture épidémique : en 2009, il avait progressé de +2,7% du fait des deux épisodes épidémiques, et a contrario, en 2010, il a retrouvé son niveau « hors épidémie ». En effet, la grippe saisonnière 2010 n’a atteint le seuil épidémique qu’au cours de la dernière semaine de décembre, et n’a donc pratiquement pas impacté les remboursements de ce poste de dépenses en 2010.

Les dépenses de soins de spécialistes ont peu augmenté en 2010 (+1,4 % sur l’ensemble de l’année 2010 contre +3,1% en 2009). Les évolutions tarifaires de 2009 et 2010 ayant été de niveaux comparables, la décélération des dépenses en 2010 est due à une moindre augmentation des volumes de soins (+2,0% en 2010 contre +4,0% en 2009). Les dépenses de soins dentaires sont pratiquement stables sur l’année 2010 (+0,2% sur 2010 contre 1,1% en 2009). La progression 2010 des dépenses de soins d’auxiliaires médicaux a été quasiment équivalente à celle de 2009 (+5,7% en 2010 contre +5,8% en 2009) dont, respectivement, +8,3% pour les dépenses de soins infirmiers et +2,6% pour les dépenses de soins de masso-kinésithérapie. Les dépenses de soins infirmiers sont en léger recul par rapport à 2009 (+8,6%), et le ralentissement du rythme de croissance des dépenses de soins de masso-kinésithérapie engagé en 2008 se confirme (+2,7% en 2009 et+3,3% en 2008).

Avec +1,0% sur l’ensemble de l’année 2010, la croissance des dépenses de laboratoires d’analyses médicales est restée très modérée, en retrait par rapport à 2009 (+3,0%). Les mesures tarifaires ayant été globalement équivalentes sur 2009 et 2010, la baisse observée des remboursements est due à une décélération sensible des volumes de soins (+4,1% en 2010 contre 5,8% en 2009).
La progression des dépenses de transports a été de 5,1% en 2010 contre +7,6% en 2009. La décélération des volumes observée depuis 2008 (+3,5% en 2009 et +2,7% en 2008 après une tendance comprise entre 6% et 7% les années précédentes) se stabilise en 2010 (+3,6% en 2010).

L’évolution des dépenses de médicaments est restée maîtrisée en 2010 (+2,3%). La progression est même plus faible si l’on ne considère que les seuls médicaments délivrés en officine : +1,4% en 2010 (contre +2,5% en 2009). Cette décélération se retrouve sur les volumes (+3,3% en 2010 contre 4,2% en 2009). Si les dépenses totales de médicaments évoluent plus rapidement que celles en officine, c’est en raison de la forte augmentation des dépenses de médicaments rétrocédés par les hôpitaux publics (+15,7% après -7,3% en 2009). Cette accélération est due au rattrapage de retards de facturation de 2009 qui se sont retrouvés dans les remboursements de 2010.

Les remboursements d’indemnités journalières ont progressé de +4,4% en 2010, en décélération par rapport à 2009 (+5,3%).
L’évolution des dépenses de dispositifs médicaux en 2010 (+6,9%) est plus rapide que celle qui avait été constatée en 2009 (+2,3%). Cependant les évolutions ne sont pas comparables, car une partie de ce poste avait été transférée dans le budget des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes à mi 2008. La progression des dépenses de dispositifs médicaux se situe, en 2010, plutôt en deçà des niveaux connus les années précédentes pour ce poste de dépenses (par exemple : +9,1% en 2008).

Les versements aux établissements de santé ont progressé de +1,0% en 2010. Le taux de progression est de +1,7% pour les établissements sanitaires privés et de +0,8% pour les établissements de santé publics. Pour ces derniers, il faut noter que cette évolution n’inclut pas la totalité des dotations forfaitaires (MIGAC) : les dotations complémentaires déléguées en décembre ne seront en effet comptabilisées dans les versements de l’Assurance Maladie qu’en 2011. En 2010, les versements aux établissements médico-sociaux ont augmenté de +6,5% dont +9,9% pour le secteur des personnes âgées et 9,1% pour l’enfance inadaptée.

Au total, le taux d’évolution des versements de l’Assurance Maladie, en données corrigées des jours ouvrés et des variations saisonnières, peut être estimé en 2010 à +2,3 %.

Source : Cnamts








MyPharma Editions

Theranexus prévoit de renforcer son pipeline de phase 2 avec un troisième programme

Publié le 17 octobre 2018
Theranexus prévoit de renforcer son pipeline de phase 2 avec un troisième programme

À l’occasion de la Journée Mondiale contre la Douleur, Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, annonce son objectif de lancer au premier semestre 2019 une étude clinique de phase 2 dans le traitement des douleurs neuropathiques avec son candidat médicament THN 101.

GeNeuro confirme le potentiel de nouveaux anticorps ciblant les HERV-K dans la maladie de Charcot

Publié le 17 octobre 2018
GeNeuro confirme le potentiel de nouveaux anticorps ciblant les HERV-K dans la maladie de Charcot

GeNeuro, a annoncé, suite aux données positives résultant de sa collaboration avec le NINDS, un organisme faisant partie du NIH (National Institutes of Health) aux États-Unis, sur des modèles précliniques de sclérose latérale amyotrophique (SLA), que la société a signé une licence exclusive mondiale portant sur un programme de développement d’anticorps bloquant l’activité des pHERV-K Env, une protéine d’enveloppe rétrovirale codée par un membre pathogène de la famille des rétrovirus endogènes humains HERV-K, jouant potentiellement un rôle clé dans la pathogénie de la SLA.

Sarepta et Lysogene signent un accord de licence exclusif pour la thérapie génique LYS-SAF302

Publié le 17 octobre 2018
Sarepta et Lysogene signent un accord de licence exclusif pour la thérapie génique LYS-SAF302

Sarepta Therapeutics, une société américaine leader dans la médecine de précision génétique pour traiter des maladies rares, a annoncé la signature d’un accord de licence avec Lysogene, une société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), pour développer LYS-SAF302, une thérapie génique visant à traiter la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Publié le 16 octobre 2018
Nanobiotix reçoit un versement initial de 16 millions d’euros au titre du prêt accordé par la BEI

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé avoir reçu le versement d’un montant initial de 16 millions d’euros au titre du prêt non-dilutif conclu avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI) annoncé le 26 juillet 2018.

Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Publié le 16 octobre 2018
Le Pr Michel Sadelain, Lauréat du Prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018

Le prix Pasteur-Weizmann / Servier 2018* a été attribué le 16 octobre 2018 au Professeur Michel Sadelain, Directeur du centre d’ingénierie cellulaire au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center (New York).

Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Publié le 16 octobre 2018
Oncodesign : des résultats de l’étude clinique du radiotraceur 18F-ODS2004436 dans le cancer du poumon

Oncodesign et le Centre Georges François Leclerc (CGFL), centre de lutte contre le cancer de Bourgogne, ont annoncé aujourd’hui la présentation des résultats détaillés des deux premières étapes de leur étude clinique dans le cancer du poumon à l’occasion de la 31e édition de l’EANM1 qui se tient du 13 au 17 Octobre 2018 à Düsseldorf en Allemagne.

Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Publié le 16 octobre 2018
Inventiva annonce la dernière visite du dernier patient pour son étude de Phase IIb dans la SSc

Inventiva, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour la stéatohépatite non alcoolique (NASH), la sclérodermie systémique (SSc) et les mucopolysaccharidoses (MPS), a annoncé la dernière visite du dernier patient inclus dans l’étude de Phase IIb FASST (For A Systemic Sclerosis Treatment), ainsi que la deuxième analyse positive du Data Safety Monitoring Board (DSMB) concernant son étude de Phase IIb NATIVE (NASH Trial to Validate IVA337 Efficacy), ces deux études étant menées avec le lanifibranor.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions