Edition du 28-10-2021

Bilan du progrès thérapeutique du Leem: 43 nouveaux médicaments en 2012

Publié le mercredi 27 février 2013

 bilan annuel du progrès thérapeutiqueLe Leem (Les Entreprises du Médicament) a publié mercredi son bilan annuel du progrès thérapeutique. 43 nouveaux médicaments ou associations de médicaments ont été autorisés ou ont reçu une opinion favorable du Comité européen des médicaments à usage humain en 2012. Un chiffre en légère hausse par rapport aux 41 médicaments du bilan 2011.

Selon le Leem, « l’innovation thérapeutique ne faiblit pas ». Les 43 traitements autorisés ou ayant reçu une opinion favorable du Comité européen des médicaments à usage humain (CHMP) couvrent 18 aires thérapeutiques. Sans surprise, à l’instar des précédents bilans thérapeutiques, les champs de la cancérologie et des maladies rares concentrent à eux seuls près de 40% des progrès thérapeutiques évalués (17 sur un total de 43, dont 11 pour le seul domaine de la cancérologie).

A noter que l’onco-hématologie reste une aire particulièrement innovante, qui compte en 2012, pour la moitié des progrès recensés en cancérologie. Ainsi 5 médicaments ont été autorisés en 2012 pour traiter la maladie de Hodgkin résistante, la leucémie aiguë myéloïde, la myélofibrose, le lymphome non hodgkinien et la leucémie aiguë lymphoblastique.

– 43 nouveaux médicaments ont été autorisés en Europe par l’EMA et 39 aux Etats Unis par la FDA, des chiffres stables par rapport aux années précédentes (le chiffre de 43 recouvre les autorisations de l’EMA 2012 et les opinons favorables 2012 du CHMP) :

43 nouveaux médicaments ont été autorisés en Europe

Beaucoup de premières en 2012 : premier médicament ciblé contre la mucoviscidose, premier médicament ciblé contre le syndrome de Cushing, premier médicament de diagnostic contre la maladie d’Alzheimer, premiers antidiabétiques d’une nouvelle classe, premiers antibiotiques également d’une nouvelle classe, premier vaccin contre le méningocoque B pour les enfants à partir de 2 mois.

Mucoviscidose : ce premier médicament contre une mutation spécifique de cette maladie, qui touche seulement 4% des malades atteints dans le monde, symbolise à lui seul le nouvel modèle de recherche des industriels du médicament : plus ouvert, plus collaboratif, partant du patient et du mécanisme déficient pour élaborer un médicament presque sur mesure.

Vers une médecine « stratifiée »
Selon le Leem, la médecine se déplace progressivement de l’aval et du traitement des symptômes de la maladie vers l’amont et le traitement des causes de la maladie. Cette médecine dite « stratifiée » puisqu’elle décompose en strates, la population des patients atteints d’une même maladie, permet d’affiner considérablement la prise en charge des malades, avec en arrière-plan, cependant, la nécessité d’organiser un modèle économique pérenne et un écosystème d’innovation adapté.

C’est dans cette perspective qu’Hervé Gisserot, Président du Leem, a rappelé « la volonté des industriels d’accélérer le dialogue et la concertation autour de quatre grands chantiers : la simplification et la cohérence administrative, l’attractivité de la France pour les études cliniques, la cohérence entre développement et valorisation de l’innovation et la confiance dans le médicament et le système de soins ».

Le Leem estime ainsi que « le Comité de filière et le Conseil stratégique des industries de santé (CSIS), deux rendez-vous clés de 2013, seront l’occasion de les faire avancer pour que la France se dote d’un cadre stable, lisible et prédictible, propice à l’innovation ». « Dans la compétition mondiale dans les sciences de la vie, la constitution d’un écosystème fertile de l’innovation est la condition du maintien en France d’une filière santé performante et d’un accès rapide des patients au progrès thérapeutique » a conclu Hervé Gisserot.

Source : Leem








MyPharma Editions

Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solides

Publié le 28 octobre 2021
Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solides

Takeda a annoncé son intention d’exercer son option d’achat de GammaDelta Therapeutics, une société axée sur l’exploitation des propriétés exceptionnelles que présentent les cellules T gamma delta (γδ) pour l’immunothérapie. Grâce à cette acquisition, Takeda disposera des plateformes de thérapie cellulaire T gamma-delta (γδ) à variable allogénique delta 1 (Vδ1) de GammaDelta qui incluent des plateformes dérivées du sang et des tissus en plus de programmes de thérapie cellulaire à un stade précoce.

Noxxon Pharma : Bryan Jennings nommé au poste de Directeur Financier

Publié le 28 octobre 2021
Noxxon Pharma : Bryan Jennings nommé au poste de Directeur Financier

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la nomination de Bryan Jennings au poste de Directeur Financier de NOXXON à compter du 1er novembre 2021.

Sensorion dépasse l’objectif de recrutement pour SENS-401 relatif à la perte auditive neurosensorielle soudaine

Publié le 28 octobre 2021
Sensorion dépasse l’objectif de recrutement pour SENS-401 relatif à la perte auditive neurosensorielle soudaine

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, a annoncé que 115 patients ont été recrutés afin d’être traités dans le cadre d’AUDIBLE-S, l’étude de la société portant sur SENS-401, petite molécule first-in-class, chez des patients souffrant de perte auditive neurosensorielle soudaine […]

Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Publié le 27 octobre 2021
Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Atamyo Therapeutics, une entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies géniques de nouvelle génération ciblant des maladies neuromusculaires, vient d’annoncer le dépôt d’une demande d’autorisation d’essai clinique (CTA) en Europe pour ATA-100, sa thérapie génique pour le traitement de la dystrophie musculaire des ceintures de type 2I/R9 (LGMD2I/R9) liée à la protéine FKRP (Fukutin-Related Protein).

Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Publié le 27 octobre 2021
Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Neuf biotechs innovantes sont lauréates de Gene.IO, nouveau programme d’accélération de Genopole : un an d’accompagnement focalisé sur l’obtention d’un premier financement ou accord commercial, étape décisive pour une startup en phase d’amorçage.

Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Publié le 27 octobre 2021
Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Stallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé la conclusion d’un partenariat exclusif avec Aptar Pharma, un leader mondial dans les systèmes d’administration de médicaments, les services et les solutions des sciences des matériaux actifs. L’accord porte sur le développement d’un dispositif d’administration connecté pionnier et de son application mobile destinés aux patients de Stallergenes Greer suivant un traitement d’immunothérapie allergénique (ITA) sublinguale.

PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

Publié le 26 octobre 2021
PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

PathoQuest, entreprise pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé le soutien d’0.85M € du 4e Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 4) dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Nouvelles biothérapies et outils de production ». Ce financement permettra à PathoQuest d’étendre sa gamme en offrant des tests de contrôle qualité (CQ) par NGS au niveau BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pour la caractérisation génique des biomédicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents