Edition du 24-04-2018

Cancer : Ipsen et Spirogen, nouvel accord pour le développement clinique de SJG 136

Publié le jeudi 8 octobre 2009

Cancer : Ipsen et Spirogen redéfinissent leur collaboration pour le développement clinique de SJG 136  Ipsen et Spirogen annoncent aujourd’hui un nouvel accord en lieu et place de leur contrat de 2003 concernant le SJG-136 (maintenant SG2000), un ligand du sillon mineur de l’ADN. Cet accord permettra à Spirogen de poursuivre et de diriger le développement clinique de cet agent anticancéreux premier de sa classe. Le SJG-136 doit être étudié dans le cadre d’études cliniques multicentriques de phase II sponsorisées par le National Cancer Institute chez des patients atteints de cancer de l’ovaire et d’hémopathies malignes.

Le nouvel accord donne une licence mondiale exclusive à Spirogen sur certains droits de propriété intellectuelle d’Ipsen relatifs aux pyrrolobenzodiazépines associées à des agents cytotoxiques. Spirogen assumera la responsabilité de la conception et de la réalisation du développement clinique et de la commercialisation à l’échelle mondiale du SJG-136 utilisé seul ou en association. En cas de commercialisation du SJG-136, Ipsen pourra recevoir des redevances ainsi que des paiements fixes sur les ventes. Ipsen demeure un actionnaire minoritaire important de Spirogen et conserve un siège au conseil d’administration.

Stéphane Thiroloix, Vice-Président Exécutif, Corporate Development d’Ipsen, a notamment déclaré : «Ce nouvel accord s’inscrit dans le cadre de l’orientation stratégique d’Ipsen sur des agents visant des cibles moléculaires dans le traitement des cancers hormonodépendants inclus dans son portefeuille en oncologie. Spirogen a déjà défini une voie de développement pour le SJG-136 pour compléter les chimiothérapies conventionnelles disponibles dans le cancer de l’ovaire et les hémopathies malignes. Nous sommes convaincus que l’engagement de Spirogen envers ce produit peut bénéficier aux patients cancéreux qui ont un besoin essentiel de traitements plus efficaces. »

Chris Martin, Président-Directeur Général de Spirogen, a déclaré : « Nous nous réjouissons que Spirogen, qui se consacre au développement de médicaments reconnaissant des séquences de gènes, prenne le contrôle du développement du SJG-136 alors que celui-ci entre en phase IIa de développement dans le cancer de l’ovaire et les hémopathies malignes. Nous annonçons également aujourd’hui un partenariat avec Celtic Therapeutics, un fonds d’investissement spécialisé qui assurera le financement des phases de développement à venir et le soutien de Spirogen avec ses équipes de développement de classe mondiale.»

Le partenariat
En mai 2003, Ipsen a conclu un accord de partenariat avec Spirogen pour un accord de licence couvrant le développement et la commercialisation (par Ipsen) du médicament anticancéreux breveté SJG-136 ainsi qu’un accord de recherche pour d’autres molécules anticancéreuses prévoyant l’utilisation d’une technologie ciblée sur les gènes brevetée par Spirogen.

Conformément à l’accord de développement et de licence, Ipsen détient une licence mondiale exclusive sur les brevets et l’expertise de Spirogen liés à la fabrication, l’utilisation et la vente du SJG-136 et ses analogues ou composés de remplacement.

En mai 2003, Ipsen a acquis une participation dans le capital de Spirogen en souscrivant à des actions privilégiées émises par la société. Avec le nouvel accord, Ipsen restera un actionnaire minoritaire important de Spirogen avec un droit de 17% du capital sur une base totalement diluée, et bénéficiera, le cas échéant, de redevances ainsi que de paiements fixes sur les ventes du produit.

Source :  Ipsen








MyPharma Editions

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l’UE pour la maladie de Batten

Publié le 24 avril 2018
Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l'UE pour la maladie de Batten

Abeona Therapeutics, une biotech américaine, a annoncé que le comité des médicaments orphelins de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a accordé la désignation « médicament orphelin » à son programme de thérapie génique ABO-202 pour le traitement des sujets atteints de céroïde-lipofuscinose neuronale, appelée aussi maladie de Batten, une maladie mortelle de stockage lysosomal qui affecte principalement le système nerveux chez l’enfant.

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Publié le 24 avril 2018
Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, vient d’annoncer la nomination d’Arnaud Lafforgue au poste de Directeur Financier Groupe. Il succède ainsi à Laurent Gonthiez qui a décidé de poursuivre vers une autre voie, en accord avec la société, après plus de dix années passées à œuvrer pour le développement d’Oncodesign.

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018
Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions