Edition du 04-12-2020

Automédication : l’Afipa dénonce un « procès récurrent contre le prix des médicaments »

Publié le vendredi 12 septembre 2014

L’Afipa, l’association professionnelle qui représente les industriels des produits de santé disponibles en pharmacie sans ordonnance, a réagi dans un communiqué au rapport de l’Inspection générale des finances et « au décalage important » observé entre ces conclusions et les différentes études de l’association sur le niveau de prix des médicaments d’automédication.

En premier lieu, l’Afipa indique que selon les résultats du deuxième Observatoire européen sur l’automédication réalisé par Celtipharm, « la France a un niveau moyen de prix d’une spécialité en automédication nettement inférieur (4,5 €) à la moyenne européenne (6,2 €) ».

« Ainsi, sur un échantillon de 8 pays (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Suède, Royaume-Uni), la France affiche les prix moyens les plus bas derrière le Royaume-Uni. En Allemagne où les dépenses moyennes en automédication (58 €) sont presque le double de celles des Français (32,4 €), le prix moyen d’un médicament d’automédication est de 8 € soit pratiquement le double du prix moyen français (4.5 €) », poursuit-elle.  « De même, la comparaison – dans chacun des pays concernés – des prix de spécialités de même présentation et de même posologie auprès de pharmaciens d’officine permet de constater que la France est soit le pays le moins cher soit l’avant-dernier pays le moins cher ».

A la suite des annonces récentes du Gouvernement sur une possible remise en cause du monopole officinal, l’Afipa a souhaité souligner « que – pour les pays européens dans lesquels les médicaments d’automédication peuvent être vendus à l’extérieur du circuit officinal -, les prix de ces spécialités demeurent quand même supérieurs à ceux pratiqués en France en officine. C’est le cas par exemple de l’Italie, qui en dépit de l’ouverture de la vente des médicaments d’automédication aux parapharmacies et supermarchés, enregistre en 2013 un prix moyen de 5.9 € en GMS (contre 4.5 € en France en pharmacie) ».

Une baisse constate des prix des médicaments d’automédication
« Contrairement aux affirmations des pouvoirs publics, les prix des médicaments d’automédication n’ont cessé de baisser en euros constants depuis 6 ans », poursuit association. Elle indique que « l’augmentation de l’indice des prix à la consommation a été de 8.6 points sur la période (base 100 en 2008), l’index des prix des médicaments non remboursables augmentait seulement de 6 points, soit une baisse de 2,6 points ». « Par ailleurs, le taux de TVA, qui est passé successivement de 5.5% à 7% puis à 10% (au 1er janvier 2014) sur les médicaments non remboursables a eu un impact significatif sur les prix publics », ajoute-t-elle.

Dans le même temps, les écarts de prix entre officines se réduisent comme le montrent régulièrement les différentes études publiées par l’Afipa. « Ces constats prouvent ainsi que la concurrence entre les laboratoires pharmaceutiques et les pharmacies d’officine joue pleinement son rôle dans le secteur de l’automédication responsable », estime l’association.

Pour Pascal Brossard, Président de l’Afipa : « Les affirmations récentes et données erronées mettent en péril le développement d’un marché déjà largement fragilisé. A l’image de nombreux autres pays modernes, l’automédication responsable, comme première étape du parcours de soins, doit s’inscrire dans une vraie stratégie de santé publique et s’imposer comme une solution de santé incontournable. Par conséquent, le développement de cette pratique ne peut s’imaginer sans l’appui du pharmacien d’officine et de son équipe qui assurent un rôle essentiel en termes de conseil, de suivi dans le dossier pharmaceutique ou encore de traçabilité. L’Afipa regrette ainsi que les pouvoirs publics – sous couvert de considérations purement politiciennes – menacent l’organisation de notre système de soins et l’essor d’un marché qui représente pourtant une alternative sûre et crédible aux enjeux économiques actuels. »

Le site de l’Afipa








MyPharma Editions

INNO’Vaccins : les candidatures à l’appel à projets d’AstraZeneca et Janssen sont ouvertes

Publié le 4 décembre 2020
INNO’Vaccins : les candidatures à l’appel à projets d’AstraZeneca et Janssen sont ouvertes

Le programme INNO’Vaccins, lancé par AstraZeneca et Janssen visant à développer des solutions innovantes pour accompagner la vaccination, vient d’ouvrir le dépôt des candidatures dans le cadre de son appel à projets auprès de l’écosystème des start-ups.

Teva Santé lance Actu-Migraine.fr, une plateforme pour les professionnels de santé

Publié le 4 décembre 2020
Teva Santé lance Actu-Migraine.fr, une plateforme pour les professionnels de santé

Dans le cadre de son engagement en Neurologie, Teva Santé lance le site Actu-Migraine.fr avec l’objectif d’accompagner les praticiens dans ce contexte d’évolution permanente. Réservé aux professionnels de santé (accès sécurisé), Actu-Migraine.fr rassemble différents articles et ressources qui les aideront dans leur pratique quotidienne.

OSE Immunotherapeutics et le CHU de Nantes démarrent une étude clinique de Phase 1/2 avec FR104 chez les patients ayant reçu une transplantation rénale

Publié le 4 décembre 2020
OSE Immunotherapeutics et le CHU de Nantes démarrent une étude clinique de Phase 1/2 avec FR104 chez les patients ayant reçu une transplantation rénale

OSE Immunotherapeutics et le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes ont annoncé que l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) et le Comité de Protection des Personnes (CPP) ont donné leur autorisation pour démarrer un essai clinique de Phase 1/2 évaluant FR104, anticorps monoclonal antagoniste du CD-28, administré pour la première fois chez des patients ayant reçu une transplantation rénale. Cette étude sera menée dans le cadre d’un accord de collaboration entre OSE Immunotherapeutics et le CHU de Nantes.

Transgene : Hedi Ben Brahim nommé au poste de Président-Directeur Général

Publié le 4 décembre 2020
Transgene : Hedi Ben Brahim nommé au poste de Président-Directeur Général

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé que le Conseil d’administration a approuvé la nomination d’Hedi Ben Brahim en tant que Président-Directeur général de Transgene à compter du 1er janvier 2021.

Inserm : trois premiers essais cliniques vaccinaux prévus à partir du mois de décembre via la plateforme COVIREIVAC

Publié le 3 décembre 2020
Inserm : trois premiers essais cliniques vaccinaux prévus à partir du mois de décembre via la plateforme COVIREIVAC

La France, forte de l’excellence de sa recherche clinique en matière de vaccination s’est organisée pour contribuer à l’évaluation des candidats vaccins contre la COVID-19 les plus prometteurs via la plateforme COVIREIVAC de l’Inserm. Trois essais cliniques vaccinaux devraient démarrer en France dès le mois de décembre sous réserve de l’accord des autorités réglementaires.

Valneva : accélération du développement pédiatrique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 3 décembre 2020
Valneva : accélération du développement pédiatrique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé son intention d’accélérer le développement pédiatrique de son vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15, en collaboration avec Pfizer, avec l’initiation de l’étude VLA15-221 prévue au premier trimestre 2021, sous réserve de l’approbation des autorités réglementaires.

Provepharm Life Solutions acquiert Apollo Pharmaceuticals USA pour soutenir son développement aux Etats-Unis

Publié le 3 décembre 2020
Provepharm Life Solutions acquiert Apollo Pharmaceuticals USA pour soutenir son développement aux Etats-Unis

Provepharm Life Solutions a annoncé le rachat d’Apollo Pharmaceuticals USA Inc. (Floride), société basée aux Etats-Unis spécialisée dans la commercialisation de produits injectables stériles pour le milieu hospitalier. Les activités d’Apollo Pharmaceuticals USA Inc. seront fusionnées à celles de la filiale américaine du groupe Provepharm, en Pennsylvanie. Les termes financiers de l’accord ne seront pas dévoilés.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents