Edition du 26-01-2021

Cancer : Ipsen et Spirogen, nouvel accord pour le développement clinique de SJG 136

Publié le jeudi 8 octobre 2009

Cancer : Ipsen et Spirogen redéfinissent leur collaboration pour le développement clinique de SJG 136  Ipsen et Spirogen annoncent aujourd’hui un nouvel accord en lieu et place de leur contrat de 2003 concernant le SJG-136 (maintenant SG2000), un ligand du sillon mineur de l’ADN. Cet accord permettra à Spirogen de poursuivre et de diriger le développement clinique de cet agent anticancéreux premier de sa classe. Le SJG-136 doit être étudié dans le cadre d’études cliniques multicentriques de phase II sponsorisées par le National Cancer Institute chez des patients atteints de cancer de l’ovaire et d’hémopathies malignes.

Le nouvel accord donne une licence mondiale exclusive à Spirogen sur certains droits de propriété intellectuelle d’Ipsen relatifs aux pyrrolobenzodiazépines associées à des agents cytotoxiques. Spirogen assumera la responsabilité de la conception et de la réalisation du développement clinique et de la commercialisation à l’échelle mondiale du SJG-136 utilisé seul ou en association. En cas de commercialisation du SJG-136, Ipsen pourra recevoir des redevances ainsi que des paiements fixes sur les ventes. Ipsen demeure un actionnaire minoritaire important de Spirogen et conserve un siège au conseil d’administration.

Stéphane Thiroloix, Vice-Président Exécutif, Corporate Development d’Ipsen, a notamment déclaré : «Ce nouvel accord s’inscrit dans le cadre de l’orientation stratégique d’Ipsen sur des agents visant des cibles moléculaires dans le traitement des cancers hormonodépendants inclus dans son portefeuille en oncologie. Spirogen a déjà défini une voie de développement pour le SJG-136 pour compléter les chimiothérapies conventionnelles disponibles dans le cancer de l’ovaire et les hémopathies malignes. Nous sommes convaincus que l’engagement de Spirogen envers ce produit peut bénéficier aux patients cancéreux qui ont un besoin essentiel de traitements plus efficaces. »

Chris Martin, Président-Directeur Général de Spirogen, a déclaré : « Nous nous réjouissons que Spirogen, qui se consacre au développement de médicaments reconnaissant des séquences de gènes, prenne le contrôle du développement du SJG-136 alors que celui-ci entre en phase IIa de développement dans le cancer de l’ovaire et les hémopathies malignes. Nous annonçons également aujourd’hui un partenariat avec Celtic Therapeutics, un fonds d’investissement spécialisé qui assurera le financement des phases de développement à venir et le soutien de Spirogen avec ses équipes de développement de classe mondiale.»

Le partenariat
En mai 2003, Ipsen a conclu un accord de partenariat avec Spirogen pour un accord de licence couvrant le développement et la commercialisation (par Ipsen) du médicament anticancéreux breveté SJG-136 ainsi qu’un accord de recherche pour d’autres molécules anticancéreuses prévoyant l’utilisation d’une technologie ciblée sur les gènes brevetée par Spirogen.

Conformément à l’accord de développement et de licence, Ipsen détient une licence mondiale exclusive sur les brevets et l’expertise de Spirogen liés à la fabrication, l’utilisation et la vente du SJG-136 et ses analogues ou composés de remplacement.

En mai 2003, Ipsen a acquis une participation dans le capital de Spirogen en souscrivant à des actions privilégiées émises par la société. Avec le nouvel accord, Ipsen restera un actionnaire minoritaire important de Spirogen avec un droit de 17% du capital sur une base totalement diluée, et bénéficiera, le cas échéant, de redevances ainsi que de paiements fixes sur les ventes du produit.

Source :  Ipsen








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents