Edition du 12-05-2021

Accueil » Industrie » Produits » Recherche

Baxter soumet une demande d’AMM européenne pour l’HyQ pour les immunodéficiences primaires

Publié le samedi 1 octobre 2011

 Baxter International a annoncé aujourd’hui le dépôt d’une demande auprès du Comité des médicaments humains de l’Agence européenne du médicament en vue d’une autorisation de mise sur le marché de l’HyQ. HyQ est la thérapie d’immunoglobuline (IG) de recherche de Baxter, administrée par voie sous-cutanée et facilitée par hyaluronidase humaine recombinante, un amplificateur de dispersion et de perméation, destinée aux patients souffrant d’immunodéficiences primaires (IP).

« Nous comprenons les défis auxquels sont confrontés les patients souffrant d’immunodéficience primaire et nous savons qu’ils ont besoin de nouvelles options capables de réduire le poids du traitement de la maladie, » a déclaré le professeur Hartmut Ehrlich, vice-président, responsable de la recherche et du développement au sein de l’entreprise BioScience de Baxter. « L’essai que nous avons effectué a révélé que la combinaison de notre immunoglobuline avec cette enzyme amplificatrice de dispersion va faciliter l’administration sous-cutanée et, si elle est approuvée, pourrait devenir une nouvelle option thérapeutique importante pour cette communauté de patients. »

La soumission, qui fait suite à une demande similaire formulée auprès de l’Agence Fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) en début d’année, se fonde sur les résultats obtenus à partir d’un essai clinique prospectif ouvert non contrôlé de phase III, qui a évalué l’innocuité et l’efficacité de l’HyQ dans la prévention d’infections bactériennes aiguës graves et sur les paramètres pharmacocinétiques de l’HyQ comparés à l’immunoglobuline administrée par voie intraveineuse.

L’objectif de l’étude était de perfuser l’HyQ à raison d’une dose d’immunoglobuline toutes les 3 ou 4 semaines sur un seul site. Le taux d’infections bactériennes aiguës graves au cours de l’étude était de 0,025 par patient par an, ce qui est inférieur au seuil d’efficacité requis de 1,0. Lors de l’évaluation de la tolérabilité de l’HyQ, les effets indésirables les plus fréquemment signalés ont été des réactions sur le lieu de perfusion (20 % des perfusions), des maux de tête (3 % des perfusions), de la fatigue (1 % des perfusions) et de la pyrexie (fièvre) (1 % des perfusions). Baxter présentera les résultats de l’étude lors du congrès annuel de l’American College of Allergy, Asthma and Immunology (ACAAI) à Boston, au mois de novembre.

« Au même titre que nos progrès de développement sur les marchés internationaux, la soumission de notre demande d’autorisation de mise sur le marché européenne pour l’HyQ est une autre étape importante dans les efforts que nous déployons pour offrir de nouvelles et précieuses options au profit des médecins et de leurs patients, » a déclaré Ludwig Hantson, président de l’entreprise BioScience de Baxter. « Ces efforts renforcent notre engagement continu envers l’innovation, afin d’offrir de nouvelles options thérapeutiques pour les patients vivant dans ces conditions difficiles à gérer. »

 L’immunodéficience primaire (IP) comprend plus de 150 maladies congénitales du système immunitaire. En Europe, elle affecte environ une personne sur 500 et les experts estiment que 500 autres n’ont pas encore été diagnostiquées. Pour l’Union européenne, cela équivaut à 1,5 million d’individus affectés, dont 50 % ne sont pas diagnostiqués.

Source : Baxter








MyPharma Editions

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents